Pendant que la course électorale se réchauffe, des chiens meurent et les politiciens sont sourds à leur sort



    MONTREAL, le 22 mars /CNW Telbec/ - Nicole Joncas, la directrice du
Refuge pour animal Teja, a intenté un procès au ministère de l'Agriculture,
des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec, déclarant que le gouvernement
n'applique pas la loi sur la protection sanitaire des animaux contre les
dirigeants d'usines à chiots de la province. La cause nomme également
Anima-Québec, un organisme à but non lucratif responsable d'effectuer les
inspections ainsi que d'appliquer les provisions législatives.
    Cette poursuite est la plus récente action dans une lutte de deux ans,
entreprise par Mme Joncas, visant à faire fermer une usine à chiots dans son
quartier. D'après Mme Joncas, des centaines d'animaux sont morts à cette usine
située à près de 65 kilomètres à l'ouest de Montréal. Joncas a contacté à
plusieurs reprises les autorités locales ainsi qu'Anima-Québec avec des
preuves de la souffrance des animaux au sein de l'usine à chiots. Elle a
également fourni une vidéocassette qui montrait des chiens vivants dans des
espaces restreints et dans des conditions insalubres, une nouvelle portée de
chiots morts qu'on avait laissés dans une cage à décomposer, dans une
fournaise les restes de nombreux chiens incinérés ainsi qu'un chiot berger
allemand décapité. Malgré ses efforts, aucune action a été prise par
Anima-Québec pour faire fermer cet établissement, ni pour venir en aide aux
animaux.
    La situation de Mme Joncas n'est pas unique. A travers la province, les
organismes de secours aux animaux sont frustrés par la réputation qu'a le
Québec d'être la capitale des usines à chiots du Canada. Comme le souligne la
professeure Wendy Adams, qui enseigne un cours portant sur le droit animal à
la Faculté de droit de l'Université McGill, "le Québec a sans doute la
législation la plus forte en ce qui concerne la protection sanitaire des
animaux au Canada, mais son taux d'application de la loi est un des pires au
pays". Peu importe que ce soit les Libéraux ou le Parti Québécois qui soit au
pouvoir, personne ne souhaite faire appliquer cette législation.
    Quant aux chances de réussite, la professeure Adams croit que la loi est
du côté des animaux. "Les gouvernements ont besoin d'une certaine marge de
manoeuvre en ce qui a trait à la prise de décisions sur l'application, mais
rendu à un certain point nous devons nous demander, quand est-ce qu'une loi
n'est plus une loi. Je crois que le Refuge pour Animal Teja a une cause solide
et que les gens seront scandalisés lorsqu'ils verront les conditions dans
lesquelles ses animaux sont forcés de vivre et de mourir ".
    Mme Joncas espère que son procès enverra un message clair à quiconque
remportera les élections, que le gouvernement doit respecter ses obligations.
"Mahatma Gandhi a dit 'on peut juger de la grandeur d'une nation par la façon
dont les animaux y sont traités'". Avec ce procès nous demandons au
gouvernement du Québec, quelle sorte de nation sommes-nous?

    Le Refuge pour Animal Teja est situé sur une terre de 100 acres à Glen
Robertson en Ontario, à 8 kilomètres de la frontière québécoise. C'est en 1995
que Mme Joncas a commencé à venir en aide aux animaux, avec un cheval, six
chiens et deux chats. Aujourd'hui, elle s'occupe de plus de soixante animaux
qui ont été sauvés; chevaux, boeufs, chèvres, chiens, chats, porcs, canards,
poules, Winston le coq, mouffette et raton laveur du coin.

    Des extraits vidéo et des photos des conditions à l'intérieur de l'usine
à chiots sont disponibles.




Renseignements :

Renseignements: Wendy Adams, Faculté de droit, Université McGill, (514)
398-3192

Profil de l'entreprise

REFUGE POUR ANIMAL TEJA

Renseignements sur cet organisme

USINE A CHIOTS

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.