Ontario et Québec, deux poids, deux mesures



    MONTREAL, le 4 juin /CNW Telbec/ - Au cours des dernières semaines, un
projet important pour le développement de la ville de Montréal a fait la une
des journaux.
    Il s'agit de l'implantation d'un téléphérique par une compagnie privée
sur les rives du St-Laurent afin de relier le Vieux-port-de-Montréal à
St-Lambert sur la Rive-sud via le parc Jean-Drapeau.
    Les dernières révélations de Claude Benoît, Directrice générale de la
société du Vieux-Port de Montréal, soulignant que le secteur n'avait pas
besoins de nouvelles attractions et que le dossier après études était clos,
s'appuient d'un argumentaire faible et inacceptable pour les commerçants du
secteur du Vieux-Montréal. Elle s'objecte à ce qu'un édifice utilisant 1600
mètres carrés du territoire fédéral soit érigé comme point de départ et
d'arrivé des utilisateurs des futures télécabines.
    Il s'agit d'un investissement privé de près de 100 millions de dollars
par la compagnie Skylink qui ne demande rien d'autre au gouvernement que la
possibilité de payer un loyer pour occuper un espace de 1600 m2. Ce projet
conduirait à la ville de Montréal des retombées évaluées à environs 120
millions de dollars et au moins 3000 emplois. Les réactions plus que timides
des politiciens de nos trois niveaux de gouvernement laissent songeur.

    L'Ontario

    Les ministres et députés fédéraux n'hésitent pas à s'impliquer
personnellement dans les négociations syndicales et le gouvernement fédéral
avance des fonds à coup de milliards pour l'industrie de l'automobile et ses
travailleurs en Ontario.

    Au Québec?

    Le ministre Christian Paradis se déclare notre élu fédéral responsable de
la ville de Montréal pour le gouvernement Conservateur. Il déclarait la
semaine dernière qu'il surveillait le dossier, mais comme sa représentante Mme
Claude Benoît dit que le dossier est clos; as t-il l'habitude de surveiller
les dossiers clos.
    Son silence est étourdissant et inacceptable. Est-il d'accord avec les
propos de sa représentante fédérale, madame Benoît ?
    Ou est le ministre Raymond Bachand, responsable de la ville de Montréal ?
Il nous semble qu'il serait de mise qu'il fasse toutes les pressions
nécessaires sur le gouvernement fédéral pour que la construction des
télécabines puisse débuter dès que possible. S'il s'en abstient, qu'il nous en
donne les raisons.
    Pourquoi le maire de la ville de Montréal tarde-t-il a donner son aval au
projet. Son appui est indispensable pour faire bouger le gouvernement fédéral.
Ses citoyens seront les premiers bénéficiaires de cet investissement. En
est-il conscient ?
    La presse politique analyse régulièrement les agissements des
Conservateur au Québec et l'on décèle à travers les commentaires de nombreux
journalistes que le Premier ministre laissait tomber le Québec, est ce un
nouvel exemple de ce constat.
    Au plan fédéral, Montréal est orpheline et le Québec se demande s'il fait
encore partie de la famille à Ottawa.
    Avec les déboires de l'industrie manufacturière qui touchent
particulièrement les entreprises montréalaises et les problèmes de l'industrie
du bois qui affectent le Québec, voilà que Montréal risque de perdre un
investissement important ne nécessitant, de surcroît, aucun fonds public.

    Requête

    Nous demandons donc au ministre Christian Paradis, responsable de la
ville de Montréal, d'engager immédiatement les pressions nécessaires à la
bonne marche du dossier et de s'assurer que les travaux relatif à la
construction du téléphérique débutent dès que possible.

    "Si cent millions gratuits, ce n'est pas assez, qu'est ce que ça prend
monsieur Paradis pour vous réveiller ? Vous aviez le bénéfice du doute dans le
dossier Mégantic mais sur le dossier de Skylink il n'existe aucun doute,
agissez en conséquence."




Renseignements :

Renseignements: Krystel Verreault, Coordonnatrice - communications &
marketing, (514) 732-8685, kverreault@sdcvieuxmontreal.com;
www.sdcvieuxmontreal.com

Profil de l'entreprise

SOCIETE DE DEVELOPPEMENT COMMERCIAL DU VIEUX-MONTREAL (SDC DU VIEUX-MONTREAL)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.