Partenariat public-privé unique - Le gouvernement du Québec, AstraZeneca, Pfizer Canada et Merck Frosst s'associent pour stimuler la recherche pharmaceutique et accélérer la découverte de nouveaux médicaments



    SAN DIEGO, CA, le 17 juin /CNW Telbec/ - A l'occasion de la prestigieuse
conférence BIO 2008, qui se tient à San Diego cette semaine, le ministre du
Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation du Québec
(MDEIE), ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de
Montréal, M. Raymond Bachand, le président et chef de la direction de Pfizer
Canada, M. Paul Lévesque, le président et chef de la direction d'AstraZeneca
Canada, M. Mark S. Jones, et la présidente de Merck Frosst Canada, Mme Dawn
Graham, ont annoncé la création du Consortium québécois sur la découverte du
médicament (CQDM). Ils étaient accompagnés du Dr Alain Beaudet,
président-directeur général du Fonds de la recherche en santé du Québec
(FRSQ), l'organisme public québécois de financement de la recherche en santé,
ainsi que de M. Max Fehlmann, directeur du CQDM.
    Ce consortium, une première au Canada, a pour but de stimuler la
recherche québécoise en matière de développement de médicaments,
particulièrement au cours de ses phases préconcurrentielles, une étape clé du
processus. En regroupant d'éminents scientifiques des milieux industriel,
universitaire, hospitalier et gouvernemental, le CQDM favorisera la synergie
entre la recherche universitaire et la recherche industrielle. Le réseau de
collaboration qui en résultera favorisera la création d'outils mieux adaptés à
la découverte de médicaments plus efficaces et plus sécuritaires.
    "Voilà un très bel exemple des avantages d'un partenariat public-privé
pour la société québécoise. Le Consortium québécois sur la découverte du
médicament contribuera à rehausser la compétitivité du Québec dans un contexte
international dominé par la concurrence. Du même coup, il améliorera de façon
significative la qualité de nos travaux de recherche visant à découvrir des
médicaments et celle des programmes d'enseignement de nos universités.
L'alliance entre les entreprises privées et les centres de recherche constitue
la pierre angulaire de la Stratégie québécoise de recherche et d'innovation,
Un Québec innovant et prospère, lancée par le gouvernement du Québec en
décembre 2006", a déclaré M. Bachand.
    Le MDEIE et le FRSQ consacrent ensemble 4 M$ à la mise sur pied du
consortium. Pfizer Canada, AstraZeneca Canada et Merck Frosst Canada
s'engagent pour leur part à investir 1 M$ chacune pour la première année de
fonctionnement. De plus, Pfizer Canada et AstraZeneca Canada ont annoncé
qu'elles verseraient chacune 1 M$ par année, au cours des quatre années
subséquentes.
    "C'est bien plus qu'une question d'argent. Il s'agit d'abord et avant
tout d'un effort concerté afin d'unir les forces de joueurs clés des secteurs
pharmaceutique, biotechnologique et universitaire. Ces derniers pourront ainsi
établir des enjeux critiques pour la découverte de médicaments et mettre sur
pied un programme de recherche qui réponde aux besoins de l'industrie", a
souligné le Dr Alain Beaudet, p.-d. g. du FRSQ et ardent défenseur du
consortium.
    "Depuis longtemps, le Québec représente un emplacement de choix pour les
sociétés pharmaceutiques orientées vers la recherche. Cette initiative
renforce sa position de chef de file dans ce domaine et contribuera à
l'économie du savoir au Québec et au Canada", a indiqué M. Paul Lévesque,
président et chef de la direction de Pfizer Canada Inc.
    "Ce partenariat innovateur regroupera nos ressources et nos talents
scientifiques. Cela nous permettra d'accélérer les phases préconcurrentielles
de la recherche de nouveaux médicaments. C'est bon pour la recherche; c'est
bon pour les universités et c'est bon pour les étudiants", a affirmé M. Mark
S. Jones, président et chef de la direction d'AstraZeneca Canada.
    "En mettant l'accent sur la découverte de nouvelles cibles et sur les
premières étapes de la découverte de médicaments, les diplômés de nos
universités seront beaucoup mieux préparés à une carrière dans l'industrie
biopharmaceutique", a soutenu Mme Dawn Graham, présidente de Merck Frosst
Canada.
    Le ministre Raymond Bachand a précisé que l'industrie, le gouvernement et
le milieu de la recherche du secteur public seraient tous représentés au
conseil d'administration et au comité d'orientations stratégiques du
Consortium.
    Le directeur de l'organisme, M. Max Fehlmann, a expliqué que les
chercheurs pourront soumettre des projets visant à accélérer le processus de
découverte de médicaments dans une grande variété de secteurs thérapeutiques.
Les projets soumis en partenariat seront fortement encouragés. Le comité
d'orientations stratégiques sélectionnera ceux qui bénéficieront de
financement et fournira l'orientation stratégique nécessaire à l'optimisation
des ressources.
    Processus très complexe et extrêmement spécialisé, la découverte de
médicaments exige des investissements considérables en temps et en argent. En
moyenne, les sociétés pharmaceutiques doivent consacrer 12 ans et investir
1 milliard de dollars à la mise au point d'un nouveau médicament. Les phases
préconcurrentielles (identification et validation de nouvelles cibles
thérapeutiques et de nouveaux biomarqueurs, conception de tests permettant de
prévoir l'efficacité ou la toxicité des nouvelles molécules) représentent une
part importante de cet investissement.
    Depuis longtemps, le Québec fait figure de chef de file de l'industrie
pharmaceutique canadienne. Grâce aux 145 sociétés biopharmaceutiques qui y
sont établies, la province occupe le premier rang de cette industrie au Canada
et représente l'un des principaux acteurs en Amérique du Nord. Le Québec
compte cinq des six centres de recherche spécialisés en découverte de
médicaments au Canada; les sociétés AstraZeneca et Merck exploitent toutes
deux des laboratoires de recherche à Montréal.

