Opération Sac à Dos du Regroupement Partage

Une rentrée scolaire qui coûtera 4,5% de plus que l'année dernière
Un fardeau qui pèse trop lourd dans le budget de 24% des familles montréalaises vivant sous le seuil de la pauvreté

MONTRÉAL, le 17 août 2016 /CNW Telbec/ - Près du ¼ des familles montréalaises avec enfants de moins de 18 ans vivent sous le seuil de faible revenu. Les enfants de milieux défavorisés sont de trois à quatre fois plus nombreux à accuser des retards scolaires et deux fois plus nombreux à éprouver des problèmes d'apprentissage. Ils sont également plus enclins à décrocher; près d'1 élève montréalais sur 3 ne finira pas son secondaire, et dans certains arrondissements plus durement touchés par la pauvreté, c'est près d'1 élève sur 2.

Pour venir en aide à ces milliers d'enfants dans le besoin, le 25 août prochain, le Regroupement Partage fera appel à la générosité du public et du milieu des affaires dans le cadre de l'Opération Sac à Dos. Ce 8e événement annuel de collecte de fonds vise à amasser  45 000 $ additionnels pour faire l'achat de fournitures scolaires et de denrées alimentaires afin de permettre à 4 500 enfants, provenant de milieux défavorisés, d'entrer en classe la tête haute et de démarrer l'année avec tout ce qu'il faut pour bâtir leur avenir. La collecte d'argent aura lieu dans les stations de métro Radisson, Square Victoria et Jean-Talon et dans différents endroits de la ville, dont le square Victoria, le Square Philips et sur Jean-Talon (au coin de Christophe-Colomb). Don en ligne au www.magasinpartage.org ou par téléphone au 514 383-2460.

Des besoins encore plus criants pour la rentrée scolaire 2016

« Les statistiques sur la pauvreté à Montréal sont effroyables, mais pourtant bien réelles, et cette année le Regroupement Partage anticipe une demande de fournitures et de denrées alimentaires accrue dans le cadre de sa campagne Opération Sac à Dos, puisqu'il en coûtera en moyenne 4,5% de plus pour s'équiper pour la rentrée. C'est une hausse difficile pour toutes les familles, mais impossible pour les 24% de familles avec enfants qui sont sous le seuil de la pauvreté », indique Sylvie Rochette, cofondatrice et directrice générale du Regroupement Partage.

"Chaque année, j'espère pouvoir vous dire que la pauvreté a reculé à Montréal, mais je n'y arrive jamais. La pauvreté sévit ici trois fois plus que dans le reste du Québec.

Les familles montréalaises sont plus démunies et parmi celles qui ont recours aux banques alimentaires chaque mois, nombreux sont les enfants. C'est intolérable!

On doit se demander: Est-ce normal qu'il y ait plus d'enfants pauvres à Montréal que l'an dernier? La réponse, c'est non!"

s'exclame Isabelle Maréchal, co-ambassadrice du Regroupement et porte-parole de l'Opération Sac à Dos.

D'où toute l'importance de l'Opération Sac à Dos. D'ici la fin du mois d'août, l'organisation de 17 Magasins-Partage permettra à quelque 4 500 enfants de bénéficier d'un sac à dos, de fournitures scolaires ainsi que d'une boîte à lunch isolante. Les familles de ces enfants pourront aussi choisir des denrées alimentaires, notamment pour le petit-déjeuner et la boîte à lunch. Au total, l'Opération Sac à Dos du Regroupement Partage permettra à 13 500 personnes (parents et enfants) de joindre les deux bouts pour la rentrée des classes. « L'an dernier, c'est une valeur de près de 500 000 $ en fournitures scolaires, en sacs à dos, en boites à lunch, en nourriture, en produits de consommation courante et en titres de transport qui ont été distribués. Chaque sac à dos bien garni remis à un enfant et l'aide fournie à sa famille peuvent varier entre 120 $ et 360 $. Cela fait un impact incroyable dans le vie de ces enfants, cela leur donne la confiance de débuter une autre année scolaire, et une autre encore, pour finalement mettre toutes les chances de réussir de leur côté », assure Patrick de Bellefeuille, présentateur à Météomédia et porte-parole de l'Opération Sac à Dos.

