Opération radio du Mouvement Montréal français - Plus de musique francophone à la radio aux heures de grande écoute

MONTRÉAL, le 14 mai /CNW Telbec/ - À l'initiative du Mouvement Montréal français (MMF), plus d'une centaine de manifestants ont défilé sous la pluie à Montréal pour réclamer une plus grande présence de la musique québécoise et francophone à des heures de grande écoute sur les ondes des stations de radio du Québec. Portant des pancartes affichant chacune le nom de chanteurs et de groupes québécois et francophones, ils ont démontré sans équivoque qu'il y a suffisamment de matériel de qualité en français au Québec pour alimenter les stations radiophoniques.

« La chanson québécoise est riche du talent de nos artistes de renom, tout autant que de celles et ceux qui sont émergents. Les noms inscrits sur les affiches le prouvent amplement : les stations de radio ne manquent pas de choix pour inclure des chansons d'artistes québécois dans leur programmation », affirme Denis Trudel, porte-parole du Mouvement Montréal français.

« Nous faisons donc appel aux responsables de la programmation radiophonique pour qu'ils contribuent à promouvoir la chanson québécoise et francophone. Peu importe la clientèle visée, les stations de radio peuvent trouver ce qu'il leur faut pour la satisfaire, tout en faisant découvrir la richesse de nos artistes à leurs auditeurs », a poursuivi monsieur Trudel.

Des quotas à respecter
« Les quotas fixés par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) qui imposent une proportion de 65 % de chansons francophones ne sont pas respectés, ce qui fait en sorte que des artistes québécois ont peu de place sur les ondes au Québec, même lorsqu'ils viennent de produire un nouveau disque, souligne Denis Trudel. Les chanteurs et les groupes québécois méritent une plus large part de la programmation aux heures de grande écoute », ajoute-t-il.

Le Mouvement Montréal français démontre ainsi son appui à l'Association des producteurs de disques et de spectacles du Québec (ADISQ) qui a déposé récemment une plainte au CRTC contre 11 stations de radio québécoises qui ne respectent pas les quotas de diffusion de musique francophone imposés par le CRTC.

En effet, une analyse réalisée entre le 28 novembre et le 4 décembre 2010 par l'ADISQ, portant sur ces 11 stations de radio québécoises, démontre que la diffusion de la chanson francophone se situe en moyenne à 50 %.

La situation n'est pas en voie d'amélioration. En juin 2010, selon l'ADISQ, CKOI à Québec diffusait un pourcentage de 24 % de chansons francophones, 3 % de moins qu'en 2008. À Montréal, le constat est le même : CKOI diffusait 33 % de chansons francophones en 2010, une baisse de 3 % par rapport à 2008.

SOURCE MOUVEMENT MONTREAL FRANCAIS

Renseignements :

Madame Michelle Gosselin    
Directrice des communications   
Mouvement Montréal français
Téléphone :  514 843-8851, poste 224
Cellulaire : 514 839-4140

Profil de l'entreprise

MOUVEMENT MONTREAL FRANCAIS

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.