Portrait de la réalité linguistique des entreprises de 11 à 49 employés



    MONTREAL, le 10 oct. /CNW Telbec/ - A l'occasion du Rendez-vous des gens
d'affaires et des partenaires socioéconomiques, coprésidé par le premier
ministre, M. Jean Charest, et la présidente de la Chambre de commerce du
Montréal Métropolitain, Mme Isabelle Hudon, l'Office québécois de la langue
française (OQLF) rend publique aujourd'hui la recherche intitulée Les
entreprises de 11 à 49 employés, portrait de leur réalité linguistique.
L'auteur, M. Pierre Bouchard, docteur en sociologie, y présente les résultats
d'une vaste enquête menée entre le 26 juin et le 19 août 2008 auprès d'un
échantillon stratifié et non proportionnel de 3 221 dirigeants ou
représentants d'entreprises de 11 à 49 employés établies au Québec. Les
données ont été recueillies par l'entremise d'entrevues téléphoniques, d'une
durée moyenne de 16 minutes, réalisées par la firme Echo sondage. Le
questionnaire utilisé, conçu par l'auteur, comportait plus de 110 questions
fermées et aménagées de manière que seules celles propres à la situation de
l'entreprise soient posées à la personne interrogée. Le degré de précision des
données est estimé, en tenant compte de l'effet de plan, à +/- 2,2 %.
    Ainsi, on apprend qu'il y avait, le 16 mai 2008, 27 266 entreprises de 11
à 49 employés inscrites au fichier du Registraire des entreprises, que quelque
637 000 personnes y travaillaient comparativement à environ 183 000 dans les
7 698 entreprises ayant mentionné avoir leur principal établissement sur le
territoire de l'île de Montréal. Par ailleurs, les petites entreprises
québécoises appartiennent surtout au secteur tertiaire, secteur en forte
croissance au cours des 20 dernières années.
    L'enquête proprement dite fait ressortir que les pratiques linguistiques
des petites entreprises sont largement tributaires du contexte socioéconomique
dans lequel elles exercent leurs activités, de leurs liens organisationnels
externes, de leurs relations d'affaires et des caractéristiques linguistiques
des membres de la direction et du personnel. Cela dit, les petites entreprises
de l'île de Montréal se démarquent quant à chacun de ces facteurs, plus
particulièrement en ce qui a trait à leur dimension organisationnelle et aux
caractéristiques linguistiques de leur direction et de leur personnel, ce qui
semble expliquer, pour une bonne part, un écart notable par rapport aux
entreprises du reste du Québec.
    Un constat d'ensemble se dégage : le français est généralement très
présent au sein des petites entreprises du Québec, mais, dans l'île de
Montréal, il coexiste, à des degrés variables, avec l'anglais. De façon plus
précise, on apprend que :

    
    A l'échelle du Québec,
    ----------------------

    - la très grande majorité des petites entreprises québécoises ont un
      environnement de travail français, comptent un personnel qui a une
      connaissance fonctionnelle du français et elles fonctionnent en
      français, que ce soit en français uniquement ou dans les deux langues,
      le français et l'anglais cohabitant sous la forme d'un parfait
      bilinguisme;

    - le français est la langue principale de la très grande majorité des
      petites entreprises du Québec (86 %).

    Sur le territoire de l'île de Montréal,
    ---------------------------------------

    - le français est moins présent dans les entreprises de l'île qu'ailleurs
      au Québec. Il y coexiste davantage, à des degrés variables, avec
      l'anglais;
    - le français est la langue principale de seulement 69 % des petites
      entreprises de l'île de Montréal;
    - la présence moindre du français sur le territoire de l'île se vérifie
      relativement à presque tous les indicateurs retenus, soit l'affichage,
      les communications de l'entreprise, la connaissance fonctionnelle du
      français, l'environnement général de travail, l'environnement
      informatique et les exigences linguistiques à l'embauche, et ce, plus
      particulièrement dans le cas de ces deux derniers éléments.
    

    Il est possible de consulter la version électronique de ce portrait sur
le site Web de l'Office québécois de la langue française
(www.oqlf.gouv.qc.ca).
    -%SU: CLT
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: M. Pierre Bouchard, (450) 291-3847; Source: M. Martin
Bergeron, Porte-parole de l'OQLF


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.