On invite les Amériques à venir célébrer les possibilités infinies à Toronto en 2015

Luca « Lazylegz » Patuelli et Justin Hines émerveillent l'auditoire à Guadalajara

GUADALAJARA, Mexique, le 20 nov. 2011 /CNW/ - Une prestation inspirée infusée de musique et de danse a officialisé la chose—tout le monde des Amériques est invité à venir célébrer les possibilités infinies à Toronto en 2015 pour les prochains Jeux parapanaméricains.

Pendant la cérémonie de clôture des Jeux parapanaméricains de 2011 à Guadalajara, les spectateurs présents au Stade d'athlétisme Telmex ont pu voir comment la toile culturelle de Toronto—mosaïque d'athlétisme, de talents et d'habiletés—servira de décor pour des Jeux inclusifs et accessibles dans moins de quatre ans.

« Puisque le Canada accueille depuis toujours les gens de partout dans le monde avec les bras grands ouverts, Toronto en fera de même en 2015 tandis que nous célébrerons les réalisations, la participation et l'inclusion aux Jeux parapanaméricains », a déclaré Ian Troop, directeur général du Comité d'organisation de Toronto pour les Jeux pan/parapanaméricains de 2015 (TO2015).

L'honorable David C. Onley, lieutenant-gouverneur de l'Ontario, et l'honorable Bal Gosal, ministre d'État (Sports) du Canada, ont accepté le drapeau du Comité paralympique des Amériques pour ainsi marquer le début officiel du compte à rebours avant les Jeux parapanaméricains de 2015.

Après le transfert du drapeau, le chanteur Justin Hines, qui se déplace en fauteuil roulant parce qu'il vit avec le syndrome de Larsen qui touche les articulations, a interprété l'hymne national du Canada dans les deux langues officielles.

Le segment artistique de huit minutes de Toronto, interprété par neuf danseurs canadiens de renommée, a exploré comment le potentiel infini des jeunes et de la communauté contribue à la motivation humaine qui guide les athlètes qui cherchent à atteindre la perfection sportive au moyen d'entraînement, d'ambition et de persévérance. Un des danseurs, Luca « Lazylegz » Patuelli, a montré ce qu'il est possible de faire avec les mouvements. Il est né avec un trouble musculaire rare qui limite le mouvement de ses articulations.

Le segment a également compris des images de Toronto et de la région avoisinante, ainsi qu'un numéro varié de prestations de danses autochtones, latines et des Caraïbes qui ressemblait à une fête de rue urbaine, tout comme celles que l'on retrouve dans les rues de Toronto.

L'entreprise BaAM Productions de Toronto, qui se spécialise à fournir des services de développement créatif et de projet, était chef de production pour le segment Toronto 2015 de la cérémonie de clôture des Jeux parapanaméricains de 2011 à Guadalajara.

L'équipe de création se composait de Lou Pomanti, compositeur, producteur, musicien et lauréat de prix Gemini, de Luther Brown, chorégraphe de renommée mondiale, et d'Alexis Laurence, concepteur d'images.

Document d'information pour les médias

Toronto—Périple de possibilités infinies

Le dimanche 20 novembre, au cours de la cérémonie de clôture des Jeux parapanaméricains de 2011 à Guadalajara, le segment de Toronto 2015 a fait vivre aux spectateurs un voyage visuel rempli d'images, appuyé par une trame musicale remplie d'harmonies et d'instruments en provenance du monde entier.

O Canada

Le chanteur Justin Hines a interprété l'hymne national du Canada en anglais et en français.

Ouverture

Un collage projeté d'athlètes panaméricains et parapanaméricains accompagnés de couleurs et de mouvements intenses a rendu hommage à l'excellence de la forme et à la poursuite de la perfection qu'incarnent les athlètes courageux et déterminés.

Périple de l'athlète

Les danseurs reflétaient les divers peuples des pays panaméricains, une mosaïque d'athlétisme, de talents, d'habiletés et d'ethnicité pour représenter la toile culturelle de Toronto.

