Plus de Canadiens se joignent à une veille nationale



    
         --- MISE EN LIGNE DU SITE WEB DU PROJET VIGILE 1914-1918 --
     SIX AUTRES VILLES DE JOINDRONT A UN HOMMAGE D'UNE FIN DE SEMAINE AUX
         SOLDATS DE LA PREMIERE GUERRE MONDIALE MORTS AU COMBAT ---
    

    WINNIPEG, le 24 oct. /CNW/ - Du lever au coucher du soleil, du 4 au
11 novembre, les créateurs du projet Vigile 1914-1918 projetteront les noms
des 68 000 soldats canadiens morts au combat pendant la Première Guerre
mondiale à Ottawa, et diffuseront également l'événement en ligne.
    "J'ai le plaisir d'annoncer que le projet Vigile 1914-1918 s'est étendu
au-delà d'un seul site physique et d'un seul site virtuel et englobe
maintenant cinq autres vigiles publiques dans les villes de Fredericton,
d'Halifax, de Toronto, de Régina et à Trafalgar Square, à Londres, en
Angleterre, a confirmé Deborah Morrison, présidente et directrice générale de
la Société d'histoire nationale du Canada et présentatrice du projet Vigile.
Nous espérions toujours que d'autres villes se joignent au projet, mais nous
savions également que cette participation repose sur un solide engagement
local, tant sur le plan du financement que de la contribution des bénévoles.
Nous sommes très heureux que notre projet reçoive un tel accueil et d'autres
pourraient se joindre à nous au cours des semaines qui précéderont cette
veille. La participation de ces autres villes n'aurait jamais pu être
confirmée sans le dévouement des créateurs du projet, R.H. Thomson et Martin
Conboy, qui ont dirigé les collectes de fonds."
    "Cette année marque le 90e anniversaire de la fin de la Première Guerre
mondiale, mentionne Martin Conboy, co-producteur du projet. Nous pensons qu'il
est important de rendre un hommage spécial aux soldats canadiens qui ont fait
le sacrifice de leur vie. Mais les défis techniques et logistiques de ce
projet étaient énormes. Il ne se serait jamais concrétisé sans l'enthousiasme
et le dur labeur de centaines de personnes."
    "La participation de Canada House à la présentation de cette veille à
Trafalgar Square, à Londres, renforce le lien historique entre les Forces
expéditionnaires canadiennes et les Forces britanniques, un lien qui faisait
partie de l'identité du Canada pendant la Grande Guerre, explique R.H.
Thomson. Les familles ne pouvaient pas rapatrier les corps de leurs morts
malgré toutes leurs démarches. Ce sera un moment historique : les noms des
68 000 soldats apparaîtront en premier lieu à Trafalgar Square pour ensuite
traverser l'océan et les fuseaux horaires. En fait, c'est un peu comme si ces
morts revenaient au pays."
    Grâce à son Fonds de partenariat d'action communautaire, le ministère des
Anciens Combattants a versé 340 000 $ pour veiller à ce que la vigile
nationale au Monument commémoratif de guerre à Ottawa, la diffusion de
l'événement sur Internet aient lieu simultanément et d'aider avec la
coordination des autres sites régionaux.
    "Pour les élèves, ce sera l'expérience d'une vie, une occasion d'honorer
et de se souvenir de nos anciens combattants grâce au projet Vigile, explique
Curtis Kleisinger, un enseignant qui travaille avec les organisateurs de la
projection sur l'édifice de l'Assemblée législative de Regina. Les élèves
découvriront les histoires qui se cachent derrière les noms de chaque soldat,
dont bon nombre n'étaient guère plus vieux qu'eux, et pourront s'approprier
cet événement qui leur laissera un souvenir impérissable".
    Simultanément à l'annonce d'aujourd'hui, les partenaires du projet
lancent le site Web du projet Vigile. "A partir du 20 octobre, les Canadiens
pourront se rendre sur le site www.1914-1918.ca pour voir les noms de parents
morts au combat et connaître le soir et la minute précise où leur nom
apparaîtra dans le cadre de cette veille innovatrice", explique Michel
Blondeau, président et directeur général d'Eccentricarts inc., créateur des
présentations numériques et du site Web.
    Le site Web permettra aux Canadiens de participer à la Vigile, quel que
soit l'endroit où ils se trouvent, et de regarder la diffusion en direct
d'Ottawa, ou la vigile virtuelle qui sera également coordonnée avec les
fuseaux horaires d'autres régions du pays. Ce site leur permettra également de
formuler leurs commentaires et réflexions sur leur expérience, ou de diffuser
des photographies d'autres sites participants partout au pays, pour le
bénéfice de tous les Canadiens.
    La Légion, les groupes communautaires, les groupes locaux de promotion du
patrimoine et d'autres parties intéressés à participer aux activités de la
veille organisées dans ces cinq villes ou en ligne, ou ceux qui souhaiteraient
tenir des événements plus modestes dans le cadre de cette veille à l'aide de
notre logiciel de projection sont invités à communiquer avec la Société
d'histoire à vigil@historysociety.ca.





Renseignements :

Renseignements: Deborah Morrison, Présidente et directrice générale,
Société d'histoire nationale du Canada, dmorrison@historysociety.ca, (204)
988-9300 poste 22; R.H. Thomson, rhrh@sympatico.ca

Profil de l'entreprise

SOCIETE D'HISTOIRE NATIONALE DU CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.