Plan d'organisation scolaire 2009-2014 - Le Conseil des commissaires de la Commission scolaire Marie-Victorin agit pour assurer la qualité des services à ses élèves



    LONGUEUIL, QC, le 25 févr. /CNW Telbec/ - Le Conseil des commissaires de
la Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV) a adopté hier soir son plan
d'organisation scolaire pour les années 2009 à 2014 avec l'objectif d'assurer
un équilibre optimal entre le nombre d'établissements, leur répartition sur le
territoire et la qualité des services offerts afin de faire face à la
décroissance démographique et à l'évolution du profil sociodémographique de la
clientèle.
    Le 25 juin dernier, le Conseil des commissaires lançait en consultation
un projet de plan d'organisation scolaire 2009-2014 basé sur des orientations
qui visaient à tenir compte des services à dispenser aux élèves et d'une
organisation adéquate des services éducatifs dans chaque école. Le projet de
plan d'organisation scolaire soumis à la consultation comprenait au total 13
hypothèses, dont 9 visaient une fermeture d'école.
    Ainsi, le plan adopté au terme d'un long processus de consultation
prévoit notamment la redéfinition de certains secteurs école, de même que la
fermeture, à compter du 1er juillet 2009, de trois écoles primaires (écoles
primaires Jean-De Lalande et Samuel-De Champlain dans l'arrondissement du
Vieux-Longueuil et école primaire des Quatre-Vents dans l'arrondissement de
Saint-Hubert) et d'un pavillon d'école primaire (Pavillon Deslandes de l'école
primaire D'Iberville dans l'arrondissement de Saint-Hubert).

    Une décision éclairée, basée sur les réalités des milieux

    "Les décisions prises par le Conseil des commissaires à l'égard du plan
d'organisation scolaire ne l'ont pas été à la légère" a précisé la présidente
de la CSMV, madame Lucie Désilets. "En effet, les dernières semaines ont été
constituées de plusieurs rencontres de travail entre les commissaires afin de
bien analyser chacune des hypothèses soumises à la consultation avec
l'éclairage apporté dans le cadre des audiences publiques" a mentionné Mme
Désilets.
    La consultation publique aura, en effet, permis d'orienter les réflexions
menant aux décisions entourant le projet de plan d'organisation scolaire.
Ainsi, les hypothèses retenues tiennent compte des préoccupations soulevées
lors du processus de consultation. Les décisions prises tiennent compte avant
tout de la qualité des services offerts et favorisent donc les élèves
marcheurs tout en évitant le transfert d'un trop grand nombre d'élèves. Le
Conseil des commissaires a également priorisé la sécurité des élèves, qui
pouvait inquiéter plusieurs parents dans le cas de scénarios impliquant la
traverse d'artères très achalandées, au détriment de transfert d'élèves.
Toutes les décisions prises ont visé à déplacer le moins d'élèves possible.
    Chaque hypothèse a également été étudiée en fonction de l'intention du
ministère de l'Education, du Loisir et du Sport de diminuer les ratios par
groupes d'élèves.

    Arrondissement de Saint-Hubert, arrondissement de Greenfield Park et
    partie LeMoyne de l'arrondissement du Vieux-Longueuil

    Trois hypothèses de fermeture d'école étaient soumises à la consultation
dans ce secteur : (1) fermeture de l'école primaire des Quatre-Vents, (2)
fermeture de l'école primaire Monseigneur-Forget et (3) fermeture du Pavillon
Deslandes de l'école primaire D'Iberville et fermeture de l'école primaire
Paul-Chagnon.
    Ainsi, le Conseil des commissaires a adopté l'hypothèse de fermeture de
l'école primaire des Quatre-Vents. L'école primaire D'Iberville à
Saint-Hubert, qui disposait de deux immeubles, se voit retirer l'un d'eux,
soit le Pavillon Deslandes.