Avec un style de danse artistique mais grandement athlétique, les artistes ont exploré les mouvements du sport. Mettant en vedette une prestation du danseur de renommée mondiale Luca « Lazylegz » Patuelli, la danse a rapidement pris la forme du jumeau humain des athlètes de la vidéo accompagnatrice et a présenté des formes impossibles pour créer des silhouettes dynamiques et inoubliables.

Tout en explorant la jeunesse, le sport, la danse et la motivation humaine qui cherche à atteindre la perfection sportive, la danse s'est transformée en des formes sportives instantanément reconnaissables avec des coups de chapeau inattendus pour les formes de danse traditionnelle latino-américaine et des Caraïbes (comme le tango, la salsa, le mambo, le meringue et le capoeira). La trame du numéro était le périple que suivent les athlètes pour atteindre des buts et la perfection.

Possibilités infinies

Cette section a débuté par de la musique douce. On a révélé une belle enfant talentueuse. Elle gardait un secret. Comme elle bougeait de façon artistique et avec confiance, l'auditoire a appris que cette enfant représente tous les enfants, tous les athlètes ou même tous les danseurs—il s'agit d'une enfant au potentiel illimité. Une danse délicate et curieuse de lumière a présenté la découverte et l'envol de merveilleux monarques. Les papillons ont entrepris un périple qui les mènera du Mexique au Canada.

Périple vers Toronto

La migration vers le Nord des monarques a été illustrée par des images cinématiques projetées de terre, d'eau et de ciel. Il s'agissait d'une représentation de la façon dont les peuples des Amériques seront attirés vers le Nord pour célébrer les Jeux parapanaméricains en 2015 à Toronto. Le segment a montré à quel point Toronto est emballée et prête, les bras grands ouverts, avec l'appui ind��niable de l'essence multiculturelle de ses quartiers.

Bienvenue à Toronto en 2015

Au cours de la finale, la scène a explosé pour faire place à un numéro urbain frénétique de danse et de célébration. Les danseurs ont fait le portrait d'une fête de rue urbaine en présentant des prestations autochtones, latines et des Caraïbes. La projection est revenue pour afficher une multitude d'invitations aux Jeux de 2015 de la part des gens de Toronto, et ce dans toutes les langues panaméricaines.

L'équipe de création

Lou Pomanti—compositeur et directeur musical

Compositeur, producteur, musicien, lauréat et cinq fois en nomination aux prix Gemini, Lou Pomanti est grandement respecté dans tout le Canada à titre d'un des meilleurs talents musicaux du pays. Avec plus de 25 ans d'expérience en composition de musique et de paroles ainsi qu'en interprétation, son expertise lui a mérité des centaines de projets musicaux pour le cinéma, la télévision et des albums. Il a composé, arrangé et enregistré la bande sonore originale de huit minutes pour Toronto—Journey to Infinite Possibilities (Toronto—Périple de possibilités infinies).

Luther Brown—choréographe

Luther Brown a grandi dans une maison où la musique et les arts faisaient partie de la vie quotidienne. Avec une oreille pour la musique, il aidait son père pour l'émission de radio de Toronto intitulée The Caribbean Crucible, à la station CHRY 105.5. Comme auteur et chorégraphe, il a travaillé avec des artistes de renommée mondiale comme Diddy, Janet Jackson, Alicia Keys, Brandy, Shawn Desman et Jully Black. Il a été juge et chorégraphe attitrés de la série de télévision So You Think You Can Dance Canada.

Turbine Creation—concepteur d'images, Alexis Laurence

Avec de l'expérience en projection à grande échelle, Turbine Creation a participé à plusieurs spectacles de remise de prix et de productions de célébration depuis 2002, y compris  le Cirque du Soleil, les Juno Awards et les spectacles de la fête du Canada sur la Colline du Parlement.

