Ouverture de la XIe Rencontre du Comité syndical francophone de l'éducation et de la formation - La CSQ déplore l'attitude d'Immigration Canada dans l'affaire des visas



    QUEBEC, le 11 juin /CNW Telbec/ - Le président de la Centrale des
syndicats du Québec (CSQ), M. Réjean Parent, a ouvert aujourd'hui la XIe
Rencontre du Comité syndical francophone de l'éducation et de la formation
(CSFEF), qui se déroule jusqu'à vendredi à Québec, en déplorant l'attitude des
autorités canadiennes de l'immigration qui a failli compromettre la tenue de
cet important événement international.
    Dès le début de son allocution d'ouverture, M. Réjean Parent a dit
déplorer "la rigidité et l'incohérence dont ont fait preuve les autorités
canadiennes de l'immigration dans tout le processus d'émission de visas". Il a
particulièrement remercié le député du Bloc Québécois, Thierry St-Cyr, qui a
soulevé la question au Parlement ; incitant par le fait même la ministre de
l'Immigration, Diane Finley, à intervenir dans le dossier pour mettre un terme
à cette situation ridicule.

    Des délégués africains empêchés d'entrer au Canada

    Le président de la CSQ a déploré que même si tout avait fini par
s'arranger, cela n'a pas été le cas pour tout le monde. En effet, les délégués
provenant du Bénin, du Rwanda, du Togo, du Burundi, de Djibouti, de la
République démocratique du Congo, de la République Centrafricaine et du
Cameroun n'ont pas pu obtenir le visa nécessaire pour entrer au Canada.
    "Nous remercions la Ministre d'avoir déployé tous les efforts nécessaires
et rendu possible la venue de plusieurs parmi vous, mais malheureusement il y
aura des absents. Je voudrais que l'on garde une minute de silence pour nous
assurer de ne pas les oublier et que nous pensions à ce qu'ils nous auraient
dit au cours des délibérations des prochains jours", de dire M. Réjean Parent.

    Les déplacements plus difficiles "lorsqu'on est pauvres"

    Pour sa part, le président du CSFEF, M. Roger Ferrari, a commenté les
problèmes de visas des congressistes, en disant que "les déplacements sont
très difficiles, mais quand on est pauvres, c'est toujours plus difficile". Il
faisait ainsi référence aux pays d'origine des délégués touchés, qui sont
surtout des pays situés sur le continent africain.
    Cette absence regrettable de certains délégués n'a pas empêché le début
des travaux de la XIe Rencontre du CSFEF. Il faut rappeler que les
congressistes, qui proviennent de plus de 30 pays, représentent les membres du
personnel de l'éducation en Francophonie. Le CSFEF mène plusieurs projets de
coopération, notamment en matière d'éducation à la citoyenneté et d'éducation
à la démocratie. Il mène également des activités de représentation auprès des
instances de la francophonie au nom de l'Internationale de l'Education,
particulièrement pour la promotion de l'accès à l'éducation et le respect des
droits humains.

    Un Québec qui doit se rapprocher de la francophonie

    Dans ce contexte, le président de la CSQ, M. Réjean Parent, a dit
souhaiter aux congressistes "une grande rencontre, en cette terre francophone
d'Amérique, où nous nous employons depuis des siècles à garder bien vivante
cette langue française que nous chérissons et qui est le reflet de notre
culture et de notre identité".
    M. Parent a également exprimé sa conviction que c'est en se rapprochant
de la francophonie mondiale que le Québec pourra renforcer sa propre identité
francophone. "C'est au prix de luttes et d'une farouche détermination que nous
avons pu maintenir cet espace francophone. Nous sommes convaincus que c'est
avec la communauté francophone à travers le monde que nous pourrons assurer
son rayonnement et ainsi préserver notre diversité", a précisé le président de
la CSQ.

    Ensemble pour faire la différence

    M. Réjean Parent a terminé en conviant les délégués syndicaux présents à
travailler ensemble pour "contribuer au renforcement de nos organisations, à
la progression de la langue française dans le monde et à la promotion et à la
défense des droits humains, notamment celui à l'éducation en francophonie.
Tous ensemble, nous pouvons faire la différence".




Renseignements :

Renseignements: Marjolaine Perreault, Attachée de presse CSQ, Tél.
cell.: (514) 235-5082, perreault.marjolaine@csq.qc.net


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.