Plus de 26 500 employés de soutien concernés - Entente de principe entre le
CPNCF et la FEESP-CSN

QUÉBEC, le 22 juin 2010 /CNW Telbec/ - Une entente de principe est intervenue entre le Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires francophones (CPNCF) et la Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN), qui représente plus de 26 500 employés de soutien (éducatrices en service de garde, secrétaires, techniciens en éducation spécialisée, etc.) dans 31 commissions scolaires. "En vertu de l'entente, une plus grande stabilité des ressources sera assurée en cours d'année scolaire dans les services de garde", précise le président du CPNCF, M. Bernard Tremblay.

M. Tremblay se réjouit également du fait que le CPNCF se soit entendu avec le plus imposant groupe représentant le personnel de soutien. "Tout le monde est gagnant lorsqu'une entente comporte des bénéfices mutuels", convient-il. L'entente de principe porte sur les clauses non salariales de la convention collective (organisation du travail, etc.). Elle rejoint l'objectif initial du CPNCF qui vise à offrir les meilleurs services qui soient aux élèves afin de favoriser leur réussite et leur persévérance scolaires. À cet égard, l'entente assure justement la stabilité des équipes de travail, particulièrement pour le personnel qui offre des services directs aux élèves.

Le CPNCF désirait aussi améliorer l'organisation du travail au bénéfice de la qualité des services offerts par les commissions scolaires, tout en favorisant l'attraction et la rétention du personnel. À cet égard, l'entente signée améliore l'employabilité des membres du personnel et crée des occasions favorables pour augmenter les heures de travail de plusieurs d'entre eux en cours d'année scolaire.

Le CPNCF est composé de membres nommés par la Fédération des commissions scolaires du Québec et la ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport. Le CPNCF organise, coordonne et dirige la négociation des matières nationales sectorielles (clauses non salariales) des conventions collectives. Ces matières sont communément appelées le "normatif". Les salaires faisant l'objet de négociations entre le Conseil du trésor et les centrales syndicales, ils sont exclus des opérations du CPNCF.

SOURCE COMITE PATRONAL DE NEGOCIATION POUR LES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES (CPNCF)

Renseignements : Renseignements: Jean-Pierre St-Gelais, Directeur des communications, CPNCF, (514) 458-8572

Profil de l'entreprise

COMITE PATRONAL DE NEGOCIATION POUR LES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES (CPNCF)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.