ORBITE RENFORCE SON OFFRE AUX INDUSTRIES DE L'ALUMINIUM ET DE LA HAUTE TECHNOLOGIE GRÂCE AUX TERRES RARES DÉCOUVERTES DANS SON GISEMENT DE GRANDE-VALLÉE

EXPLORATION ORBITE V.S.P.A. INC.
BOURSE DE CROISSANCE TSX : ORT.A

MONTRÉAL, le 12 avril /CNW Telbec/ - Exploration Orbite (ORT.A) est heureuse d'annoncer la présence de sous-produits de grande valeur dans son gisement de Grande-Vallée. En effet, le scandium, le gallium et les autres importants éléments des terres rares qui s'y trouvent sont porteurs d'un remarquable potentiel économique pour la Société et pour le Canada. La Société est également fière d'annoncer le dépôt d'une demande de brevet provisoire aux États-Unis, qui étendra la protection dont bénéficie déjà sa technologie à l'extraction de ces éléments.

Matériaux stratégiques à Grande-Vallée
Une récente étude géochimique effectuée par l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS) dans la propriété de Grande-Vallée et, plus précisément, les analyses faites par Chemex et SGS sur dix échantillons représentatifs extraits de l'échantillon global prélevé dans le secteur Marin, ont révélé la présence de scandium, de gallium et d'autres éléments des terres rares. Ces éléments sont très proches de l'alumine, qui reste le constituant du gisement de Grande-Vallée auquel Orbite s'intéresse le plus.

L'analyse, effectuée par Jean-Guy Levaque, B. A., B. Sc. A., P. Eng, géologue compétent au sens de la Norme canadienne 43-101 - Information concernant les projets miniers, confirme une teneur moyenne de 18-19 g/tonne de scandium dans l'échantillon global, et l'existence d'une corrélation supérieure à 78 p. 100 entre le scandium et l'aluminium dans le gisement. L'analyse confirme aussi la présence de 32-44 g/tonne de gallium dans le même échantillon global. D'autres éléments des terres rares ont aussi été découverts, notamment de l'yttrium à raison de 43-53 g/tonne, du dysprosium à environ 10 g/tonne, du néodyme à 65-70 g/tonne, du praséodyme à 18-19 g/tonne, et du lanthane à environ 75-77 g/tonne. Au total, la teneur en éléments des terres rares, y compris le scandium, est de 400 à 500 g/tonne.

Atout d'importance pour l'industrie de l'aluminium
Élément complémentaire de grande valeur, le scandium transforme l'aluminium en un produit différencié, d'importance cruciale en aérospatiale, ce qui augmente sa valeur marchande. « La présence de terres rares dans notre gisement de Grande-Vallée et le dépôt d'une demande de brevet pour le procédé d'extraction de ces éléments sont deux facteurs stratégiques très dynamisants pour notre société », affirme Richard Boudreault, président et chef de la direction d'Orbite. « Ils ajoutent une valeur considérable à notre offre d'alumine et ont le potentiel de faire bondir la rentabilité prévue de notre production. Nous avons d'ailleurs amorcé des discussions avec de grands joueurs du marché et nous espérons établir bientôt avec eux des liens précieux, fondés sur cette découverte prometteuse. »

Nouvelle demande de brevet
Le 18 mars 2011, Orbite a déposé une nouvelle demande de brevet provisoire aux États-Unis (sous le numéro U.S. 61/454, 211) pour un procédé d'extraction d'éléments des terres rares comme le scandium et le gallium. Se fondant sur la demande croissante des secteurs de l'énergie et de la technologie de pointe, qui devrait augmenter encore considérablement d'ici quelques années, Orbite s'attend à des revenus supplémentaires des droits de licence associés à ce nouveau procédé et à ce nouveau brevet.

Le brevet demandé pour ce nouveau procédé d'extraction s'ajoute aux familles de brevets dont Orbite est déjà titulaire relativement à la production d'alumine et qui vont enrichir son actif de propriété intellectuelle. Orbite innove constamment pour rester à l'avant-garde de l'industrie en exerçant et en faisant largement valoir sa créativité intellectuelle.

