Plus de la moitié des travailleurs admettent qu'ils consultent leurs
téléphones intelligents tout en conduisant, c'est ce que révèle une nouvelle
enquête de CareerBuilder Canada

-- Plus d'un travailleur sur cinq indique qu'il consulte son terminal chaque fois qu'il vibre ou qu'il sonne --

TORONTO, le 10 mars /CNW/ - Bien que les téléphones intelligents permettent aux travailleurs de rester connectés plus facilement à leur bureau, ils ne sont pas forcément une bonne idée pour chaque trajet. Selon une nouvelle enquête de CareerBuilder Canada, plus de la moitié (51 pour cent) des travailleurs disposant d'un téléphone intelligent ou d'un terminal similaire ont indiqué qu'ils le consultaient tout en conduisant un véhicule. L'enquête a été réalisée auprès de plus de 700 travailleurs entre le 5 et le 23 novembre 2009.

Certains travailleurs admettent qu'ils peuvent prendre des risques pour leur sécurité sur la route afin de consulter leurs téléphones car ils se sentent forcés de le faire. Vingt-trois pour cent des travailleurs indiquent qu'ils consultent leur terminal mobile chaque fois qu'il vibre ou qu'il sonne et 15 pour cent déclarent que leur entreprise demande de pouvoir les joindre en-dehors des heures de travail par le biais de leur terminal mobile. Également, 8 pour cent des travailleurs disent qu'ils se sentent obligés de rester en contact permanent avec leur travail du fait des difficultés économiques actuelles.

En plus de la conduite, les travailleurs disposant de téléphones intelligents déclarent qu'ils contactent leur bureau depuis leurs téléphones intelligents depuis pratiquement partout et n'importe où, notamment :

    
    -  Durant les repas - 65 %
    -  Depuis la salle de bains - 57 %
    -  Depuis le lit durant la nuit - 52 %
    -  Lorsqu'ils sont en vacances - 46 %
    -  Lorsqu'ils sont au cinéma, à un concert, à une comédie musicale, etc.
       - 23 %
    -  Lorsqu'ils sont à une fête ou une réunion pour leur enfant - 17 %
    -  Pendant un rendez-vous - 16 %
    -  Lorsqu'ils sont au gymnase - 11 %
    -  À l'église - 7 %
    

"Il est difficile pour les travailleurs de conserver un bon équilibre travail/vie privée lorsqu'ils sont connectés en permanence à leur bureau, il est donc important pour leur santé et leur sécurité de couper leurs terminaux", a déclaré Rosemary Haefner, vice-présidente des ressources humaines chez CareerBuilder. "Les limites entre le travail et la vie privée peuvent être extrêmement floues de nos jours - 15 pour cent des travailleurs ont déclaré qu'ils avaient l'impression que leur journée de travail ne se terminait jamais à cause de la technologie qui les relie à leur bureau. Afin de réduire l'épuisement et éviter un comportement potentiellement risqué, les travailleurs doivent se réserver des périodes sans technologie lorsqu'ils ne sont pas au travail".

Mme Haefner offre les conseils suivants pour se libérer de la "laisse électronique" :

    
    -  Éteignez votre téléphone intelligent lorsque vous conduisez : Non
       seulement c'est illégal dans de nombreuses provinces, mais
       l'utilisation d'un terminal mobile en conduisant est dangereuse pour
       vous et pour les autres usagers de la route. S'il est nécessaire que
       vous laissiez votre téléphone intelligent en marche et qu'une
       conférence téléphonique ou autre question urgente se présente, garez-
       vous pour gérer la situation en toute sécurité.

    -  Définissez des priorités pour lorsque vous n'êtes pas au travail :
       Vingt pour cent des travailleurs qui doivent rester joignables en-
       dehors des heures de bureau indiquent que le fait d'être trop
       connectés à leur travail par le biais de la technologie avait provoqué
       des problèmes et des disputes avec leurs amis et leur famille. Parlez
       de la "laisse électronique" avec vos proches afin qu'ils sachent que
       parfois vous pouvez être amené à être connecté à votre travail.

    -  Mettez en place un plan de secours : Si vous pensez que l'on pourra
       avoir besoin de vous lorsque vous n'êtes pas au bureau, prévoyez
       d'avoir un message vocal ou automatique indiquant que vous n'êtes pas
       à votre bureau ou bien laissez les contacts d'autres personnes
       connaissant bien votre secteur d'activité. Ainsi, toute urgence peut
       être gérée de façon appropriée si vous ne pouvez pas la prendre en
       charge vous-même.
    

Méthodologie de l'enquête

Cette enquête a été réalisée en ligne au Canada par Harris Interactive(c) pour le compte de CareerBuilder.com auprès de 720 employés (à temps plein, pas à leur compte, pas dans le gouvernement) âgés de 18 ans et plus entre le 5 et le 23 novembre 2009 (les pourcentages pour certaines questions sont basés sur un sous-groupe d'employés canadiens, sur la base de leurs réponses à certaines questions). Avec un échantillon de probabilité pure de 720, on peut dire avec un taux de probabilité de 95 % que les résultats d'ensemble présentent une erreur d'échantillonnage de respectivement +/- 3,65 points de pourcentage. L'erreur d'échantillonnage pour les données venant des sous-groupes est supérieure et varie.

À propos de CareerBuilder.ca :

CareerBuilder.ca est un des plus importants sites d'emploi au Canada. Détenu par Gannett Co., Inc. (NYSE : GCI), la Tribune Company, la McClatchy Company (NYSE : MNI) et Microsoft Corp. (Nasdaq : MSFT), CareerBuilder.ca fait fonctionner les centres de carrières pour plus de 250 partenaires canadiens qui s'adressent à un public appartenant à un créneau spécifique ou à l'industrie, et ce, à l'échelle locale et nationale. On compte parmi ces partenaires des portails de premier plan tels que MSN.ca, AOL Canada et Mcleans.ca. Les chercheurs d'emploi visitent CareerBuilder.ca chaque mois pour chercher des emplois classés par industrie, lieu, type d'entreprise et type d'emploi, s'abonner à des alertes d'emploi envoyées automatiquement par courriel et obtenir des conseils sur la recherche d'emploi et la gestion de carrière. Pour de plus amples renseignements au sujet des produits et services de CareerBuilder.ca, veuillez consulter le site http://www.careerbuilder.ca.

SOURCE CareerBuilder.ca

Renseignements : Renseignements: Contact pour les médias: CareerBuilder, Allison Nawoj, (773) 527-2437, allison.nawoj@careerbuilder.com http://www.twitter.com/CareerBuilderPR

Profil de l'entreprise

CareerBuilder.ca

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.