    Arrondissement du Vieux-Longueuil

    Six hypothèses avaient été soumises à la consultation dans le secteur du
Vieux-Longueuil, deux touchant les écoles primaires situées à l'est du chemin
de Chambly et quatre hypothèses touchant les écoles primaires situées à
l'ouest du chemin de Chambly.
    Le secteur du Vieux-Longueuil est particulièrement affecté par la
décroissance démographique; une grande majorité des écoles du secteur présente
de nombreux locaux vacants et selon les données actuelles du MELS pour les
cinq prochaines années, cette situation n'ira pas en s'améliorant.
    Afin de pallier cette situation, le Conseil des commissaires a dû prendre
la décision de fermer, à compter du 1er juillet 2009, l'école primaire
Samuel-De Champlain, située à l'est du chemin de Chambly, ainsi que l'école
primaire Jean-De Lalande, située à l'ouest du chemin de Chambly.

    Ville de Brossard : aucun déplacement d'élèves

    Le secteur de Brossard présentait une problématique différente du reste
du territoire de la Commission scolaire puisqu'on y constate une réelle
croissance démographique. Afin de trouver des solutions à long terme, le
Conseil des commissaires a décidé de surseoir à l'application de la nouvelle
capacité d'accueil pour les écoles primaires de Brossard et ce, principalement
en raison de l'intention du ministère de l'Education, du Loisir et du Sport de
réduire éventuellement le nombre d'élèves par classe. Cette annonce aura un
impact direct sur la capacité d'accueil de ces écoles.
    Le Conseil des commissaires a confié à la direction générale de la CSMV
le mandat d'établir et d'analyser différentes hypothèses de solution aux
problèmes de surpopulation dans les écoles primaires de Brossard et de
formuler une recommandation d'ici le 26 janvier 2010.
    Par ailleurs, le Conseil des commissaires maintient l'école alternative
Tourterelle à son lieu actuel pour les cinq années du plan.

    Les impacts au secondaire

    Les secteurs de certaines écoles secondaires situées sur le territoire
ont également fait l'objet d'un redécoupage. Ainsi, l'école secondaire
Saint-Jean-Baptiste accueillera les élèves de l'école primaire Jean-De Lalande
qui sont déplacés dans les écoles primaires Armand-Racicot et Sainte-Claire
(Longueuil). L'école secondaire internationale Saint-Edmond accueillera, quant
à elle, à compter du 1er juillet 2009, les élèves provenant de l'école
Lajeunesse, de même que les élèves fréquentant les écoles de Saint-Lambert,
soit Rabeau, Préville et des Saint-Anges.

    Les classes spécialisées

    A la suite des décisions entourant le plan d'organisation scolaire
2009-2014, le Service des ressources éducatives de la Commission scolaire
Marie-Victorin travaille dès maintenant à établir la répartition des classes
spécialisées pour les élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation et
d'apprentissage.
    La répartition des classes spécialisées sera donc faite en fonction des
orientations suivantes : localiser les élèves le plus près possible de leur
domicile en évitant d'ajouter des clientèles lourdes dans les milieux
défavorisés ; privilégier la continuité des services durant le parcours
scolaire de l'élève dans la même école ; permettre une meilleure expertise et
une concentration de services dans une même école en y regroupant des classes
de même catégorie.

    Des mesures d'accueil et d'intégration pour les élèves, le personnel et
    les parents

    La présidente de la Commission scolaire Marie-Victorin tient à se faire
rassurante envers les élèves, les parents et le personnel des écoles touchées
par une fermeture ou un déplacement d'école. "A vous tous qui allez vivre un
changement d'école, je veux vous assurer que la Commission scolaire mettra
tout en oeuvre pour que le changement se fasse dans le respect de chaque élève
et dans le souci constant de lui offrir tous les éléments favorables à sa
réussite, autant pour le reste de l'année scolaire que pour les prochaines
années." Des mesures d'accueil et d'intégration seront prévues pour les
élèves, le personnel et les parents.

    Tous les détails sur le plan d'organisation scolaire 2009-2014 sont
disponibles sur le site Internet de la Commission scolaire (www.csmv.qc.ca).
Les résolutions adoptées le 24 février y seront également accessibles au cours
des prochains jours.




Renseignements :

Renseignements: Catherine Giroux, Conseillère en communication,
Commission scolaire Marie-Victorin, (450) 670-0730, poste 2018

Profil de l'entreprise

Commission scolaire Marie-Victorin

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.