Plan d'action montréalais pour l'amélioration des services aux personnes âgées: Plus d'attente, plus de ballottage?



    MONTREAL, le 31 août /CNW Telbec/ - Le réseau FADOQ - Région Ile de
Montréal réagit aujourd'hui au "Plan d'action montréalais pour l'amélioration
des services aux personnes âgées", présenté par l'Agence de santé et de
services sociaux de Montréal. Malgré la mise au point d'aujourd'hui, des
inquiétudes demeurent bien présentes.
    Tout d'abord, il est évident que nous ne pouvons que souscrire à
l'objectif affirmé de l'Agence visant à réduire le ballottage des personnes
âgées en perte d'autonomie, mais en rappelant toutefois que cette situation
perdure depuis déjà de nombreuses années, avec son cortège de bouleversements
et de diminution de la qualité de vie que cela comporte. Il y aurait
actuellement entre 1500 et 3700 personnes en attente d'une place en CHSLD, ce
qui signifie, selon notre compréhension, qu'elles nécessitent une quantité de
soins très importante. Il faut savoir que le niveau de soins offert par un
CHSLD et une ressource intermédiaire n'a souvent rien de comparable et donc,
une place en CHSLD n'équivaut certainement pas à une place en ressource
intermédiaire. D'autant plus qu'il semblerait que le développement des
nouvelles ressources intermédiaires se ferait par l'intermédiaire du privé,
souvent peu intéressé à ce type de clientèle, plus lourde. Selon nous, il est
donc impossible de croire qu'en trois années, on puisse développer
suffisamment de ressources intermédiaires pour combler l'ensemble des nouveaux
besoins qui seront créés par la fermeture des 792 lits en hôpitaux telle que
proposée par l'Agence. "A l'heure où la gestion même de l'attente par l'Agence
apparaît problématique, le résultat de cette "amélioration" est prévisible :
plus de ballottage et plus d'attente pour les personnes âgées en perte
d'autonomie" déplore Cécile Plourde, présidente du réseau FADOQ - Ile de
Montréal.
    La FADOQ appuie le développement des ressources intermédiaires, privées
ou publiques, puisqu'elles peuvent être des milieux de vie adéquats pour les
personnes en légère perte d'autonomie. Or, la seule solution semble être le
développement des places dans le privé, alors que ce secteur a peu d'expertise
pour accueillir les personnes dépendantes et a rarement vocation à le faire.
Est-ce la bonne décision dans un contexte où la demande augmente vite et où ce
type de prise en charge est de plus en plus complexe? "La perte d'autonomie,
en soi, est suffisamment difficile pour les personnes qui la vivent. Nous
refusons de laisser l'Agence procéder comme prévu dans les fermetures des
lits. Nous exigeons plutôt un plan d'action régional pour améliorer la gestion
de l'attente pour les places en CHSLD et enfin, diminuer l'attente." conclut
Cécile Plourde.

    La FADOQ - Région Ile de Montréal regroupe 24 000 membres de 50 ans et
plus. Sa mission spécifique est de valoriser le vieillissement et d'accroître
la qualité de vie des personnes de 50 ans et plus en leur offrant des
activités qui contribuent à leur développement et qui favorisent leur
épanouissement personnel. La FADOQ - Région Ile de Montréal est affilié à la
plus importante association d'aîné-es au Canada : la FADOQ, qui compte près de
300 000 membres, à l'échelle du Québec.




Renseignements :

Renseignements: Anne-Marie Drolet, directrice générale réseau FADOQ -
Ile de Montréal, (514) 271-1411


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.