Plan d'action pour les aînés : Priorité à la sensibilisation, peu de nouvelles mesures



    QUEBEC, le 19 mars /CNW Telbec/ - L'Association québécoise des
retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP) réagit aujourd'hui au
dévoilement du plan d'action gouvernemental découlant de la consultation
publique sur les conditions de vie des aînés menée à l'automne dernier. "Nous
avons dit durant la consultation que sa pertinence se mesurerait à l'ampleur
du plan d'action gouvernemental qui en découlerait. Aujourd'hui, nous devons
réagir de façon nuancée au plan annoncé. Si les orientations gouvernementales
concernant la prévention de l'âgisme et des abus envers les aînés méritent
d'être soulignées, la situation économique préoccupante des retraités et la
prévention du suicide chez les aînés sont des enjeux qui ont été négligés", a
déclaré M. Roger Bellavance, président de l'AQRP.
    L'annonce d'aujourd'hui comprend la promesse d'un dépôt, en 2009, d'un
plan d'action gouvernemental pour lutter contre les abus et la maltraitance
envers les personnes aînées. L'AQRP rappelle à ce propos la demande de
nombreuses organisations en faveur d'une action prioritaire et concertée de
l'ensemble des acteurs gouvernementaux concernés. Selon le Réseau québécois
pour contrer les abus envers les aînés (RQCAA), annuellement, plus de
150 000 aînés seraient victimes d'abus et 80% des cas d'abus ne seraient
jamais signalés.
    Concernant la situation économique des retraités, l'AQRP souligne que les
diverses mesures fiscales mentionnées aujourd'hui (maintien à domicile,
revenus de retraite, aidants naturels) avaient déjà été annoncées dans le
budget. Selon l'AQRP, ces mesures ne sont pas assez vigoureuses pour améliorer
la situation économique des retraités de façon significative. L'AQRP constate
en particulier l'absence de mesure destinée à corriger la désindexation des
régimes de retraite des secteurs public et parapublic.
    Rappelons que, selon Statistique Canada, la province de Québec présente
la plus forte fréquence de personnes âgées à faible revenu au Canada. Le
revenu médian après impôt des couples mariés âgés du Québec est le 8e sur
10 provinces au Canada, près de 5 000 $ sous la donnée canadienne et près de
10 000 $ sous les couples de l'Ontario, soit 31 700 $.
    Par ailleurs, selon l'actuaire-conseil de l'AQRP, la caisse du Régime de
retraite des employés du gouvernement et des organismes publics (RREGOP)
pourrait détenir un surplus dépassant les 6 milliards de dollars.
    Le soutien aux aidants naturels est important et leur rôle est essentiel.
L'AQRP avait d'ailleurs réclamé un meilleur soutien à leur endroit durant la
consultation publique sur les conditions de vie des aînés. La création du
fonds et du crédit d'impôt favorisant les aidants naturels mentionnés
aujourd'hui avaient toutefois déjà été annoncés lors du budget.
    L'AQRP réitère enfin sa vive déception à l'égard du fait que, malgré les
nombreuses interventions à ce sujet, la question de la prévention du suicide
chez les personnes âgées de 50 ans et plus ne figure toujours pas parmi les
priorités exprimées par le gouvernement. Rappelons que, selon les données de
l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), la proportion des
décès par suicide concernant des personnes âgées de 50 ans et plus est passée
de 27,2% à 39,9% entre 1999 et 2006.
    Lors de son passage à la consultation publique sur les conditions de vie
des aînés, le 19 octobre dernier, l'AQRP avait suggéré les priorités
suivantes :

    
    - mettre en place une intervention prioritaire pour les aînés victimes
      d'abus ;
    - corriger la désindexation des régimes de retraite des secteurs public
      et parapublic ;
    - empêcher de nouvelles augmentations du coût des médicaments pour les
      aînés ;
    - créer 5 000 nouvelles places en CHSLD pour libérer les listes d'attente
      actuelles;
    - réserver des fonds spécifiquement pour la prévention du suicide chez
      les aînés.

    Selon l'AQRP, la consultation publique sur les conditions de vie des aînés
a permis de faire les principaux constats suivants :

    - trop de personnes aînées subissent en silence les abus dont elles sont
      les victimes ;
    - la situation économique des aînés, incluant les retraités de l'Etat,
      est préoccupante ;
    - l'augmentation du coût des médicaments est une problématique pour les
      aînés ;
    - en 2006, 5 800 personnes étaient sur une liste d'attente pour une place
      en CHSLD ;
    - le suicide affecte de plus en plus les personnes âgées de 50 ans et
      plus.
    

    Fondée en 1968 et comptant plus de 23 000 membres, l'AQRP est la
principale association indépendante représentant l'ensemble des retraités des
secteurs public et parapublic au Québec. L'Association accueille également les
personnes préretraitées de 55 ans et plus et toute personne aînée qui souscrit
à ses objectifs. Sa principale préoccupation est le maintien du niveau de vie
et du pouvoir d'achat des personnes retraitées.




Renseignements :

Renseignements: Mathieu Santerre, (418) 928-2608,
communication@aqrp.qc.ca; Source: AQRP


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.