Plan Nord : L'Initiative boréale canadienne se réjouit du maintien de l'engagement du gouvernement visant à protéger le territoire

MONTRÉAL, le 4 févr. /CNW Telbec/ - L'Initiative boréale canadienne (IBC) se réjouit du maintien de l'ambitieux engagement du gouvernement du Québec de vouer à la protection 50 %  du territoire du Plan Nord. C'est ce qu'ont réitéré aujourd'hui le premier ministre du Québec, monsieur Jean Charest, et son ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, monsieur Pierre Arcand, lors de la tenue à Montréal de la 8e Table des partenaires du Plan Nord.

Rappelons qu'en novembre 2008, le premier ministre Charest annonçait que 50 % du territoire couvert par le Plan Nord serait voué à des fins de protection de l'environnement et de développement récréotouristique.

« Le message communiqué aujourd'hui par le premier ministre Charest nous réjouit et nous encourage à poursuivre notre implication dans la démarche, déclare Suzann Méthot, directrice régionale pour le Québec de l'IBC. Depuis l'engagement initial de 2008, malgré nos interventions et celles d'autres groupes environnementaux, aucun suivi sérieux pour accomplir cet engagement n'a été effectué dans tout le processus de consultation du Plan Nord. En l'absence, jusqu'à récemment, d'un groupe de travail sur la conservation, les discussions à la Table des partenaires n'ont pas permis de s'entendre sur la nature même de l'engagement, ses objectifs de protection et encore moins de déterminer les moyens pour y arriver. La formation récente du Groupe de concertation sur la conservation au Québec par le ministre Arcand est un premier geste concret et ses travaux permettront d'établir les moyens à prendre pour atteindre l'objectif de conservation. »

« Le Plan Nord est un engagement historique, poursuit madame Méthot. Pour la première fois au Québec, une majorité de groupes concernés sont réunis autour d'une même table afin de développer un plan qui a le potentiel de répondre à des enjeux fondamentaux tels l'environnement, l'économie, les droits des autochtones, le bien-être des communautés nordiques, et ce de manière avant-gardiste et à grande échelle. Bien réalisée, cette façon de faire et les résultats qui en découleront auront pour effet de rendre les Québécois fiers de leur engagement dans ce projet de société et permettra de protéger leur patrimoine tout bâtissant leur avenir, conclut-elle. »

Le rôle des premières nations et Inuit : un incontournable

Le gouvernement doit s'assurer que les leaders Inuits et des Premières Nations jouent un rôle de premier plan dans l'élaboration du Plan Nord. En ce sens, le gouvernement doit prendre en compte les responsabilités territoriales de ceux-ci et établir un rapport de nation à nation.

À propos de l'Initiative boréale canadienne

Créée en 2003, l'Initiative boréale canadienne (IBC) travaille avec un vaste éventail d'organismes de conservation, de collectivités autochtones, d'industrie et d'autres parties intéressées à établir des liens entre les solutions scientifiques, politiques et de conservation envisageables pour l'ensemble de la forêt boréale du Canada. Pour en savoir plus, visitez le http://www.borealcanada.ca/

SOURCE Initiative boréale canadienne

Renseignements :

Suzann Méthot,
Directrice régionale - Québec de l'Initiative boréale canadienne
(514) 792-1843
smethot@borealcanada.ca

Profil de l'entreprise

Initiative boréale canadienne

Renseignements sur cet organisme

NOUVELLES - ENVIRONNEMENT

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.