On réclame la protection du gouvernement fédéral contre une prise de contrôle des garderies au Canada par une société étrangère



    OTTAWA, le 31 oct. /CNW Telbec/ - Un groupe de militants et de militantes
a alerté le public aujourd'hui au danger d'une prise de contrôle des garderies
au Canada par une société étrangère. Pour contrer cette menace, la coalition
Code bleu pour les services de garde demande au premier ministre Harper
d'obtenir une recommandation royale pour l'adoption du projet de loi C-303 sur
l'apprentissage et la garde des jeunes enfants. Cette loi, qui nuirait au
développement des garderies à but lucratif, sera soumise à un vote décisif de
la Chambre des communes, le 20 novembre prochain.
    La société 123 Busy Beavers Learning Centres n'est au pays que depuis
quelques mois, mais elle se serait déjà portée acquéreuse d'une trentaine de
garderies (ce que nous devrons vérifier). "En dépit de son appellation à
caractère local (castors bricoleurs)", dit Morna Ballantyne, porte-parole de
Code bleu, "123 Busy Beavers est étroitement liée à la plus grande entreprise
de services de garde au monde, la société australienne ABC Learning Centres et
au groupe d'entreprises 123. Ce conglomérat exploite plus de 2 300 garderies à
l'échelle planétaire, soit en Australie, aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne,
en Nouvelle-Zélande, en Chine et ailleurs".
    "L'acquisition par des intérêts étrangers de garderies au Canada mettra
fin à notre rêve d'un système pancanadien de services de garde à l'enfance",
dit Jody Dallaire, présidente de l'Association canadienne pour la promotion
des services de garde à l'enfance. "Nos enfants et nos familles méritent des
services de garde de qualité, accessibles et communautaires, pas une
gigantesque entreprise extranationale".
    "En Australie, il est clairement documenté que le succès financier et la
croissance phénoménale de ABC sont le résultat de son expansion accélérée, de
compromis sur la qualité, d'une montée en flèche des frais de garde et de son
appropriation des fonds publics", dit madame Ballantyne. "Les grandes
garderies commerciales fournissent des services uniformisés et
institutionnels. Ce n'est pas un modèle pour le Canada".
    Le projet de loi C-303 a l'appui de tous les partis de l'opposition. Code
bleu demande avec instance à Stephen Harper et à son gouvernement conservateur
de mettre fin à leur opposition et de promulguer la Loi sur les services de
garde de manière à ce que tout financement à venir du gouvernement fédéral
pour les services de garde serve aux enfants et non à remplir les poches des
actionnaires.




Renseignements :

Renseignements: Morna Ballantyne, (613) 791-3411; Jody Dallaire, (506)
878-8666; Sue Colley, (416) 538-1950, cel.: (647) 224-4006;
www.garderiespubliques.ca

Profil de l'entreprise

CODE BLEU POUR LES SERVICES DE GARDE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.