Interprètes

Justin Hines—interprète, O Canada

Né à Newmarket, en Ontario, Justin Hines est auteur-compositeur-interprète multilingue de renommée qui vit avec un trouble des articulations génétique rare que l'on appelle le syndrome de Larsen. M. Hines, qui se déplace en fauteuil roulant, est associé à une fondation qui porte son nom et qui se voue aux personnes ayant un handicap. « En fait, je ne considère pas vraiment que ma situation est particulière », déclare M. Hines. « Des choses nous mettent tous au défi; certaines personnes sont simplement un peu plus visibles, à l'avant-plan. » Cet optimisme naturel influence une grande partie de ses débuts latino-américains, Days to Recall; il s'agit d'une collection de chansons qui viennent du fond du cœur et qui portent sur la vie et l'amour, lancée en août 2011.

Danseurs

Lisa Auguste

Domiciliée à Toronto, Lisa Auguste est une interprète à plusieurs facettes. Elle a grandement étudié en ballet, tap, jazz, voltige, danse moderne, salsa, hip hop, breakdance et interprétation. Elle est enseignante passionnée, chorégraphe et étudiante de son art. Mme August a fait partie de la distribution du long métrage Si on dansait et de vidéos clips pour Our Lady Peace, Lauryn Taylor and Love Inc, Jully Black et Shawn Desman.

Amanda Cleghorn

Après ses premiers pas de danse à l'âge de quatre ans, Amanda Cleghorn s'est beaucoup entraînée pendant 15 ans dans divers styles, notamment le ballet et les pointes, la danse moderne, la danse lyrique, le jazz contemporain, le hip hop, le tap et le théâtre musical. Mme Cleghorn a participé à la troisième saison de l'émission de télévision So You Think You Can Dance Canada et s'est classée parmi les deux danseuses préférées du pays.

Mackenzie Green

M. Green est né et a grandi à Regina, en Saskatchewan. Il a depuis toujours un amour et une passion pour la danse. Après avoir terminé le secondaire, il est déménagé à Vancouver, en Colombie-Britannique, où il a été engagé comme membre de la troupe « MOVE: The Company », une des meilleures troupes de danse contemporaine/moderne du Canada. On connaît mieux M. Green pour sa participation à la troisième saison de l'émission de télévision So You Think You Can Dance Canada à l'occasion de laquelle il s'est classé parmi les trois meilleurs concurrents masculins.

Christian Hazell

Né à Calgary, en Alberta, Christian Hazell est danseur culturel et des Premières nations lauréat de prix. Fier de son héritage métis, sa vision contemporaine de la danse traditionnelle du cerceau lui a mérité deux fois le titre de champion du monde adolescent en danse du cerceau. Il a récemment prononcé le discours d'adieu à son école secondaire, la Foothills Academy. Le quotidien Calgary Herald suit la carrière de M. Hazell depuis un certain temps et l'a nommé « Calgary Herald Class Act » en juin 2011.

Danny Lawn

Danny Lawn a commencé à étudier la danse à l'âge de 12 ans dans un petit studio à Brockville, en Ontario. Après avoir terminé son secondaire, il a travaillé comme danseur à contrat pour l'entreprise Royal Caribbean Cruises. En 2009, il a terminé parmi les 14 meilleurs danseurs de la deuxième saison de l'émission So You Think You Can Dance Canada. Il continue d'accepter du travail pour danser dans des vidéos et des films et a été interprète invité à divers galas de l'industrie, à diverses compétitions et à divers événements de mode.

Luca "Lazylegz" Patuelli

Né avec l'arthrogrypose congénitale multiple, maladie musculaire rare qui limite le mouvement des articulations, Luca Patuelli de Montréal, au Québec, a subi 16 opérations à la colonne vertébrale et aux jambes. Avec ses bras musculaires et un athlétisme naturel, il a commencé à explorer l'activité dynamique extrême, ce qui l'a mené à son premier spectacle et sa première compétition de breakdance. C'est peu de temps après que « Lazylegz » est né. Il a dansé avec des artistes tels que Kanye West, Talib Kweli, K-OS et Nappy Roots. En 2007, il a fait partie de la distribution du film Kickin' It Old Skool. Son message : « Transformer les mauvaises choses en bonnes choses ».

