Oléoduc d'Enbridge : Après l'ONÉ, la commission parlementaire et les rencontres avec Enbridge, la MRC de Vaudreuil-Soulanges est encore ignorée

VAUDREUIL-DORION, QC, le 12 déc. 2013 /CNW Telbec/ - Lors de son conseil extraordinaire du 11 décembre 2013, la MRC de Vaudreuil-Soulanges a pris position sur le rapport déposé par la commission parlementaire sur le renversement vers l'est du flux de l'oléoduc 9B.

« La MRC de Vaudreuil-Soulanges ne s'identifie pas aux recommandations émises par la commission. La commission a mis une journée pour produire ce rapport et nous le constatons très bien par son manque de précision et de profondeur. Le gouvernement du Québec a laissé tomber ses municipalités », a exprimé Jean Lalonde, préfet suppléant de la MRC de Vaudreuil-Soulanges et maire de la municipalité de Très-Saint-Rédempteur.

La MRC de Vaudreuil-Soulanges déplore notamment l'absence quasi totale d'échéancier dans le rapport de la commission. Parmi les 18 recommandations, une seule exige que la compagnie procède à une modification avant l'autorisation du projet.

La MRC de Vaudreuil-Soulanges est également surprise de constater que le gouvernement n'exige pas davantage d'implication de ses municipalités. Contrairement à ce qui a été défendu par la MRC lors de son passage à la commission parlementaire, le rapport ne demande pas à la compagnie d'arrimer ses plans détaillés de mesures d'urgence avec les intervenants de première ligne. Le rapport ignore également les préoccupations du monde municipal en proposant la création d'une unité de vigilance sur laquelle siégeront uniquement des représentants de différents ministères et de la compagnie Enbridge. Aucun intervenant de première ligne, comme les municipalités, n'est invité à siéger.

Aussi, la MRC de Vaudreuil-Soulanges s'explique mal le fait que la commission parlementaire n'appuie pas le fonds de prévoyance demandé par plusieurs municipalités. Ce fonds permettrait ainsi d'indemniser immédiatement les victimes et d'éviter des poursuites judiciaires pour être dédommagées. Les tragiques événements de Lac-Mégantic ont démontré une fois de plus que ce sont les contribuables qui doivent assumer les différents frais lorsqu'il y a des problématiques.

Commission parlementaire et partisanerie

À la suite de son passage à la commission parlementaire, le 4 décembre 2013, madame Marie-Claude Nichols, préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges et mairesse de la ville de Notre-Dame-de-l'Île-Perrot, a adressé une lettre à madame Élaine Zakaĩb, ministre déléguée de la Politique industrielle et à la Banque de développement économique, pour faire part de sa vive déception lors de son passage à la commission parlementaire.

« J'ai bien senti votre indifférence et votre insouciance à nos discours. Votre attitude a manqué de neutralité et j'en suis grandement déçue. À l'effet d'être invitée à plaider en commission parlementaire, j'aurais espéré que notre MRC soit écoutée et reçoive respect des parlementaires tels que vous », a notamment écrit madame Marie-Claude Nichols dans cette lettre.

Rencontre avec les représentants d'Enbridge

Lors de son conseil extraordinaire du 11 décembre 2013, la MRC de Vaudreuil-Soulanges a également reçu des représentants de la compagnie Enbridge à la suite d'une demande écrite de rencontrer les membres de son conseil et de fournir le rapport sur l'état et les conditions des conduites de la canalisation 9B traversant le territoire de la MRC de Vaudreuil-Soulanges ainsi que le plan des mesures d'urgence et d'intervention en cas de bris ou de fuites de la canalisation 9B traversant le territoire de la MRC de Vaudreuil-Soulanges.

Cinquante-et-un jours séparent la demande d'accès à l'information de la rencontre avec le conseil de la MRC. Toutefois les deux documents demandés n'ont jamais été déposés.

« C'est nous qui répondons directement à nos citoyens, que pouvons-nous leur répondre ? Nous n'avons aucune information pertinente et complète. Tout ce que l'on veut c'est d'être informés et protéger nos citoyens et notre territoire. Nous ne sommes même pas capables d'avoir un minimum de collaboration de la part d'Enbridge », a mentionné madame Marie-Claude-Nichols lors de la rencontre.

Le projet de renversement et d'accroissement de la canalisation 9B

Le 29 novembre 2012, Enbridge a déposé une demande auprès de l'Office national de l'énergie visant l'inversion du tronçon de la canalisation 9 entre North Westover, en Ontario, et Montréal, au Québec. Ce projet inclut également l'accroissement de la capacité sur l'ensemble de la canalisation 9, de Sarnia, en Ontario, jusqu'à Montréal.

La MRC de Vaudreuil-Soulanges est très préoccupée par ce projet puisque le pipeline 9B traverse les municipalités de Sainte-Justine-de-Newton, Très-Saint-Rédempteur, Rigaud et Pointe-Fortune.


SOURCE : MRC de Vaudreuil-Soulanges

Renseignements :

ou pour une entrevue, veuillez communiquer avec : 

Simon Richard
Conseiller en communication
MRC de Vaudreuil-Soulanges
450 455-5753, poste 2265
srichard@mrcvs.ca

Profil de l'entreprise

MRC de Vaudreuil-Soulanges

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.