NOVEKO INTERNATIONAL INC. annonce ses résultats du deuxième trimestre terminé le 31 décembre 2010

Revenus trimestriels records de plus de 5 millions $ et réduction significative de la perte

Symbole : EKO / TSX

MONTRÉAL, le 10 févr. /CNW Telbec/ - Noveko International inc. (la « Société ») annonce aujourd'hui les résultats de son deuxième trimestre terminé le 31 décembre 2010.

« Nous sommes heureux d'annoncer des revenus trimestriels records de plus de 5 millions $ et une baisse significative de la perte par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent, en ligne avec nos objectifs de croissance et d'amélioration de notre rentabilité. Nous entendons continuer sur cette lancée en bénéficiant, entre autres, de la remarquable progression de notre secteur des équipements médicaux et des progrès réalisés par nos différentes activités reliées à la filtration. À cet égard, nos équipes de filtration travaillent de concert avec nos partenaires, dont le Groupe Distinction inc., chef de file canadien dans le secteur des services aux immeubles, afin que plusieurs nouvelles soumissions se concrétisent à court terme. Dans le but de renflouer notre fonds de roulement et de poursuivre la commercialisation de nos technologies dans nos quatre secteurs d'activités, nous avons entrepris des démarches pour compléter le financement entamé l'automne dernier. Nous sommes confiants de pouvoir bénéficier du soutien de nos investisseurs dans la mise en œuvre de notre plan d'affaires », a déclaré M. André Leroux, président du conseil et chef de la direction de la Société.

Faits saillants financiers

Pour le deuxième trimestre et les six premiers mois de l'exercice, et en comparaison des périodes correspondantes de l'exercice précédent :

  • Revenus consolidés des activités poursuivies respectivement en hausse de 3 % pour s'établir à un montant trimestriel record de plus de 5,0 millions $, et en baisse de 16 % pour s'établir à 7,8 millions $;
  • Rémunération à base d'actions respectivement en baisse de 1,1 million $ et de 2,0 millions $;
  • Perte avant amortissements, frais financiers, impôts sur les bénéfices, autres éléments et activités abandonnées respectivement en baisse de 1,9 million $ (50 %) pour s'établir à 1,9 million $, et en baisse de 2,2 millions $ (34 %) pour s'établir à 4,3 millions $;
  • Perte tirée des activités poursuivies respectivement en baisse de 1,7 million $ (38 %) pour s'établir à 2,8 millions $, et en baisse de 2,4 millions $ (30 %) pour s'établir à 5,7 millions $;
  • Perte nette respectivement en baisse de 2,1 millions $ (42 %) pour s'établir à 2,9 millions $, et en baisse de 3,3 millions $ (36 %) pour s'établir à 5,9 millions $;
  • Endettement total en baisse de 0,2 million $ depuis le 30 juin 2010 pour se chiffrer à 1,3 million $.

Information consolidée choisie
Périodes terminées les 31 décembre     Trois mois       Six mois  
(en milliers de $, sauf les données relatives aux actions) (non vérifié) 2010(1)   2009   2010(1)   2009  
Revenus des activités poursuivies 5 026   4 899   7 772   9 287  
Bénéfice brut 1 946   1 847   3 168   3 942  
Perte avant amortissement, frais financiers,
impôts sur les bénéfices, autres éléments et activités abandonnées(2)    
(1 861)   (3 746)   (4 296)   (6 510)  
Perte tirée des activités poursuivies (2 828)   (4 562)   (5 667)   (8 066)  
Perte tirée des activités abandonnées(3) (101)   (446)   (188)   (1 082)  
Perte nette (2 929)   (5 009)   (5 855)   (9 148)  
 
Résultat par action catégorie A (de base et dilué)                
  Perte tirée des activités poursuivies (0,03) $ (0,06) $ (0,07) $ (0,11) $
  Perte tirée des activités abandonnées(3) (0,00) $ (0,01) $ (0,00) $ (0,02) $
  Perte nette (0,03) $ (0,07) $ (0,07) $ (0,13) $
 
