Plus de deux millions de Canadiens conduisent agressivement, selon un sondage



    OTTAWA, le 25 sept. /CNW Telbec/ - Un nouveau sondage réalisé par la
Fondation de recherches sur les blessures de la route (FRBR) révèle que plus
de deux millions de Canadiens se comportent de manière agressive au volant.
    De plus, le sondage montre que la plupart des Canadiens ont l'impression
que l'agressivité au volant augmente, 88 % d'entre eux déclarant qu'elle est
plus fréquente aujourd'hui qu'il y a cinq ans.
    "La conduite agressive est une vaste question qui englobe des
comportements de conduite tels que griller un feu rouge, klaxonner, prendre
des risques pour le plaisir et, dans les situations extrêmes, user de violence
physique", affirme Ward Vanlaar, associé de recherche de la FRBR.
    Selon les résultats du sondage, quelque 2,7 millions de Canadiens
admettent conduire souvent à une vitesse bien supérieure à la limite. En
outre, 2 millions avouent accélérer souvent pour traverser une intersection
avant le feu rouge.
    Ce qui est encore plus inquiétant, c'est qu'environ 670 000 disent
prendre des risques en conduisant, seulement pour le plaisir.
    "Un conducteur agressif n'a peut-être pas l'intention de blesser les
autres, mais son comportement fait augmenter les risques de collision pour
tout le monde, précise M. Vanlaar. Conduire à une vitesse excessive, prendre
des risques et griller un feu rouge sont tous des comportements extrêmement
dangereux."
    Sur une note positive, notons que les Canadiens semblent conscients des
risques que pose l'agressivité au volant.
    Environ 76 % des Canadiens croient que les conducteurs qui grillent un
feu rouge constituent un problème très grave ou extrêmement grave; 73 % ont la
même opinion à propos des courses sur la route et 66 %, au sujet de la vitesse
excessive.
    "Compte tenu de l'ampleur du problème, les Canadiens ont raison d'être
préoccupés par la conduite agressive", de dire M. Vanlaar.
    Le sondage a aussi jeté la lumière sur certaines caractéristiques des
conducteurs agressifs.
    On a dénombré plus de deux fois plus de conducteurs masculins agressifs
que de conductrices agressives. Les jeunes conducteurs qui ont entre 16 et 24
ans sont plus susceptibles de klaxonner lorsqu'ils sont contrariés. Les
conducteurs de 16 à 44 ans sont plus susceptibles de se comporter de manière
agressive dans la circulation.
    De plus, le sondage a établi un lien entre la conduite agressive et les
contraventions pour infractions au code de la route.
    "Nous avons noté les Canadiens en fonction de leur agressivité au volant
et nous avons constaté que les conducteurs les plus agressifs sont ceux qui
ont eu le plus grand nombre de contraventions pour infractions au code de la
route", explique M. Vanlaar.
    Monsieur Vanlaar note que les Canadiens n'auraient aucune objection à ce
que les conducteurs agressifs aient plus de contraventions pour ces
comportements dangereux. Le sondage a montré que 63 % des Canadiens croient
que les policiers devraient accorder plus d'importance à la conduite agressive
et que la moitié de tous les Canadiens pensent même que les sanctions pour
conduite agressive devraient être égales à celles de la conduite en état
d'ivresse. De plus, 43 % sont d'accord avec la présence de dispositifs visant
à prévenir la vitesse excessive.
    "Tout compte fait, de nombreux conducteurs sont agressifs, peut-être même
sans s'en rendre compte et ces comportements agressifs sont dangereux, ajoute
M. Vanlaar. Les Canadiens doivent en être conscients à l'égard de leur propre
conduite."

    Quelques mots sur le Sondage :

    Les résultats de ce sondage sont publiés dans Sondage sur la sécurité
routière 2006 : La conduite agressive. Ce document peut être consulté sur le
site : www.trafficinjuryresearch.com.
    Au total, 1 201 conducteurs se sont prêtés à l'entrevue. Les résultats
peuvent être considérés comme exacts avec une marge d'erreur de 2,9 %, 19 fois
sur 20.
    Un soutien financier est accordé à ce rapport et aux autres documents de
la collection de rapports du Sondage sur la sécurité routière par Transports
Canada, les Brasseurs du Canada et Toyota Canada.

    Quelques mots sur la FRBR :

    Créée en 1964, la FRBR a pour mission de réduire les décès et les
blessures causés par les accidents de la route. A titre d'institut de sécurité
routière national, indépendant et philanthropique, la FRBR travaille à
concevoir, promouvoir et mettre en application des programmes et des
politiques efficaces, reposant sur de solides recherches. La FRBR est un
organisme de bienfaisance indépendant qui s'appuie sur des subventions, des
contrats et des dons pour fournir des services au public. On peut obtenir
d'autres renseignements à propos de la FRBR à l'adresse suivante :
www.trafficinjuryresearch.com.




Renseignements :

Renseignements: Dean Morin, Directeur, Marketing et communications,
Fondation de recherches sur les blessures de la route (FRBR), (613) 238-5235,
poste 304 (bureau), deanm@trafficinjuryresearch.com,
www.trafficinjuryresearch.com

Profil de l'entreprise

Fondation de recherches sur les blessures de la route (FRBR)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.