Plan d'action pour renforcer le français : La petite entreprise est la grande oubliée selon la CSN



    MONTREAL, le 20 mars /CNW Telbec/ - La CSN est extrêmement déçue que les
mesures annoncées ce matin par la ministre responsable de la Charte de la
langue française, Christine St-Pierre, pour renforcer le français dans la
petite entreprise, demeurent volontaires. La centrale syndicale se dit
surprise de voir que la ministre annonce un plan d'action alors que le Conseil
supérieur de la langue française n'a pas encore fait ses recommandations au
gouvernement Charest.
    "Après une gestion de crise ratée entourant le dépôt du bilan quinquennal
de l'Office de la langue française, la ministre St-Pierre n'est pas des plus
convaincantes. Elle ne formule aucun renforcement de la Loi 101 pour soumettre
la petite entreprise de 50 employé-es ou moins au respect de la Charte de la
langue française, alors qu'une proportion importante de travailleuses et de
travailleurs y oeuvrent, dont une bonne part d'immigrants qui ont des besoins
urgents en matière d'apprentissage du français", de souligner la présidente de
la CSN, Claudette Carbonneau.
    Bien que ces mesures s'ajoutent à celles annoncées pour favoriser la
réussite des élèves en français et pour faciliter la francisation des
immigrantes et des immigrants dans les entreprises, des mesures totalisant
près de 80 millions de dollars, la leader syndicale tient à rappeler "qu'on
partait de loin. En 1997, le budget du ministère de l'Immigration représentait
3400 dollars par immigrant. En 2006, ce montant était à la baisse à
2800 dollars par immigrant, alors que les transferts en vertu de l'entente
Canada-Québec sur l'immigration ont crû sensiblement."
    La CSN déplore également que la ministre ne se donne aucune cible. "Pour
parvenir à des résultats, la ministre doit se donner des objectifs. Elle
devrait notamment viser à ce que les transferts linguistiques des allophones
se fassent vers le français dans une proportion qui dépasse largement le seuil
des 50 %. Les progrès réalisés à cet égard ne sont pas suffisants. Trente ans
après l'adoption de la Loi 101 ces transferts se font toujours majoritairement
vers l'anglais."
    "En cette journée internationale de la francophonie, on se serait attendu
à plus de vigueur, de conviction et d'originalité de la part de la ministre,
compte tenu de la situation du français qui continue de se détériorer,
particulièrement dans la grande région de Montréal", de conclure Claudette
Carbonneau.

    La Confédération des syndicats nationaux compte plus de
300 000 travailleuses et travailleurs de tous les types de milieux de travail,
tant dans le secteur privé que dans le secteur public.




Renseignements :

Renseignements: Michelle Filteau, directrice du Service des
communications de la CSN, bureau: (514) 598-2162, cellulaire: (514) 894-1326;
Source: CSN


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.