Percée importante pour les patients greffés et atteint du Sida



    MONTREAL, le 13 janv. /CNW Telbec/ - Un chercheur de l'Hôpital
Maisonneuve-Rosemont a découvert le mécanisme qui empêche la régénération des
lymphocytes T de type CD4+, des globules blancs essentiels au bon
fonctionnement du système immunitaire.
    Publiée aujourd'hui dans la prestigieuse revue Nature Immunology, l'étude
du Dr Martin Guimond est susceptible d'avoir un impact majeur en faveur des
patients ayant reçu de la chimiothérapie intensive ou des greffes médullaires
ou encore ceux infectés par le VIH.

    Régénération du système immunitaire

    La chimiothérapie et la greffe de moelle osseuse sont des méthodes
efficaces pour traiter les patients atteints de leucémie ou d'autres cancers
du sang. Malheureusement, en raison de la destruction importante des
lymphocytes T, ce type de traitement entraîne un affaiblissement majeur du
système immunitaire. Celui-ci peut souvent prendre plusieurs années à se
reconstituer, laissant les patients dans un état de grande vulnérabilité face
aux infections.
    Or, l'étude du Dr Guimond permet d'identifier une boucle de régulation
négative qui limite la capacité des lymphocytes T à se diviser. "En agissant
sur cette boucle de régulation, on peut entraîner une prolifération
homéostatique des lymphocytes T CD4+, ce qui permet de régénérer le système
immunitaire", explique le Dr Guimond.

    A propos du Dr Martin Guimond

    Nouvellement recruté par le Centre de recherche de l'Hôpital
Maisonneuve-Rosemont, le Dr Guimont est aussi chercheur-adjoint au Département
de microbiologie et immunologie de l'Université de Montréal. Il a développé
une grande expertise en immunologie de la transplantation au National Cancer
Institute / National Institutes of Health (NCI/NIH). Ses principaux champs de
recherche sont la greffe de cellules souches hématopoiétiques, la maladie du
greffon contre l'hôte ainsi que l'étude de la reconstitution immunitaire chez
les greffés médullaires.
    Ces domaines qui s'intègrent parfaitement à la mission du Centre
d'excellence en thérapie cellulaire, dont l'ouverture est prévue pour 2010.
Avec ce nouveau complexe, Montréal comptera un centre de recherche de classe
mondiale qui regroupera les meilleurs médecins et chercheurs du domaine des
cellules souches et permettra d'exploiter à fonds l'immense potentiel
thérapeutique de ce domaine qui représente l'avenir de la médecine.




Renseignements :

Renseignements: Pascal Mailhot, Responsable des communications externes,
(514) 942-0186

Profil de l'entreprise

Hôpital Maisonneuve-Rosemont

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.