Scandium, gallium et dysprosium
Le scandium (Sc) est utilisé principalement en alliage avec l'aluminium (à raison de 0,1 à 2,0 p. 100 de scandium) dans la fabrication de composants essentiels à l'industrie aérospatiale et d'équipements sportifs de haut calibre. Il sert aussi dans le domaine de l'éclairage, notamment à la fabrication de lampes à décharge haute densité ainsi que de lampes et ampoules aux halogénures. Le prix de l'aluminium-scandium va de 74 à 212 $US/kg. Il pourrait donc conférer au secteur canadien de l'aérospatiale une valeur ajoutée d'importance stratégique. La United States Geological Survey (USGS ou commission géologique des États-Unis) situe dans une fourchette de 900 à 3260 $US le kilo, selon la pureté, le prix des oxydes de scandium. La production est de l'ordre de 2000 kg par année, et dérive principalement de l'extraction de l'uranium et du platine. La consommation mondiale est actuellement supérieure à 5000 kg par année et est limitée principalement par la disponibilité.

Le gallium (Ga) entre surtout dans la fabrication de semiconducteurs pour composants électroniques et notamment les circuits intégrés, les circuits logiques programmables ultrarapides des téléphones cellulaires et une gamme d'applications liées aux cellules optoélectroniques à infrarouge, aux piles LED et aux cellules solaires à haut rendement. À cet égard, il pourrait d'ailleurs accélérer encore la croissance des industries canadiennes des matériaux pour cellules solaires et de l'optoélectronique de pointe. Il est généralement un produit dérivé des gisements de bauxite. En 2010, la production primaire était évaluée à 106 tonnes par année à l'échelle mondiale. La USGS situe la valeur du gallium 4N (pur à 99,99 p. 100) à 600 $US /kg environ.

Le dysprosium (Dy) et autres terres rares sont de plus en plus associés aux technologies propres et aux technologies énergétiques. Le département de l'énergie des États-Unis classe le dysprosium parmi les éléments les plus importants de l'économie des énergies propres (il sert surtout à la fabrication d'aimants destinés aux véhicules électriques et aux véhicules hybrides de même qu'aux éoliennes), mais le considère aussi comme le plus susceptible de pénurie d'ici quinze ans. Il pourrait d'ailleurs faciliter la réalisation du plan de développement des technologies associées à la voiture électrique récemment lancé par le Québec. La production mondiale de dysprosium, actuellement concentrée en Chine, est inférieure à la demande et il y a pénurie dans l'industrie des aimants d'alliage, entre autres. La valeur marchande dépasse actuellement les 600 $US /kg FOB Chine.

Les analyses géologiques décrites ci-dessus ont été effectuées par M. Levaque, géologue indépendant (au sens de la norme canadienne 43-101), qui a aussi revu et approuvé le présent communiqué, examiné les conclusions de l'étude géochimique produite en juillet 2006 par l'INRS, et fait récemment des analyses supplémentaires dans les laboratoires indépendants de la SGS et de Chemex sur les échantillons du secteur Marin.

À propos d'Orbite
Orbite détient 100 % des droits miniers de la propriété de Grande-Vallée de 64 km2, site d'un dépôt d'argile alumineuse situé à 32 km au nord-est de Murdochville, et une usine de 28 000 pi2. à Cap Chat, en Gaspésie. Le dernier rapport 43-101 publié établit la quantité de ressources minérales indiquées dans un des secteurs de sa propriété à plus de 1 milliard de tonnes métriques. Orbite envisage l'installation d'une première usine de traitement de l'argilite d'un rendement de sept milles tonnes par jour (destinées au marché de l'aluminium) sur sa propriété ou dans les environs. La Société détient également les droits intellectuels sur un procédé unique d'extraction de l'alumine, procédé qui est protégé par des brevets canadiens et américains, et qui est également en instance d'autres brevets internationaux. La Société possède des liquidités de plus de 17 M$. www.explorationorbite.com

La Bourse de croissance TSX Venture Exchange et son fournisseur de services de réglementation (au sens que donnent de ce terme les politiques de la Bourse de croissance TSX) se dégagent de toute responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

/AVIS AUX RESPONSABLES DE LA SECTION PHOTOGRAPHIQUE : Une photo accompagnant ce communiqué est disponible à l'adresse http://photos.newswire.ca. Ces images sont gratuites pour les représentants accrédités des médias/

SOURCE EXPLORATION ORBITE V.S.P.A. INC.

Renseignements :

MÉDIAS

Frédéric Bérard
Vice-président
HKDP Communications et affaires publiques
Tél. : 514 395-0375, poste 259
INVESTISSEURS

Louis Morin
Relations avec les investisseurs
Tél. : 514 591-3988
Richard Boudreault
Président et chef de la direction
Tél. : 514 591-3988
Jason Monaco
Associé directeur
First Canadian Capital Corp.
Tél. : 416 742-5600

 

Profil de l'entreprise

EXPLORATION ORBITE V.S.P.A. INC.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.