Nombre moyen pondéré d'actions catégorie A en circulation,
de base et dilué (en milliers)

84 369
 
74 912
  80 188   71 094  

 
Données relatives au bilan 31 décembre
2010
  30 juin
2010
 
Actif total 43 447   42 675  
Avoir des actionnaires 33 074   33 063  
Dette totale portant intérêt(4) 1 273   1 446  
Passifs à long terme disponibles à la vente(5) 1 644   1 753  
Espèces, quasi-espèces, placements temporaires et encaisse en fidéicommis 2 388   2 873  

1)  Les états financiers consolidés comprennent les comptes de la Société et ceux de ses filiales, toutes détenues à 100 % au 31 décembre 2010.
2)  Incluant la charge de rémunération à base d'actions de 196 061 $, 1 271 264 $, 437 751 $ et de 2 450 788 $ pour les périodes respectives des exercices 2011 et 2010, laquelle charge est sans impact sur les liquidités.
3)  Reliée aux activités de BLI et de Magnum pour le deuxième trimestre 2010, mais seulement aux activités de BLI pour le deuxième trimestre 2011.
4)   Incluant la dette à long terme et sa portion à court terme, ainsi que les emprunts bancaires; excluant les données reliées à BLI.
5)  Reliés à BLI.


Dans le présent communiqué, sauf indication contraire ou à moins que le contexte ne s'y oppose, « Noveko International », « la Société », « nous », « notre », « nos », « notre Société », le « groupe » et « notre groupe » désignent, selon le cas, Noveko International inc. ou Noveko International inc. et ses filiales, et « Noveko » désigne Noveko inc., une filiale de la Société. Les autres filiales de la Société sont désignées comme suit : « ECM » pour S.A.S. E.C.M., « Épurair » pour Épurair inc., « Magnum » pour Magnum Pharmaceutics Inc., « Noveko Algérie » pour SARL Noveko Algérie, « Noveko Beijing » pour Noveko (Beijing) Hi-Tech Development Limited, « Noveko Taiwan » pour Noveko Taiwan Co., Ltd., « Noveko Trading » pour Noveko Trading 2008 LLC, « Purer Life » pour Purer Life Technology Co., Ltd. et « BLI » pour Bolduc Leroux inc. Également, le deuxième trimestre terminé le 31 décembre 2010 et la période de six mois terminés le 31 décembre 2010, ainsi que les périodes correspondantes terminées le 31 décembre 2009, sont parfois désignés respectivement par les termes « deuxième trimestre 2011 » et « six premiers mois de l'exercice 2011 », ainsi que « deuxième trimestre 2010 » et « six premiers mois de l'exercice 2010 »; alors que l'exercice se terminant le 30 juin 2011 et ceux terminés les 30 juin des années antérieures sont parfois désignés par les termes « exercice 2011 », « exercice 2010 » et ainsi de suite.

Analyse des résultats d'exploitation

Deuxième trimestre 2011, comparativement au deuxième trimestre 2010
Notre information sectorielle est présentée selon les secteurs d'activité suivants : les équipements médicaux (« équipements médicaux »), les produits désinfectants (« désinfectants »), les masques chirurgicaux et respirateurs antimicrobiens (« masques »), les produits de filtration (« filtration ») et les autres activités composées principalement des activités de la société-mère, Noveko International, et de Noveko Trading (« autres »). Par ailleurs, les résultats d'exploitation de BLI ont été retirés des activités poursuivies pour être traités à titre d'activités abandonnées dans les états financiers de la Société. Les actifs et les passifs reliés à BLI ont été reclassés comme actifs et passifs destinés à la vente. Magnum ayant procédé à la cession volontaire de ses biens le 2 juin 2010, ses résultats d'exploitation sont également traités à titre d'activités abandonnées dans les états financiers de la Société pour les périodes terminées avant cette date. Quant aux actifs et passifs reliés à Magnum, ils n'apparaissent plus aux états consolidés de la Société suite à la cession volontaire de ses biens.

