Percer les mystères du vieillissement: le gouvernement du Canada appuie la recherche visant à améliorer la santé et la qualité de vie des Canadiens des générations futures



    HAMILTON, ON, le 21 mai /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Canada a
annoncé aujourd'hui une nouvelle étude qui permettra de mieux comprendre les
problèmes de santé courants chez les personnes âgées. David Sweet, député
fédéral d'Ancaster-Dundas-Flamborough-Westdale, a fait cette annonce au nom de
l'honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé.
    "Cette étude à long terme qui portera sur 50 000 Canadiens permettra
d'examiner de nombreux facteurs qui nous touchent à mesure que nous
vieillissons, tout en créant plusieurs emplois en science", a mentionné la
ministre Aglukkaq. "Ces données seront utilisées pour améliorer la santé et la
qualité de vie des Canadiens âgés."
    "L'Etude longitudinale canadienne sur le vieillissement (ELCV) sera l'une
des études les plus complètes du genre jamais entreprises", a déclaré M.
Sweet. "Elle permettra d'éclairer les programmes et les services du
gouvernement pour les personnes âgées."
    La Dre Anne Martin-Matthews, directrice scientifique aux Instituts de
recherche en santé du Canada, a affirmé : "Le vieillissement touche l'ensemble
des Canadiens. Toutefois, on sait très peu de choses au sujet des mécanismes
et des raisons qui expliquent comment et pourquoi nous vieillissons. L'ELCV
dispose de la capacité, du savoir et de l'expertise nécessaires pour percer
quelques-uns des plus grands mystères du vieillissement et déterminer les
facteurs sociaux et biologiques qui ont le plus d'incidence sur notre santé au
fil du temps."
    L'Etude longitudinale canadienne sur le vieillissement (ELCV) est une
vaste étude nationale à long terme dans laquelle on suivra environ 50 000
Canadiennes et Canadiens âgés de 45 à 85 ans (lors du recrutement) pendant une
période d'au moins 20 ans. On estime que les organisateurs de l'étude
embaucheront jusqu'à 160 chercheurs, coordonnateurs de recherche, aides de
laboratoire et employés des technologies de l'information au cours de l'an
prochain dans 10 centres à travers le pays.
    Les chercheurs recueilleront des données sur les aspects changeants
d'ordre biologique, médical, psychologique, social et économique de la vie des
participants à l'étude. Le fonctionnement de l'étude et l'étendue du suivi
effectué permettront aux chercheurs d'obtenir bien plus qu'un simple aperçu de
la population canadienne adulte. Ils pourront ainsi examiner d'un point de vue
critique les transitions et les trajectoires en matière de santé des
participants. Statistique Canada a apporté d'inestimables contributions non
financières dans la conception de l'étude et le recrutement des participants.
    Les participants à l'ELCV seront choisis au hasard dans différentes
régions du Canada. Ainsi, personne ne pourra se porter volontaire pour
participer à l'étude. Une fois recrutés, les participants seront suivis tous
les trois ans pendant au moins 20 ans.
    L'ELCV est une collaboration qui reflète les travaux de trois chercheurs
principaux, soit le Dr Parminder Raina de l'Université McMaster, la Dre
Christina Wolfson de l'Université McGill et la Dre Susan Kirkland de
l'Université Dalhousie, et d'une équipe de recherche multidisciplinaire
composée de plus de 160 chercheurs de 26 universités canadiennes.
    "Certaines personnes vieillissent sainement malgré de nombreux problèmes
de santé physique, tandis que certaines autres en bonne santé physique
vieillissent de façon moins optimale. Quelle est l'explication de ce
phénomène? L'ELCV offrira aux décideurs des réponses qui leur permettront
d'améliorer la santé des Canadiens", a déclaré le Dr Raina, chercheur
principal désigné de l'étude.
    En plus de suivre les participants dès la quarantaine, l'ELCV est la
première étude du genre à recueillir des données sur les facteurs sociaux et
économiques liés à la retraite ainsi que des indicateurs cliniques et
biologiques. Plus de 70 études longitudinales ont été menées dans le monde,
mais la plupart d'entre elles ont mis l'accent sur un seul problème de santé
ou sur les personnes âgées de plus de 65 ans.
    Le gouvernement du Canada investira 30 millions de dollars pour appuyer
cette étude. L'ELCV donnera aux décideurs des réponses qui leur permettront
d'améliorer la qualité de vie des Canadiens.

    Pour plus de renseignements concernant l'ELCV, consultez le site Web
http://www.clsa-elcv.ca/fr/welcome/.

    Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) sont l'organisme de
recherche en santé du gouvernement du Canada. Leur objectif est de créer de
nouvelles connaissances scientifiques et de favoriser leur application en vue
d'améliorer la santé, d'offrir de meilleurs produits et services de santé, et
de renforcer le système de santé au Canada. Composés de 13 instituts, les IRSC
offrent leadership et soutien à plus de 12 000 chercheurs et stagiaires en
santé dans tout le Canada. www.irsc-cihr.gc.ca

    This document is also available in English.

    /AVIS AUX RESPONSABLES DE LA SECTION PHOTOGRAPHIQUE : Une photo
    accompagnant ce communiqué est disponible dans l'Archive photographique
    CNW et archivée à l'adresse http://photos.newswire.ca. Des images
    archivées sont aussi disponibles sur le site Web de l'Archive
    photographique CNW, à l'adresse http://photos.newswire.ca. Ces images
    sont gratuites pour les représentants accrédités des médias/




Renseignements :

Renseignements: Josée Bellemare, attachée de presse, Cabinet de
l'honorable Leona Aglukkaq, (613) 957-0200; David Coulombe, spécialiste des
médias des IRSC, (613) 941-4563


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.