Pleins feux sur la criminalisation - Le 1er Symposium annuel sur le VIH, le droit et les droits de la personne démarre avec une conférence publique offerte par un juge séropositif de la Cour constitutionnelle de l'Afrique du Sud



    Also available in English

    TORONTO, le 9 juin /CNW/ - Les juges ont l'habitude de rendre des
décisions sur des enjeux délicats et complexes, mais ce vendredi, dans le Hall
Osgoode à Toronto, un juge de renommée internationale abordera un sujet
particulièrement épineux qui fait les manchettes depuis des mois : la
criminalisation de personnes qui ont exposé d'autres personnes au VIH.
    La conférence publique du juge Edwin Cameron de la Cour constitutionnelle
de l'Afrique du Sud lancera le 1er Symposium annuel sur le VIH, le droit et
les droits de la personne. Plus de 160 chercheurs, avocats et activistes
communautaires sont inscrits à cet événement mis sur pied par le Réseau
juridique canadien VIH/sida.
    L'enjeu touche personnellement le juge Cameron, puisqu'il a lui-même fait
les manchettes en 1999 lorsqu'il a annoncé sa séropositivité. Il s'agissait
d'un geste courageux qui a frappé une corde sensible dans son pays d'origine
et d'un bout à l'autre de l'Afrique. Le continent a en effet été très durement
touché par cette épidémie mondiale et par ses deux soeurs jumelles, le déni et
la honte. A ce jour, le juge Cameron demeure le seul représentant
gouvernemental en Afrique à avoir déclaré sa séropositivité.
    Le jour suivant son allocution, toujours dans le cadre du symposium, le
juge Cameron présidera un groupe de discussion intitulé "Contester des
accusations criminelles d'exposition au VIH et de sa transmission". Les
participants comprendront les illustres avocates de la défense en matière
pénale Marlys Edwardh et Lucie Joncas, la militante Michaela Clayton de la
Namibie, Angel Parks du AIDS Committee of Toronto, ainsi que le professeur
Barry Adam de l'Université de Windsor, qui dirige la première étude canadienne
sur l'impact de ces poursuites criminelles.
    "Nous sommes très heureux que le juge Cameron ait accepté d'être notre
conférencier d'honneur", affirme Richard Elliott, directeur général du Réseau
juridique. "Il est un présentateur réfléchi et passionné. Son discours ira
au-delà des questions médiatisées et examinera plus attentivement les
sérieuses considérations juridiques et publiques liées à la criminalisation."
    En vertu de la loi canadienne, une personne vivant avec le VIH peut être
trouvée coupable d'un crime si elle ne dévoile pas sa séropositivité avant de
s'engager dans des activités qui risquent d'exposer une autre personne au
virus. Au Canada, on a porté une accusation contre plus de 90 personnes vivant
avec le VIH. Au cours des dernières années, le Réseau juridique a détecté une
hausse dans la criminalisation de l'exposition au VIH et a publiquement
exprimé sa préoccupation quant aux conséquences négatives de l'utilisation
sans cesse croissante du droit criminel dans le dossier du VIH.

    
    Au sujet du 1er Symposium annuel sur le VIH, le droit et les droits de la
    personne
    

    En réponse au besoin de plus d'information et d'un débat élargi, le
Réseau juridique a mis sur pied ce forum annuel à l'intention des décideurs,
des professionnels du droit, des chercheurs en santé, des activistes et des
personnes qui vivent avec le VIH/sida ou qui y sont vulnérables. L'événement
d'un jour comprendra des discussions entre spécialistes et des ateliers de
formation sur la promotion des lois et politiques au Canada, qui sont fondés
sur des données scientifiques et qui respectent les principes des droits de la
personne (http://www.aidslaw.ca/lesymposium). Les thèmes abordés comprendront
: le droit des détenus à la prévention, aux traitements et soins liés au VIH;
la loi du Canada sur l'accès mondial à des médicaments abordables; la
contestation d'accusations criminelles d'exposition au VIH et de sa
transmission; les enjeux émergents des politiques canadiennes sur les drogues.

    Au sujet du Réseau juridique canadien VIH/sida

    Le Réseau juridique canadien VIH/sida (www.aidslaw.ca) oeuvre à la
promotion des droits humains des personnes vivant avec le VIH/sida ou
vulnérables au VIH, au Canada et dans le monde, par ses travaux de recherche,
d'analyse juridique et politique, d'éducation et de mobilisation
communautaire. Le Réseau juridique est l'organisme-chef de file au Canada dans
le domaine des enjeux juridiques et des droits de la personne liés au
VIH/sida.

    
    Détails sur la conférence publique du juge Cameron :

    Vendredi 12 juin 2009 - 18 h à 18 h 30
    Hall Osgoode
    130, rue Queen Ouest, Toronto
    

    Le juge Edwin Cameron de la Cour constitutionnelle de l'Afrique du Sud
donnera une conférence publique sur la criminalisation de la transmission du
VIH et les droits de la personne.
    Remarque : Avant la conférence du juge Cameron, le Réseau juridique et
Human Rights Watch remettront des Prix de l'Action à deux lauréats distingués.
Un cocktail aura lieu après la conférence.

    
    Détails sur le 1er Symposium annuel sur le VIH, le droit et les droits de
    la personne

    Samedi 13 juin 2009 - 9 h à 17 h 15
    Hôtel Courtyard by Marriott
    475, rue Yonge (entre les rues Wood et Alexander), à Toronto
    Pour consulter le programme et la liste des conférenciers, veuillez
    visiter le site suivant : http://www.aidslaw.ca/lesymposium.
    





Renseignements :

Renseignements: Pour plus de renseignements, y compris une biographie
détaillée et des entrevues: Gilles Marchildon, Réseau juridique canadien
VIH/sida, Tél.: (416) 595-1666, p. 228, Cell.: (647) 248-2400,
gmarchildon@aidslaw.ca

Profil de l'entreprise

RESEAU JURIDIQUE CANADIEN VIH/SIDA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.