Pfizer, AstraZeneca, le MSSS et le FRSQ injectent 4,35 M$ dans la recherche sur la douleur chronique et son traitement au Québec



    Un partenariat public-privé unique permettra de fournir de meilleurs
    outils à la recherche québécoise sur la douleur chronique, à son
    diagnostic et à son traitement

    MONTREAL, le 28 fév. /CNW Telbec/ - Deux des principales sociétés
pharmaceutiques du Canada unissent leurs efforts à ceux du Fonds de la
recherche en santé du Québec (FRSQ) et du ministère de la Santé et des
Services sociaux (MSSS) du Québec pour intensifier la lutte contre la douleur
chronique et soutenir les chercheurs et les cliniques affiliées aux quatre
centres hospitaliers universitaires de la province.
    Ce partenariat, une première au Canada, vise à renforcer le Réseau
québécois de recherche sur la douleur (RQRD) - déjà le plus développé au pays
- qui réunit les cliniques de la douleur des quatre centres hospitaliers
universitaires du Québec et plus de 75 médecins et chercheurs spécialisés dans
le domaine.
    Dans le cadre de ce partenariat, Pfizer Canada, AstraZeneca, le FRSQ et
le MSSS injecteront sur quatre ans 4,35 millions de dollars dans la recherche
et l'éducation afin d'améliorer la compréhension de la douleur chronique et
l'efficacité du diagnostic et du traitement.
    "La douleur chronique est une épidémie silencieuse, dévastatrice et
débilitante; les médecins et les patients ont besoin de plus de connaissances
et d'options de traitement", estime le Dr Yves de Koninck, directeur
scientifique du RQRD et professeur affilié à l'Université Laval et au Centre
de recherche Université Laval Robert-Giffard. "Plus d'un million de personnes
au Québec - environ une sur cinq - souffriront de douleur chronique durant
leur vie. A eux seuls, les coûts économiques liés aux soins de santé et à la
perte de productivité sont astronomiques - environ 125 milliards de dollars
par année aux Etats-Unis."

    Combattre ensemble la douleur chronique

    "La bataille contre la douleur chronique fait appel à un effort collectif
auquel participent les chercheurs des secteurs public et privé, les médecins
de première ligne et les patients eux-mêmes", précise Alain Beaudet,
président-directeur général du FRSQ. Dans son rôle de leader au sein du
partenariat, le FRSQ a pour objectif de soutenir la recherche sur la douleur
au Québec, notamment en ce qui a trait à la compréhension de la prévalence, de
l'incidence et de l'évolution naturelle des différents syndromes de la
douleur, et d'assurer la transmission de ce savoir en clinique au profit des
patients.
    "Cette initiative nous fait faire un pas en avant en mettant le fruit de
nos recherches et nos pratiques d'excellence au service des professionnels de
première ligne, afin d'améliorer chez les médecins et les patients la prise en
charge de la douleur", poursuit le Dr Beaudet.
    Le RQRD regroupe des chercheurs et des médecins de l'Université de
Montréal, de l'Université de Sherbrooke, de l'Université Laval et de
l'Université McGill, en plus de leurs hôpitaux universitaires, des organismes
gouvernementaux et de l'Association québécoise de la douleur chronique, groupe
reconnu de patients dans la province.
    "Notre gouvernement est heureux de s'associer au FRSQ pour la mise sur
pied d'un important chantier de recherche en douleur chronique. Cet
investissement permettra notamment au Réseau québécois de recherche sur la
douleur (RQRD) de structurer la recherche clinique, de favoriser le transfert
des découvertes et des connaissances pratiques vers les professionnels de la
santé et de mieux traiter les personnes souffrant de douleur chronique. Les
activités du RQRD s'avèrent donc des plus pertinentes, voire essentielles,
afin d'améliorer la qualité de vie des 20 % de Québécois qui en souffriront au
cours de leur vie, à un moment ou à un autre", a déclaré le ministre de la
Santé et des Services sociaux, M. Philippe Couillard.

    Le Québec, un chef de file mondial de la recherche sur la douleur

    "Chez AstraZeneca, nous avons établi nos laboratoires de recherche
pharmaceutique sur l'analgésie à Montréal principalement parce que le Québec
est un chef de file mondial de la recherche sur la douleur", explique le
Dr Philippe Walker, vice-président - Recherche, et directeur des laboratoires
d'AstraZeneca à Montréal, où plus de 100 scientifiques et experts développent
de nouveaux médicaments pour traiter la douleur chronique. "Ce partenariat
sans précédent nous donne la chance de collaborer afin de mieux cerner les
causes de la douleur chronique et de mieux la traiter au profit des patients."
    "Leader dans la recherche de traitements novateurs de la douleur, Pfizer
s'intéresse à la mise au point de composés uniques qui repoussent les
frontières scientifiques et de nouvelles stratégies pour traiter la douleur
chronique", affirme le Dr Bernard Prigent, vice-président et directeur médical
de Pfizer Canada. "Pfizer est fière de s'associer à ce partenariat;
l'initiative du RQRD propose un modèle hors du commun, susceptible de
concentrer les efforts de recherche visant à améliorer le diagnostic et le
traitement de la douleur chronique. La communication de ces résultats de
recherche aux professionnels de la santé en milieux hospitalier et clinique et
aux sociétés de recherche comme Pfizer contribuera foncièrement à notre
capacité collective d'améliorer les options de traitement proposées aux
personnes qui souffrent de douleur chronique."
    L'investissement issu du partenariat se chiffre à 4,35 millions de
dollars répartis sur quatre ans. Durant cette période de quatre ans, le FRSQ
versera 2 millions de dollars et Pfizer Canada, 1,2 million de dollars.
AstraZeneca injectera 750 000 dollars sur trois ans et le MSSS 400 000 dollars
sur quatre ans.
    Pfizer et AstraZeneca exploitent des centres de recherche à l'échelle
mondiale et engagent des investissements importants en R-D au Canada, de
l'ordre d'environ 190 millions de dollars par année dans le cas de Pfizer et
de plus de 100 millions de dollars par année pour ce qui est d'AstraZeneca. A
titre d'organe de financement de la recherche en santé relevant du ministre du
Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation du Québec, le
FRSQ investit environ 90 millions de dollars par année en recherche et en
éducation sur la santé dans la province.

    Faits sur la douleur :

    
    - La douleur chronique touche environ un adulte sur cinq. Au Québec,
      1,2 million de personnes souffriront de douleur chronique au cours de
      leur vie. Chez la population âgée, la proportion atteint 50 %.
    - La douleur chronique est plus susceptible de frapper les femmes que les
      hommes.
    - Les personnes atteintes de douleur chronique en souffrent depuis 7 ans
      en moyenne.
    - Près de la moitié (47 %) estiment que leur douleur n'est pas maîtrisée.
    - La douleur chronique affecte la qualité de vie, tant sous l'angle du
      bien-être émotionnel que de la capacité à fonctionner normalement.
    
    -%SU: SAN,TAX
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: ou pour obtenir des entrevues avec des spécialistes de
la douleur à Montréal, Sherbrooke et Québec, veuillez communiquer avec:
Michelle Dubuc, FRSQ, (514) 873-2114 poste 235; Sylvie Tessier, Pfizer Canada
Inc., (514) 693-4609; Jennifer Robinson, AstraZeneca, R-D, (514) 518-3505;
Isabelle Merizzi, Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), (418)
266-7171

Profil de l'entreprise

Fonds de recherche du Québec - Santé

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.