Plan de développement des services de garde - UN RETARD QUI AURA DES CONSEQUENCES DESASTREUSES POUR LES FAMILLES QUEBECOISES



    QUEBEC, le 8 juill. /CNW Telbec/ - Le député de Verchères et porte-parole
du Parti Québécois en matière de famille, Stéphane Bergeron, trouve
inacceptable le retard de la ministre Michelle Courchesne à dévoiler son plan
de développement de places en service de garde, ce qui démontre clairement le
manque sérieux et la mauvaise gestion de ce gouvernement.
    "La ministre avait promis qu'au 15 juin les familles qui partiraient en
vacances connaîtraient exactement les places qui seraient disponibles au
Québec. Le plan a d'abord été reporté une première fois à la fin juin, il est
maintenant reporté à une date ultérieure", a déclaré M. Bergeron.
    Rappelons que depuis un an ce plan de développement de nouvelles places
en service de garde est attendu par les familles québécoises. "La ministre
expliquait alors vouloir procéder méthodiquement, par étape, afin de
développer le meilleur plan possible. Ce que nous constatons maintenant, c'est
que les familles du Québec, qui profitent présentement de leurs vacances,
vivront un véritable cauchemar dès la rentrée scolaire. Non seulement il y a
actuellement un manque de places en service de garde mais, en plus, la
ministre est incapable de livrer son plan!", s'est indigné le député.
    "Tant les conférences régionales des élus que les réseaux de services de
garde sont prêts à développer les places, seule la ministre tarde. Comment
peut-on expliquer un tel retard?", se questionne le député. On pourrait penser
que la mauvaise planification et la mauvaise gestion financière du
gouvernement libéral en soient la cause.
    "Par ailleurs, a-t-il poursuivi, nous avons appris que la ministre aurait
reçu des projets totalisant dix fois plus de places en service de garde que ce
qu'elle propose de créer au cours des deux prochaines années." Cet engouement
semble confirmer les estimations du Parti Québécois et du milieu des services
de garde, notamment l'Association québécoise des CPE, qui ne considèrent plus
que le nombre de 20 000 places que projette créer le ministère pour les quatre
prochaines années puisse satisfaire minimalement aux besoins réels de la
population, compte tenu du baby-boom que connaît le Québec depuis ces deux
dernières années.
    "La ministre est-elle consciente de l'angoisse que vivront des milliers
de parents alors qu'ils ne savent toujours pas s'ils auront une place pour
leur enfant dès la fin des vacances estivales? Elle doit être responsable et
rendre compte de ses décisions aux parents qui attendent toujours une place en
service de garde", a conclu Stéphane Bergeron.
    -%SU: SOC
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Marie Barrette, Attachée de presse, Aile parlementaire
du Parti Québécois, (418) 644-9318


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.