Plan pour un Québec souverain : une rupture avec l'attentisme



    MONTREAL, le 7 juin /CNW Telbec/ - "Ce plan pour un Québec souverain
marque une rupture avec l'attentisme et indique notre volonté claire et
résolue de reprendre le combat et de mettre le cap sur la souveraineté du
Québec", a affirmé la chef du Parti Québécois, Pauline Marois, accompagnée de
Pierre Curzi, député de Borduas, et de Jonathan Valois, président du Parti
Québécois. Cette proposition s'insère dans les discussions en vue du prochain
congrès national, au printemps 2011.
    "Nous sommes convaincus qu'il faut passer de l'unique approche du tout ou
rien à celle du toujours plus pour les Québécois. Nous voulons utiliser toutes
les compétences du Québec pour faire avancer les Québécois", a indiqué Mme
Marois.
    Le plan proposé s'appuie sur quatre actions. La première vise à freiner
et à combattre les intrusions du gouvernement fédéral dans les secteurs qui
sont de la compétence exclusive du gouvernement du Québec. Ces intrusions ne
seront plus tolérées par un gouvernement du Parti Québécois dans les secteurs
de l'éducation, de la santé et des politiques familiales. Un gouvernement du
Parti Québécois s'assurera que le gouvernement fédéral se retire des champs de
compétence exclusifs au Québec avec une compensation financière pleine et
entière.
    La deuxième action consiste à assumer pleinement tous les pouvoirs que
nous avons déjà de même que ceux que nous n'exerçons pas. Il s'agit, entre
autres, d'affirmer les valeurs québécoises notamment la primauté de la langue
française, la promotion de la culture, l'égalité entre les femmes et les
hommes et la laicité des institutions publiques et de les enchâsser dans la
Charte des droits et libertés de la personne. C'est aussi adopter une
constitution et une citoyenneté et poser des gestes à l'égard de
l'enseignement de notre histoire, de la protection et de la promotion de notre
langue et de notre indépendance énergétique. Un geste important et essentiel
d'un gouvernement souverainiste sera de renforcer le statut de la langue
française en adoptant une nouvelle loi 101 et lui donner un réel statut de
Charte.
    La troisième action vise à occuper et à redéfinir l'espace législatif
partagé avec Ottawa pour assumer nos responsabilités dans les domaines de
l'immigration, de l'environnement, de la main-d'oeuvre et de l'agriculture.
Par exemple, en matière d'immigration, il faut assurer une intégration réussie
aux nouveaux arrivants qui ont décidé de venir se joindre à la grande famille
québécoise en disposant des moyens pour y parvenir.
    "Ce que nous voulons, a ajouté Mme Marois, c'est qu'à terme, le Québec
récupère tous les pouvoirs et devienne pleinement souverain. Notre quatrième
action sera, d'ici là, de récupérer chacun des pouvoirs qui, selon les
Québécois, devraient être assumés par leur gouvernement."
    D'ailleurs, selon nos sondages internes, 72 % des Québécois sont
favorables à "ce que le Québec ouvre un débat constitutionnel avec Ottawa pour
rapatrier tous les pouvoirs en matière de culture" et 71 % d'entre eux sont
favorables à "ce que le Québec ouvre un débat constitutionnel avec Ottawa pour
rapatrier tous les pouvoirs en matière de langue."
    Le Parti Québécois a déjà pris position en faveur du rapatriement
intégral des compétences en culture et communications ainsi que la
rétrocession des plaines d'Abraham et des terrains de l'Assemblée nationale.
    Aujourd'hui, nous ajoutons une nouvelle initiative : la création d'un
rapport d'impôt unique. La perception de toutes les rentrées fiscales par un
seul gouvernement simplifierait la vie des citoyens et permettrait
d'importantes économies. 70 % des Québécois souhaitent un seul rapport d'impôt
et une majorité souhaite que ce rapport soit administré par le gouvernement du
Québec.
    "Le Parti Québécois veut mobiliser les Québécoises et les Québécois
autour de son projet de pays et c'est ce qu'il fera. De même, il doit rompre
avec l'immobilisme et proposer des solutions stimulantes aux problèmes
quotidiens des citoyens et faire avancer le Québec. J'ai la conviction absolue
qu'avec le plan pour un Québec souverain, tout peut changer", a conclu la chef
du Parti Québécois.




Renseignements :

Renseignements: Pascal Monette, Directeur des communications, (514)
229-2730; Source: Manuel Dionne, Attaché de presse, (514) 207-8303

Profil de l'entreprise

Parti Québécois

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.