Plan d'action pour recruter et retenir le personnel de la fonction publique - « La présidente du Conseil du trésor doit passer de la parole aux actes » - Lucie Martineau, présidente générale du SFPQ

QUÉBEC, le 7 avril /CNW Telbec/ - Le Syndicat de la fonction publique du Québec (SFPQ) réagit aux propos de la présidente du Conseil du trésor, Michèle Courchesne, tenus hier soir sur les ondes de TVA. Le Syndicat attend avec impatience la nouvelle approche du gouvernement concernant le recrutement et la rétention du personnel. « Les emplois dans la fonction publique et les services publics ont grandement besoin d'être revalorisés. Pour cela il faut offrir des salaires concurrentiels avec le privé. Que pouvons-nous espérer d'un gouvernement qui prône toujours la réduction de la taille de l'État, la primauté du privé et le non-remplacement des fonctionnaires? », questionne la présidente générale Lucie Martineau.

Dès cet automne, la présidente du Conseil du trésor dit vouloir mettre en place une nouvelle stratégie afin d'embaucher  de nouveaux employés. Or, constate le Syndicat, c'est du déjà-vu. En 2008, la présidente du Conseil du trésor de l'époque, Monique Jérôme-Forget, tenait le même discours, sans obtenir de résultats tangibles. « Si le gouvernement veut être séduisant pour attirer la main-d'œuvre, il devra mettre de l'argent sur la table. L'écart grandissant entre les salaires versés dans le public et le privé nuit au recrutement de nouvelles ressources », rappelle madame Martineau.

Le coût des rentes de retraite

Par ailleurs, le SFPQ dénonce les approximations simplistes et irréalistes de l'Institut économique de Montréal concernant le coût des rentes des employés de l'État. Selon un article de l'agence QMI, qui cite une coordonnatrice de l'IEM, le calcul de la retraite en 2043 devra prendre en compte qu'un employé de l'État pourrait passer d'un salaire de 35 000 $ annuellement en 2011 à plus de 164 000 $ d'ici 35 ans en profitant d'augmentations salariales de 2,5% chaque année. « Le gouvernement n'offre pas de telles hausses de salaires à ses employés, précise Lucie Martineau. Au cours des vingt dernières années, les augmentations consenties par l'État sont inférieures à l'inflation ce qui a contribué à une perte de pouvoir d'achat de celles et ceux qui travaillent dans les services publics ».

SOURCE SYNDICAT DE LA FONCTION PUBLIQUE DU QUEBEC (SFPQ)

Renseignements :

Éric Lévesque
Responsable des relations avec les médias
Tél. : 418-623-2424, poste 338
Cell. : 418-564-4150

Profil de l'entreprise

SYNDICAT DE LA FONCTION PUBLIQUE DU QUEBEC (SFPQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.