Photo: Roshan annonce le lancement du premier projet de télémédecine en Afghanistan



    Roshan, Cisco, le Centre hospitalier universitaire Aga Khan et l'Institut
    Médical Français pour l'Enfant s'associent afin d'accroître l'accès aux
    soins de santé en reliant les hôpitaux afghans aux établissements
    médicaux internationaux

    KABOUL, Afghanistan, le 20 juin /CNW/ - Roshan, le plus important
opérateur de télécommunications en Afghanistan, a lancé aujourd'hui une
solution novatrice de télémédecine en Afghanistan dans le but d'étendre
l'accès et la prestation de soins de santé dans tout le pays. A l'aide de la
technologie à large bande, de la consultation vidéo sans fil et du transfert
d'images numériques, le projet de télémédecine dotera les hôpitaux afghans
d'un accès en temps réel aux meilleures connaissances en matière de formation
ainsi qu'aux traitements et aux diagnostics de spécialistes établis à
l'étranger.
    Pour visionner le communiqué de presse multimédia, veuillez consulter :
    http://www.prnewswire.com/mnr/roshan/28731
    Roshan s'est associée à Cisco, au Centre hospitalier universitaire Aga
Khan (Aga Khan University Hospital, ou AKUH), à l'Institut Médical Français
pour l'Enfant (IMFE) ainsi qu'à d'autres fournisseurs de technologies pour
lancer le projet. La première phase du projet a déjà relié l'IMFE de Kaboul,
en Afghanistan à l'AKUH de Karachi, au Pakistan, rendant ainsi possible
l'accès à tout l'éventail d'expertise radiologique de l'AKUH. Les phases
ultérieures relieront les principaux hôpitaux régionaux afghans à l'IMFE, qui
est en voie de devenir un centre afghan d'excellence médicale. A l'avenir, les
liens pourront s'étendre aux établissements médicaux d'Europe et d'Amérique du
Nord. Le projet de télémédecine mis sur pied en Afghanistan est également
considéré comme un modèle qui tient compte des défaillances caractéristiques
de la prestation de soins de santé dans d'autres pays en voie de
développement, où l'accès à la formation, aux traitements et aux diagnostics
est limité.
    "L'accès aux soins de santé, notamment aux traitements et diagnostics de
spécialistes, demeure un problème majeur en Afghanistan", a expliqué Karim
Khoja, chef de la direction de Roshan. "La technologie de télémédecine
représente une solution qui peut potentiellement étendre considérablement
l'accès aux soins médicaux de qualité aux Afghans qui, jusqu'à présent, ne
pouvaient que se tourner vers l'étranger pour des diagnostics ou des
traitements spécialisés. Non seulement la télémédecine favorise immédiatement
l'accès à des diagnostics et des traitements médicaux, mais cette technologie
contribue également à la mise sur pied et au maintien d'une structure
nationale de soins de santé grâce au partage de l'expertise. Désormais, les
patients pourront profiter de l'expertise internationale sans devoir faire
venir les spécialistes dans le pays."
    "Notre gouvernement s'efforce d'améliorer la qualité de vie de la
population; fournir des soins de santé de qualité est l'un de nos objectifs
prioritaires. La télémédecine constitue le mariage parfait entre la rapidité,
le côté pratique et la rentabilité de la technologie à large bande et sans
fil. Cette exploitation novatrice de la technologie et des télécommunications
dans le but d'améliorer la prestation des soins de santé aidera à étayer notre
volonté de s'attaquer aux autres défis de développement de la nation", a
ajouté Amirzai Sangin, Ministre des communications et des technologies de
l'information, République islamique d'Afghanistan.