Une pauvreté qui coûte cher aux Montréalais et aux Québécois

Comparativement à un décrocheur, un jeune qui a en mains un diplôme d'études secondaires empochera 184 000 $ de plus sur l'ensemble de sa vie active. « C'est donc un manque à gagner qui coûte 1,9 milliard $ par année aux Québécois. C'est un manque qu'on ne peut pas se permettre, ni à Montréal, ni ailleurs au Québec. C'est dans une perspective d'inclusion sociale et de lutte contre la pauvreté, que nous avons lancé en juin dernier la Politique de l'enfant pour favoriser la persévérance scolaire et l'alimentation saine » indique Monique Vallée, Membre du comité exécutif, responsable du développement social et communautaire ainsi que de l'itinérance à la Ville de Montréal. « L'Opération Sac à Dos cadre tout à fait avec l'optique de la Politique et nous encourageons le public à participer avec enthousiasme, car nous en bénéficierons tous. »

Martine St-Clair, co-ambassadrice du Regroupement Partage, se remémore avec émotion sa jeunesse durant laquelle sa mère devait faire preuve d'ingéniosité pour concocter les repas de ses 8 enfants, trois fois par jour. « Elle a réussi à nourrir nos corps et nos cœurs, pour que nous puissions courir après nos rêves. Tous n'ont pas la chance que j'ai eue. Trop d'enfants de Montréal ne peuvent courir après leurs rêves à l'heure actuelle, par manque de ressources. Il est inconcevable aujourd'hui que des enfants partout dans le monde manquent de nourriture et meurent de faim. »

Le Regroupement Partage aide ces familles, non seulement pour la rentrée scolaire, mais toute l'année, afin de les référer vers des ressources d'aide complémentaires : cuisines collectives, classes d'alphabétisation, club d'emplois, habitations à loyer modique, aide contre la toxicomanie, etc. Une contribution volontaire de 10 % du coût réel de l'épicerie est demandée aux participants (les articles scolaires sont gratuits). Ce geste tout simple permet de respecter la dignité des gens, qui sentent qu'ils redonnent à la hauteur de leur capacité. Les sommes recueillies sont réinvesties dans le Magasin-Partage local.

Les enfants de milieux défavorisés durement touchés

  • 70 % des immigrants arrivant au Québec s'installent dans la région métropolitaine : plus d'un élève sur quatre des écoles publiques de Montréal est né à l'étranger. Un sur dix pour l'ensemble du Québec.
  • Uniquement à Montréal, plus de 146 230 personnes recensées, dont 33 860 enfants (23% des bénéficiaires), ont recours chaque mois à des services d'aide alimentaire.
  • Les enfants de familles défavorisées sont plus nombreux que ceux de familles favorisées à ne pas déjeuner, à être sédentaires, ainsi qu'à avoir une faible estime d'eux- mêmes.
  • Les enfants des milieux défavorisés sont :
    • de trois à quatre fois plus nombreux à accuser des retards scolaires
    • deux fois plus nombreux à éprouver des problèmes d'apprentissage

La 8e édition de l'Opération Sac à Dos du Regroupement Partage est rendue possible grâce à l'appui fidèle de plusieurs partenaires majeurs tels que la STM, MétéoMédia, COGECO, L'œuvre Léger, la Fondation Bon Départ de Canadian Tire, la Fondation J.A DeSève et la Ville de Montréal. Les dons peuvent se faire en ligne au www.magasinpartage.org ou par téléphone au 514 383-2460.

À propos du Regroupement Partage
L'Opération Sac à Dos est une initiative du Regroupement Partage. Depuis sa création, il y a 20 ans, le Regroupement a remis 11,5 millions de dollars en denrées et produits de consommation à   372 082 Montréalais dans le besoin. Les Magasins-Partage aident annuellement près de  27 500 personnes dans une vingtaine de quartiers montréalais à la rentrée scolaire et à Noël.

Opération Sac à Dos du Regroupement Partage - Horaire du 25 août 2016
Des bénévoles portant des chandails verts seront postés dans les lieux suivants pour récolter des dons :

  • Square-Victoria
    Coin des rues Square-Victoria et St-Jacques - Collecte dans le métro et sur le trottoir
    Heures de collecte : de 7 h à 17 h 30
    **Personnalités politiques et publiques présentes de 8 h à 9 h sur les lieux
    **Vente de café
  • MétéoMédia
    Coin des rues Papineau et René-Lévesque Est (15 h 30 à 18 h)
  • Square Philips
    Coin des rues Ste-Catherine et de l'avenue Union (11 h à 13 h 30)
  • Coin des rues Jean-Talon et Christophe-Colomb (7 h à 9 h et 15 h 30 à 18 h)
  • Métro Jean-Talon (7 h à 9 h et 15 h 30 à 18 h)
  • Coin des rues Henri-Bourassa et Lacordaire (7 h à 9 h et 15 h 30 à 18 h 00)
  • Coin des rues Jean-Talon et Christophe-Colomb (7 h à 9 h et 15 h 30 à 18 h)
  • Métro Radisson et autour des deux édicules, notamment dans le stationnement incitatif (6 h 30 à 8 h 30 et 16 h à 17 h 30)

 

SOURCE Regroupement Partage

Renseignements : ou pour obtenir une entrevue, veuillez communiquer avec : Karine Casault Communication, 514 924-3391, communications@karinecasault.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.