Pas de nouveau financement fédéral pour les langues officielles dans l'enseignement



    TORONTO, le 14 juill. /CNW/ - Par l'entremise du Conseil des ministres de
l'Education (Canada) (CMEC), les ministres responsables de l'éducation dans
l'ensemble du pays sont heureux de constater la poursuite du financement
fédéral des langues officielles dans l'enseignement, mais sont déçus par le
fait que le gouvernement du Canada n'augmentera pas son financement dans le
cadre de sa nouvelle Feuille de route pour la dualité linguistique canadienne,
annoncée le 19 juin 2008 par la ministre du Patrimoine canadien.
    "Nous avons été heureux d'avoir reçu une assurance concernant le maintien
de l'engagement du gouvernement fédéral envers les langues officielles", a
déclaré M. Kelly Lamrock, ministre de l'Education du Nouveau-Brunswick et
président du CMEC. "Toutefois, compte tenu de la croissance de l'inflation et
des effectifs dans de nombreux territoires et provinces, le statu quo revient
en fait à une diminution considérable du financement."
    Les contributions fédérales aux provinces et territoires au titre des
langues officielles dans l'enseignement sont prévues par des ententes
bilatérales conclues avec chaque instance. Ces ententes bilatérales sont
négociées en vertu d'un protocole entre Patrimoine canadien et le CMEC. Le
gouvernement fédéral contribue un minimum de 258,6 millions de dollars chaque
année pour aider les provinces et territoires à couvrir les dépenses qu'ils
engagent pour la prestation de l'enseignement en français aux élèves
francophones en dehors du Québec, de l'enseignement en anglais aux élèves
anglophones au Québec et de l'enseignement du français et de l'anglais langues
secondes.
    Toutes les instances offrent des programmes à l'intention des apprenantes
et apprenants de langue officielle en milieu minoritaire, ainsi qu'aux
apprenantes et apprenants de langue seconde. Les provinces et territoires
s'efforcent continuellement de renforcer la qualité de ces programmes et les
résultats des élèves. Ils s'attachent également à améliorer l'accès pour les
apprenantes et apprenants qui ont le droit de recevoir une éducation dans leur
première langue et pour celles et ceux qui souhaitent étudier l'anglais ou le
français langues secondes.
    M. Lamrock a noté que le financement fédéral actuel pour les langues
officielles dans l'enseignement est inférieur aux niveaux de 1991-1992. En
prenant l'inflation en compte, 400 millions de dollars par ans seraient requis
de Patrimoine canadien pour la prestation des mêmes programmes.
    "Notre partenariat avec le gouvernement fédéral au cours des dernières
années a été fructueux, mais nous estimons qu'il est essentiel que le
gouvernement fédéral accroisse son soutien pour épauler nos efforts
quotidiens", a ajouté M. Lamrock. "Nos représentantes et représentants
rencontreront bientôt leurs homologues fédéraux en vue de discuter de la
poursuite de ce partenariat en vertu de la nouvelle Feuille de route, et nous
attendons avec impatience le plaisir de ces discussions."

    Le CMEC est un organisme intergouvernemental composé des ministres
provinciaux et territoriaux responsables de l'éducation primaire-secondaire et
postsecondaire. Par l'entremise du CMEC, les ministres échangent de
l'information et conviennent de projets dans des domaines d'intérêt commun.




Renseignements :

Renseignements: M. Colin Bailey, Directeur adjoint, Administration et
communications, Tél.: (416) 962-8100, poste 259, Site Web: www.cmec.ca

Profil de l'entreprise

Conseil des ministres de l'Éducation (Canada)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.