Objectif : 50 000 logements d'ici dix ans - Note d'intervention de l'IRÉC numéro 8

MONTRÉAL, le 29 juin 2011 /CNW Telbec/ - L'Institut de recherche en économie contemporaine (IRÉC) lance une huitième note d'intervention. Après avoir analysé les tendances actuelles et à venir du logement au Québec, le chercheur Gilles. L. Bourque recommande la construction de 50 000 logements d'ici dix ans. « Une vigoureuse politique de construction de logements sociaux permettrait de réduire les listes d'attente, de consolider un taux d'inoccupation du logement locatif en équilibre et de répondre aux nouveaux besoins de logement des aînés », a expliqué l'économiste de l'IRÉC.

Ce dernier constate en effet que «l'importance croissante des ménages âgés, dont ceux dirigés par des plus de 75 ans, est préoccupante, en particulier pour les ménages d'une personne seule. Si nous lions ce phénomène, dit-il, avec celui de l'érosion graduelle des revenus de retraite et la détérioration de l'accessibilité au logement, on peut prévoir que les 20 prochaines années seront marquées par une problématique du logement chez nos aînés ».

La situation en 2011 et les tendances pour 2031

Selon le chercheur, le portrait du logement au Québec en 2011 est dans l'ensemble positif. « Avec un taux d'inoccupation à 2,7 %, dit-il, le marché locatif s'approche de son niveau d'équilibre après dix ans de pénurie. La situation s'est améliorée pour la majorité des ménages québécois qui ont profité de la croissance soutenue des revenus et des taux d'intérêt relativement bas pour accéder à la propriété. Mais le problème d'abordabilité pour les locataires s'est quant à lui détérioré ». Le prix d'un loyer moyen aurait augmenté de 34 % au cours des dix dernières années au Québec et de 37 % à Montréal, où résident 50 % des locataires québécois. Pour plus de 200 000 ménages locataires en besoins impérieux, le taux d'effort atteint 50 %, c'est-à-dire que le coût du loyer accapare 50 % de leur revenu.

Mais l'année 2011 marque aussi le début d'une transition démographique importante : les premiers baby-boomers y franchissent le cap des 65 ans alors que les plus jeunes d'entre eux l'atteindront en 2030. « En 2006, explique Gilles L. Bourque, le groupe d'âge le plus important de la population était celui des 45-54 ans. En 2016, ce sera celui des 55-64 ans tandis qu'en 2031, ce sera le groupe des 65-74 ans. Mais il faut remarquer la croissance phénoménale du groupe des 75 ans et plus ! » Pour éviter une détérioration rapide de la santé des aînés en situation de besoins impérieux de logement, il faut rendre accessible un nombre adéquat de logements sociaux offrant un bon milieu de vie. Il a été démontré, selon l'auteur, que l'emménagement dans un logement social améliore non seulement la situation financière des ménages, mais aussi la probabilité d'impacts positifs sur la santé et le bien-être.

AccèsLogis Québec

Dans cette optique, le chercheur recommande de maintenir la formule du programme AccèsLogis Québec. « Ce programme, bien adapté aux enjeux actuels, indique-t-il, donne aux organisations collectives la capacité de développer des projets de logements sociaux à taille humaine, contrôlés par les usagers ou la communauté ».

Il propose d'ailleurs de s'en inspirer pour développer une formule particulière de logement pour les aînés en grande dépendance, basée sur de petites structures de coopératives ou d'organismes sans but lucratif (OSBL), contrôlées par les usagers et les aidants naturels, dont les coûts soignants seraient défrayés par l'État et les coûts d'hébergement par les résidents, le tout complété par un programme d'aide pour les aînés qui n'ont que les composantes publiques de retraite.

Cette huitième note d'intervention de l'IRÉC rédigée par Gilles L. Bourque s'intitule Le logement au Québec : les tendances actuelles. Pour connaître les résultats des travaux de l'IRÉC, voir www.irec.net

SOURCE INSTITUT DE RECHERCHE EN ECONOMIE CONTEMPORAINE (IREC)

Renseignements :

Gilles L. Bourque, IRÉC, (514) 267-7336

Profil de l'entreprise

INSTITUT DE RECHERCHE EN ECONOMIE CONTEMPORAINE (IREC)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.