Piégeage et colletage sur la Côte-Nord - Prudence lors de la manipulation du gibier

BAIE-COMEAU, QC, le 11 nov. 2015 /CNW Telbec/ - Avec le début de la période de piégeage et de colletage, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs rappelle les consignes de prévention lors de la manipulation des animaux piégés, ou trouvés morts ou malades.

Ainsi, il est important :

  • d'éviter tout contact avec un animal qui semble malade;
  • de porter des gants imperméables (caoutchouc, plastique vinylique ou latex) pour manipuler des animaux;
  • de mettre un tablier, un masque et des lunettes pour donner une meilleure protection lors de l'écorchage et de l'éviscération;
  • d'humecter la fourrure avant d'éviscérer l'animal de façon à diminuer la quantité de poussière ou de poils fins en suspension dans l'air;
  • d'éviter de manipuler la carcasse d'un lièvre, d'un rat musqué ou d'un castor qui présente des petits points blanchâtres sur les organes;
  • de se laver immédiatement les mains et les bras en les savonnant bien après toute manipulation;
  • de nettoyer le matériel et les surfaces de travail ayant servi aux manipulations, y compris les gants et le tablier, et de les désinfecter avec une solution d'eau de Javel (un volume d'eau de Javel pour neuf volumes d'eau) pendant dix minutes, puis de les rincer et de les assécher avant de les remiser.

Le Ministère invite notamment la population à être vigilante lors de la manipulation de carcasses de lièvre d'Amérique. Cette espèce peut, à l'occasion, être porteuse de la tularémie, une maladie transmissible à l'humain. La tularémie peut être transmise par contact direct, mais également par inhalation. Depuis le début de l'automne, trois lièvres infectés par cette maladie ont d'ailleurs été répertoriés sur la Côte-Nord. Les animaux atteints de tularémie peuvent être amaigris, et de petits points blancs peuvent être visibles sur leurs organes internes. De plus, le Ministère rappelle que la viande de gibier doit être bien cuite avant d'être consommée.

Le plus souvent, les symptômes généraux de la maladie chez l'humain apparaissent abruptement de 3 à 5 jours (parfois jusqu'à 14 jours) après l'exposition à la bactérie : fièvre, frissons, douleurs musculaires diffuses, fatigue et maux de tête. Les symptômes de la tularémie peuvent varier. Pour obtenir plus d'information sur cette maladie, les citoyens sont invités à consulter le site Web du Ministère à l'adresse mffp.gouv.qc.ca/faune/sante-maladies/tularemie.jsp.

Pour signaler un animal à l'apparence suspecte, les citoyens peuvent communiquer avec la Direction de la gestion de la faune de la Côte-Nord au 418 964-8300 à Sept-Îles, ou au 418 295-4676 à Baie-Comeau.

Pour obtenir des renseignements sur le Ministère et en savoir plus sur ses activités et ses réalisations, consultez le mffp.gouv.qc.ca et les réseaux sociaux :
https://www.facebook.com/ForetsFauneParcs
https://twitter.com/MFFP_Quebec

 

Source :
Julie Richard
Conseillère en communication
Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs
418 295-4676, poste 231

 

SOURCE Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Renseignements : Julie Richard, Conseillère en communication, Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, 418 295-4676, poste 231


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.