    Une photo du ministre et des participants sera disponible à l'adresse
suivante : www.mdeie.gouv.qc.ca/bio2008.

    A propos d'AstraZeneca Canada

    AstraZeneca est un chef de file mondial de l'industrie pharmaceutique,
comme en témoingne son imposante gamme de médicaments dans six domaines
thérapeutiques majeurs : gastro-entérologie, cardiologie, infectiologie,
neurosciences, oncologie et pneumologie. Le siège social canadien de
l'entreprise et les installations de conditonnement se trouvent à Mississauga,
en Ontario, et le centre ultramoderne de découverte de médicaments est situé à
Montréal, au Québec. Pour de plus amples renseignements, visitez le site Web
de la compagnie www.astrazeneca.ca

    A propos de Pfizer Canada

    Pfizer Canada Inc. est la filiale canadienne de Pfizer Inc, première
entreprise pharmaceutique à l'échelle mondiale. Pfizer découvre, met au point,
fabrique et commercialise des médicaments d'ordonnance pour les humains et les
animaux. Pfizer Inc investit plus de sept milliards de dollars américains par
année en recherche et développement pour découvrir et mettre au point des
médicaments novateurs d'importance vitale ou qui améliorent la qualité de la
vie dans divers domaines thérapeutiques, notamment les suivants :
rhumatologie, cardiologie, endocrinologie, VIH/sida, infectiologie,
neurologie, oncologie, ophtalmologie et abandon du tabac. Pfizer Canada, qui
compte parmi les principaux investisseurs en recherche et développement au
pays, y a consacré plus d'un milliard de dollars depuis 2000. Le siège social
canadien du Groupe pharmaceutique mondial de Pfizer est situé à Kirkland, au
Québec. Fière de figurer parmi les membres du Programme des entreprises
généreuses d'Imagine Canada, Pfizer Canada est l'une des principales sociétés
donatrices du pays. En 2007, grâce à son programme d'engagement communautaire,
Pfizer Canada a contribué à plus de 1400 projets et organisations sans but
lucratif partout au pays, versant au total plus de 25 millions de dollars.
Pour obtenir de l'information, visitez le site www.pfizer.ca

    A propos de Merck Frosst

    Chez Merck Frosst, les patients passent avant tout. Merck Frosst Canada
Ltée est une société de recherche pharmaceutique qui découvre, met au point et
commercialise une vaste gamme de produits et vaccins novateurs destinés à
améliorer la santé humaine. Merck Frosst est l'un des vingt-cinq premiers
investisseurs en recherche et développement au Canada. En 2007, l'entreprise a
investi 110 millions de dollars en R-D. On peut obtenir de plus amples
renseignements sur Merck Frosst à l'adresse http://www.merckfrosst.com

    A propos du Fonds de la recherche en santé du Québec (FRSQ)

    Relevant du ministre du Développement économique, de l'Innovation et de
l'Exportation (MDEIE), le Fonds de la recherche en santé du Québec (FRSQ) a
pour mission de soutenir la recherche en santé en vue de favoriser le
mieux-être de la population québécoise. Il a pour mandat la promotion et
l'aide financière de ces recherches, la diffusion des connaissances et la
formation des chercheurs, ainsi que l'établissement de partenariats
nécessaires au développement du système québécois de la recherche et de
l'innovation, et le rayonnement de la recherche sur le plan international.
www.frsq.gouv.qc.ca
    -%SU: TAX
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: ou pour obtenir une entrevue: Manuela Goya, Attachée de
presse, Cabinet du ministre du MDEIE, ministre du Tourisme et ministre
responsable de la région de Montréal, (418) 691-5650; Michelle Dubuc, FRSQ,
(514) 873-2114, Poste 235; Dr Philippe Walker, Vice-président Découverte,
AstraZeneca R&D; Jennifer Robinson, (514) 832-3220; Sylvie Tessier, Pfizer
Canada Inc., (514) 693-4609; Vincent Lamoureux, Merck Frosst, (514) 428-3456,
(514) 893-3456 (cell.); Max Fehlmann, Consortium québécois sur la découverte
du médicament, (514) 889-9595

Profil de l'entreprise

CABINET DU MINISTRE DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE, DE L'INNOVATION ET DE L'EXPORTATION, MINISTRE DU TOURISME, MINISTRE RESPONSABLE DE LA REGION DE MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.