    "Chez Cisco, nous sommes convaincus que des soins de santé de qualité
constituent l'un des besoins les plus essentiels dans le monde. C'est pourquoi
nous sommes à la tête d'un mouvement visant la mise au point de technologies,
comme notre réseau spécialisé dans le domaine médical qui permet la
collaboration et le partage de renseignements sanitaires sur une
infrastructure sécurisée et intelligente. Nous sommes fiers de faire partie de
cette initiative de collaboration visant à doter l'Afghanistan d'une solution
de télémédecine", a déclaré Sam Alkharrat, administrateur délégué, Cisco,
région du Golfe et Pakistan. Cisco, en collaboration avec d'autres
fournisseurs de télécommunications, fournit de la consultation vidéo ainsi que
des systèmes d'images numériques pour le projet de télémédecine.
    La télémédecine nécessite l'utilisation de la technologie à large bande,
laquelle assure un accès haute vitesse en temps réel pour le transfert de
voix, de données, de vidéo et d'imageries médicales. Parmi ses nombreuses
applications, citons la capacité d'envoyer des tomodensitométries, des
ultrasons ainsi que des rayons X en temps réel à des fins d'évaluation. Cette
technologie favorise également la formation et l'apprentissage électronique
par l'entremise de la consultation vidéo.
    Le premier service proposé sera la téléradiologie, soit la transmission
par voie électronique des images radiologiques des patients. On prévoit en
moyenne 60 à 80 transmissions ainsi que 10 à 15 téléconférences mensuelles
entre les hôpitaux, et ces chiffres devraient grimper. Progressivement, le
potentiel de la télémédecine devrait s'étendre pour inclure différents
services et procédures, y compris l'évaluation d'échantillons tissulaires
ainsi que la réalisation en ligne de procédures chirurgicales et médicales.
    "Ce projet représente non seulement une coopération entre les sociétés et
les établissements participants, mais aussi une importante initiative de
collaboration entre l'Afghanistan et le Pakistan pour s'attaquer aux besoins
régionaux en matière de soins de santé", a précisé Firoz Rasul, président de
l'Université Aga Khan. "La télémédecine intensifiera de façon considérable la
formation et les ressources diagnostiques des professionnels des soins de
santé. Elle sera accessible à la population afghane et permettra aux hôpitaux
de tout le pays de tirer profit de l'expertise médicale de classe
internationale de l'AKUH".
    "L'IMFE est aux premières lignes des prestations de soins de santé en
Afghanistan; chaque mois, l'Institut soigne en moyenne 4 000 patients dans le
département de la consultation externe, 3 000 patients en radiologie et
effectue 14 000 tests de laboratoires. La télémédecine nous permet déjà de
multiplier les ressources à notre disposition et de tirer parti de l'expertise
de l'AKUH en ce qui a trait aux consultations de spécialistes, aux deuxièmes
avis médicaux ainsi qu'aux suggestions de traitement, ce qui se traduit par
des diagnostics et traitements plus rapides et de meilleurs résultats pour les
patients", a observé Kate Rowlands, directrice générale, IMFE. "Parallèlement
à l'intégration du projet dans les hôpitaux régionaux d'Afghanistan, les
patients de tout le pays profiteront de l'expertise et des ressources
combinées de l'IMFE et de l'AKUH et ce, quel que soit leur statut
socio-économique."
    Roshan a ouvert la voie à l'évolution du projet de télémédecine, de sa
conceptualisation initiale à sa mise en oeuvre, conformément à son souci
constant d'agir à titre de catalyseur pour la reconstruction de l'Afghanistan.

