Position de Teamsters Canada sur le budget fédéral



    
    Le secteur financier devra rendre des comptes au gouvernement et aux
    citoyens en faisant la preuve de sa bonne gestion, sans quoi nous devrons
    nous attendre à d'autres crises financières de même nature...
    

    LAVAL, QC, le 30 janv. /CNW Telbec/ - Teamsters Canada estime que le
budget déposé par le gouvernement fédéral contient certains éléments
intéressants pouvant contribuer à relancer l'économie.
    Les investissements dans les infrastructures, dans les transports et dans
plusieurs autres industries dont les travailleurs sont représentés par le
syndicat des Teamsters pourraient profiter aux familles canadiennes.
    "Les élus devront cependant s'assurer que les milliards injectés créent
de vrais emplois, prévient Robert Bouvier, président de Teamsters Canada.
Augmenter l'endettement des Canadiens est une solution risquée à long terme,
mais cela en aura valu la peine si le gouvernement réussit à transformer les
milliards de dollars investis en emplois durables."

    
    Les "bonifications" apportées au régime d'assurance emploi sont nettement
    insuffisantes
    

    Le syndicat des Teamsters juge nettement insuffisante les bonifications
apportées au régime d'assurance emploi. Les dizaines de milliers de
travailleurs qui ont perdu (et qui perdront) leur emploi doivent bénéficier
d'un assouplissement considérable des critères d'admissibilité et d'une
prolongation substantielle des prestations.
    Les Canadiens ont besoin de l'aide de leur gouvernement parce qu'ils
seront nombreux à vivre des moments difficiles au cours des prochains mois. Le
gouvernement fédéral doit être sensible aux demandes des travailleurs et agir
rapidement et décisivement pour stimuler l'économie. Une assurance-emploi
prolongée, assortie de programmes de formation élargis, évitera que des
dizaines de milliers de Canadiens aboutissent sur l'aide sociale et, par la
suite, sans revenu.

    Les institutions financières devront rendre des comptes

    Teamsters Canada maintient depuis toujours que les banques doivent être
forcées à baisser leurs taux préférentiels et hypothécaires de manière à
donner un coup de main direct - et surtout concret - aux Canadiens. Une
réglementation contraignante du secteur financier doit être adoptée pour
imposer des restrictions aux institutions financières, qui sont responsables
de l'actuelle crise. Bref, les travailleurs canadiens ne doivent pas faire les
frais de l'avidité du secteur financier à l'origine de la crise économique.
    "Il est temps que le gouvernement défende sans équivoque les intérêts de
ses commettants plutôt que ceux des banques, précise Robert Bouvier. Le
secteur financier devra rendre des comptes au gouvernement et aux citoyens en
faisant la preuve de sa bonne gestion, sans quoi nous devrons nous attendre à
d'autres crises financières de même nature."
    En conclusion, le syndicat des Teamsters est d'avis que le budget proposé
par M. Flaherty n'est pas mauvais, mais que les institutions financières s'en
tirent à bon compte puisqu'elles ne subissent pas les conséquences de leur
avidité.

    Le syndicat des Teamsters représente plus de 125 000 travailleurs et
travailleuses dans plusieurs corps de métiers au Canada.




Renseignements :

Renseignements: Stéphane Lacroix, directeur des communications de
Teamsters Canada, (514) 609-5101


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.