Shane Simpson

À l'âge de sept ans, lorsqu'il dansait déjà partout dans la maison, Shane Simpson imitait des vidéoclips devant ses amis et sa famille. En raison de son désir évident de danser, sa mère l'a inscrit à des leçons à Toronto et ne l'a jamais regretté. Bien qu'il ait principalement étudié le jazz et la danse contemporaine, M. Simpson a étudié à cinq studios différents pour apprendre le hip hop, de la danse lyrique, le tap, le ballet et la danse moderne. Après avoir travaillé avec des interprètes de renom dont Lady Gaga, Jully Black et K-OS, M. Simpson dit que sa plus grande réalisation à ce jour est de s'être classé parmi les six meilleurs danseurs au terme de la saison quatre de l'émission So You Think You Can Dance Canada.

Savannah Storm

Élève du secondaire à Toronto, Savannah Storm danse et étudie la danse à la Sean Boutilier Academy of Dance depuis l'âge de huit ans. Elle a été admise au programme compétitif à l'âge de 10 ans et fait maintenant des pointes, du jazz, du ballet, du tap, de la voltige et de la danse lyrique. Elle a passé les trois premiers des sept examens Checcetti (en ballet) pour lesquels elle a obtenu chaque fois la mention de distinction.

Bree Wasylenko

Né et élevée à Calgary, en Alberta, Bree Wasylenko a étudié nombreux styles de danse, y compris le jazz, le tap, le ballet, la danse contemporaine, la danse moderne et le hip hop. Elle a participé à beaucoup d'annonces publicitaires et de vidéos de musique pour des artistes tels que Shawn Desman, Danny Fernandes, Massari, Addictiv, Eva Avila, Carly Rae-Jepson, Kim Davis et Kreesha Turner. Mme Wasylenko s'est classée parmi les 20 meilleurs danseurs de la troisième saison de So You Think You Can Dance Canada.

À propos des Jeux pan/parapanaméricains de 2015 à Toronto

Les Jeux panaméricains représentent l'un des plus importants événements sportifs multidisciplinaires d'envergure internationale au monde. Ils ont lieu tous les quatre ans pour les athlètes des 41 pays membres de l'Organisation sportive panaméricaine (OSP). Les Jeux panaméricains se composent des sports olympiques d'été ainsi que des épreuves panaméricaines traditionnelles. Les Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015 à Toronto attireront plus de 10 000 athlètes, entraîneurs et officiels en sol canadien et regrouperont 48 sports différents répartis dans 17 municipalités de la région du Greater Golden Horseshoe. Les Jeux panaméricains de 2015 à Toronto se dérouleront du 10 au 26 juillet 2015 et les Jeux parapanaméricains se tiendront du 7 au 14 août de la même année. Pour en apprendre davantage au sujet des Jeux, consulter le site toronto2015.org.

Au sujet de BaAM Productions

BaAM est une entreprise qui dispense des services de développement créatif et de projet et qui se spécialise dans les exigences uniques des projets sportifs, culturels et de divertissements à grande visibilité et à grand déploiement. Parmi les clients de l'entreprise, on compte la Ligne nationale de hockey, la Ligue majeure de baseball, la Ligue nationale de football, la Fondation Aga Khan Canada, la Tour du CN et le groupe Olympic Spirit. On peut suivre l'entreprise sur Twitter, #BaAMProductions, et sur son site Web www.baamproductions.com pour connaître tous les projets et les événements emballants auxquels elle participe.

SOURCE Jeux pan/parapanaméricains de Toronto 2015

Renseignements :

Pour obtenir de plus amples renseignements :

Carlene Siopis, conseillère en communications, TO2015, tél. : 647.206.0259

Profil de l'entreprise

Jeux pan/parapanaméricains de Toronto 2015

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.