Poissons d'aquarium et de jardins d'eau - DES ESPECES INDESIRABLES POUR LES COURS D'EAU



    QUEBEC, le 7 oct. /CNW Telbec/ - En cette période de l'année où plusieurs
citoyens s'apprêtent à défaire leur jardin d'eau, le ministère des Ressources
naturelles et de la Faune (MRNF) rappelle à la population la menace que
représente l'introduction de poissons exotiques dans les cours d'eau.
    Au cours des prochains jours, plusieurs citoyens veilleront à la
fermeture de leur bassin d'eau extérieur. Ceux qui avaient peuplé leur étang
de poissons et de plantes aquatiques exotiques et qui veulent maintenant en
disposer doivent savoir que le fait de jeter négligemment ces espèces vivantes
dans un cours d'eau peut avoir une incidence négative sur la biodiversité
naturelle de ce dernier. Le même constat s'applique également aux
aquariophiles qui jettent les poissons et les plantes indésirables à la
toilette, dans l'évier ou dans un cours d'eau.
    L'arrivée de ces animaux nuisibles et leur propagation dans certains lacs
et rivières du Québec font partie des préoccupations des spécialistes en
biodiversité. Contrairement à la croyance populaire, certains de ces poissons
pourraient survivre en eau libre et, pour les espèces adaptées aux eaux
froides, leur population pourrait croître très rapidement. Ils peuvent causer
des dommages irréversibles en dégradant les ressources aquatiques.
    Pour la seule région de Montréal, plus de 46 000 poissons exotiques
appartenant à plus de 250 espèces sont achetés mensuellement dans une
vingtaine d'animaleries. De ces derniers, 10 000 seront relâchés annuellement
dans les cours d'eau et égouts pluviaux à proximité des villes. Ce phénomène a
également été rapporté dans tout le sud du Québec, en Estrie, en Montérégie,
dans Lanaudière et dans la région de Québec.
    Comme solutions de rechange au relâchement de ces poissons, vous pouvez
les offrir à une animalerie, une école, une résidence de personnes âgées ou à
un zoo. Pourquoi ne pas faire publier une petite annonce et tenter d'échanger
des espèces avec un autre aquariophile ou donnez-les tout simplement. En
dernier recours, il vaut mieux tuer ces poissons que de prendre le risque de
les voir s'établir et se disperser dans les cours d'eau.
    Dans le cas des plantes aquatiques, ne les jetez jamais dans les cours
d'eau, les lacs, les étangs, les eaux d'évier et de toilette ou le réseau
d'égouts. Détruisez-les en les compostant ou en les mettant à la poubelle.

    Le ministère des Ressources naturelles et de la Faune vous incite à la
prudence dans la disposition de vos plantes et poissons aquatiques et vous
invite à consulter le site Internet suivant pour en apprendre davantage sur le
sujet : www.habitattitude.ca/fr/

    Source :
    Eric Santerre
    Responsable des relations avec les médias
    Direction des communications
    Ministère des Ressources naturelles et de la Faune
    418 627-8609, poste 3003
    -%SU: SPT
    -%RE: 40




Renseignements :

Renseignements: Eric Santerre, Responsable des relations avec les
médias, Direction des communications, Ministère des Ressources naturelles et
de la Faune, (418) 627-8609, poste 3003

Profil de l'entreprise

MINISTERE DES RESSOURCES NATURELLES ET DE LA FAUNE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.