Plan d'action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées - "NOTRE PLAN CIBLERA TANT LA PERSONNE AUTONOME ET EN SANTE QUE CELLE QUI EST VULNERABLE OU EN PERTE D'AUTONOMIE" - Marguerite Blais



    QUEBEC, le 29 avr. /CNW Telbec/ - La ministre responsable des Aînés, Mme
Marguerite Blais, a profité de son passage à la première journée du colloque
"Les abus envers les aînés : agir ensemble pour que ça cesse!" pour faire le
point sur le plan d'action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers
les personnes aînées, qui sera déposé à l'automne prochain.
    "Le plan d'action gouvernemental pour contrer la maltraitance ciblera
tant la personne autonome et en santé que celle qui est vulnérable ou en perte
d'autonomie. Il touchera tous les milieux de vie des personnes aînées,
qu'elles demeurent à domicile, dans un logement social ou en centre
d'hébergement", a déclaré la ministre.
    Par la suite, Mme Blais a précisé que le plan couvrira les différents
types de maltraitance, dont la maltraitance physique, psychologique, sexuelle,
matérielle et financière, la maltraitance organisationnelle ou systémique,
ainsi que la violation des droits de la personne.
    Huit ministères et organismes travaillent, avec le Secrétariat aux aînés
du ministère de la Famille et des Aînés ainsi qu'un comité d'experts, à
l'élaboration du plan, soit :

    - le ministère de la Santé et des Services sociaux;
    - le ministère de la Justice;
    - le ministère de la Sécurité publique;
    - le ministère de l'Education, du Loisir et du Sport;
    - le ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles;
    - le Secrétariat à la condition féminine;
    - le Secrétariat aux affaires autochtones;
    - le Curateur public.

    "En plus de l'expertise humaine, nous avons maintenant des ressources
financières, puisque dans son budget 2009-2010, notre gouvernement a annoncé
des investissements de 4 millions de dollars par année pour la mise en oeuvre
de ce plan d'action", a rappelé la ministre.
    Les mesures qui seront mises en place s'articuleront autour de trois
axes: prévenir la maltraitance, la dépister et intervenir lorsqu'elle se
produit. Il existe déjà plusieurs mesures et programmes pour les personnes
aînées victimes de maltraitance. Le plan d'action gouvernemental pour contrer
la maltraitance doit notamment permettre de mieux faire connaître les services
et les recours qui existent. La ministre responsable des Aînés a également
expliqué que tout un travail de sensibilisation et d'information sera
également entrepris pour exposer ce problème.
    "Nous voulons que ce plan d'action gouvernemental soit complémentaire aux
actions déjà entreprises pour lutter contre la maltraitance un peu partout au
Québec. Il vise notamment à mieux coordonner et harmoniser les pratiques en
cette matière. En adoptant ce plan d'action, le gouvernement veut aussi
montrer que la maltraitance est inadmissible!", a souligné la ministre.
    Enfin, la ministre Blais a conclu en rappelant que tout au long de la
consultation publique sur les conditions de vie des aînés qu'elle a coprésidée
à l'automne 2007, des personnes aînées ainsi que des intervenants ont dénoncé
la maltraitance envers les aînés. La décision de mettre en place un plan
d'action gouvernemental pour contrer cette maltraitance est une réponse
directe à leurs préoccupations.
    -%SU: SOC
    -%RE: 37,1




Renseignements :

Renseignements: Renaud Dugas, Attaché de presse, Cabinet de la ministre
responsable des Aînés, (514) 219-5736

Profil de l'entreprise

Cabinet de la ministre responsable des Aînés

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.