    A propos de Roshan

    Roshan (Telecom Development Company Afghanistan Ltd) est la plus
importante entreprise de télécommunications en Afghanistan, forte d'un réseau
national couvrant 180 villes et municipalités. Roshan est détenue par un
consortium international composé des actionnaires suivants : le Fonds Aga Khan
pour le développement économique (Aga Khan Fund for Economic Development ou
AKFED) - 51 %, Monaco Telecom International (MTI), une filiale de Cable &
Wireless - 36,75 %, MCT Corp - 12,25 %. Roshan emploie directement plus de 900
personnes et fournit indirectement des emplois à plus de 20 000 personnes.
Roshan a investi plus de 260 M$ US en Afghanistan et est le plus important
investisseur et contribuable du pays, à l'origine d'environ 6 % du PIB du
pays. Roshan est très attachée à la reconstruction et au développement
socio-économique de l'Afghanistan.

    A propos du Réseau de développement Aga Khan

    Le Réseau de développement Aga Khan (Aga Khan Development Network ou
AKDN), qui soutient les organismes d'aide humanitaire et de réhabilitation en
Afghanistan depuis 1995, travaille au bien commun de tous les citoyens, quel
que soit leur sexe, leur origine ou leur religion. Dans le cadre de toutes ses
activités, l'AKDN est guidé par les principes éthiques de compassion de
l'Islam concernant les moins fortunés. Dans la même optique, l'éthique
islamique décourage une culture de dépendance, de peur qu'elle ne mine la
dignité des personnes. Le but ultime de l'AKDN est donc d'aider les pauvres à
atteindre un niveau d'autonomie qui leur permettra de planifier leurs propres
moyens d'existence et même d'aider ceux qui sont encore plus démunis. Ses
programmes afghans sont élaborés en vertu d'une entente de développement
complète signée par Son Altesse l'Aga Khan et le Président Hamid Karzai.

    A propos du Centre hospitalier universitaire Aga Khan

    Le Centre hospitalier universitaire Aga Khan à Karachi a la ferme volonté
d'assurer le diagnostic de pathologies et la prise en charge des soins aux
patients par une équipe. Ces installations reposent sur des médecins et des
infirmières hautement spécialisés ainsi que sur des services de soutien de
qualité. L'approche multidisciplinaire du centre hospitalier quant aux
diagnostics et aux soins garantit une gamme complète de soins sécuritaires de
très haute qualité pour les patients.

    A propos de l'Institut Médical Français pour l'Enfant (IMFE), Kaboul

    L'IMFE se consacre entièrement à la prestation de soins de qualité,
insiste sur son accessibilité pour toutes les couches de la société, améliore
la condition humaine au sein des Afghans et propose un modèle de durabilité.
L'IMFE s'est démarqué grâce à sa réputation d'hôpital offrant des soins de
grande qualité aux enfants. Les volumes n'ont cessé de croître : en 2006,
l'IMFE s'est occupé de 1 280 malades hospitalisés et de 23 000 patients en
clinique de consultation externe en une seule année. Déjà, au cours des cinq
premiers mois de 2007, l'Institut a accueilli 987 malades hospitalisés et 13
365 patients en clinique de consultation externe, ce qui porte la croissance à
85 % et 39 %, respectivement. La chirurgie cardiaque pédiatrique a été
introduite pour la première fois en Afghanistan et plus de 170 cas ont été
réalisés à ce jour. Des opérations complexes de chirurgie générale et
d'orthopédie sont régulièrement effectuées. Le laboratoire de l'IMFE est
régulièrement évalué en ce qui a trait à la qualité de ses tests de chimie
clinique et hématologique; plus de 70 tests sont réalisés sur place, tandis
que d'autres sont envoyés à Karachi. Les services de radiologie comprennent un
tomodensitomètre, de la radiographie générale et des ultrasons.

    
    /Web site: http://www.roshan.af
               http://www.prnewswire.com/mnr/roshan/28731 /
    





Renseignements :

Renseignements: au sujet de ROSHAN, veuillez contacter: Elizabeth Cheek,
Hill & Knowlton, Téléphone: (212) 885-0682, Courriel:
elizabeth.cheek@hillandknowlton.com; Pour de plus amples renseignements au
sujet de Roshan, veuillez visiter: www.roshan.af; Pour obtenir de plus amples
renseignements sur le Réseau de développement Aga Khan, veuillez consulter le
site Web à l'adresse: www.akdn.org

Profil de l'entreprise

Roshan

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.