 
Revenus consolidés et sectoriels des activités poursuivies (non vérifié)
 
  Trois mois Six mois
  terminés les 31 décembre     terminés les 31 décembre
  2010   2009   2010   2009  
                 
Équipements médicaux    3 658 272 $    2 496 617 $        5 933 252 $    4 792 562 $
Désinfectants 716 743   1 517 033   588 820   2 309 791  
Masques 74   290 181   14 677   1 084 458  
Filtration 650 462   595 263   1 235 730   1 100 592  
Total 5 025 551 $ 4 899 094 $ 7 772 479 $ 9 287 403 $

Les revenus consolidés du deuxième trimestre 2011 s'élèvent à montant record de plus de 5 millions $, soit une hausse de 0,1 million $ ou de 3 % par rapport au deuxième trimestre 2010 qui avait connu une forte augmentation de ses ventes dans les secteurs des désinfectants et des masques dans le contexte de pandémie du virus de la grippe A (H1N1). La hausse du deuxième trimestre 2011 provient quant à elle principalement de l'importante augmentation de 1,2 millions $ des ventes d'équipements médicaux résultant des efforts de commercialisation de Noveko Algérie et d'ECM. Alors que Noveko Algérie a connu une croissance de 0,3 million $ (34 %) de ses ventes, ECM a, pour sa part, accru ses ventes de 0,8 million $ (52 %). L'augmentation aurait été nettement supérieure dans le cas d'ECM - soit une augmentation des revenus en euros de 73 % - n'eût été de la dépréciation importante de l'euro par rapport au dollar canadien. Il s'agit d'un impact négatif de l'ordre de plus de 0,3 million $ sur nos revenus. La croissance des ventes d'ECM reflète à la fois les progrès réalisés dans la pénétration du marché de la médecine humaine et ceux qui se poursuivent dans le marché de la médecine animale. La dévaluation du dinar algérien par rapport au dollar canadien a également, bien que dans une moindre mesure, négativement affecté nos revenus du secteur des équipements médicaux. Les revenus de produits de filtration du deuxième trimestre 2011 ont enregistré une hausse de 0,1 million $ (9 %) par rapport au deuxième trimestre 2010, reflétant principalement l'augmentation des ventes dans les marchés institutionnel et commercial. Les ventes des secteurs des produits désinfectants et des masques ont respectivement reculé de 0,8 million $ (53 %) et de 0,3 million $ (100 %) par rapport au deuxième trimestre 2010. Nous subissons encore les contrecoups de la fin de la période pandémique du virus de la grippe A (H1N1) qui a par la suite négativement affecté la demande, alors que le deuxième trimestre 2010 avait connu une très forte augmentation des ventes dans ces secteurs en raison du contexte de pandémie qui prévalait à cette période. Par contre, des signes de reprise de nos activités de commercialisation ont été observés dans le secteur des désinfectants, tel qu'en témoigne les récentes ententes et commandes, incluant les revenus de plus de 640 000$ réalisés au cours du deuxième trimestre 2011 découlant d'une commande destinée aux magasins d'alimentation IGA de la province de Québec. La période hivernale contribue également à stimuler la demande. Cette reprise pourrait toutefois être plus longue que prévu à se concrétiser, entre autres, vu l'importance des stocks accumulés à tous les échelons de l'industrie. Dans le secteur des masques, nous croyons pouvoir stimuler la commercialisation de nos technologies en raison, entre autres, de l'obtention de la certification européenne pour nos respirateurs antimicrobiens, et de la poursuite de pourparlers avec un certain nombre d'intervenants. Il est toutefois difficile de prévoir le délai avant que ne se concrétisent de nouvelles ententes de commercialisation et une reprise de nos ventes dans ce secteur.

Pour les six premiers mois, les revenus ont diminué de 1,5 million $ (16 %) reflétant des diminutions respectives des ventes dans les secteurs des désinfectants et des masques de 1,7 millions $ (75 %) et de 1,1 million $ (99 %) en raison des facteurs précédemment mentionnés. Des crédits pour retours de marchandises de l'ordre de 0,2 million $ accordés dans le cadre de la résiliation d'une entente de distribution ont également négativement affecté les revenus du secteur des désinfectants du premier trimestre 2011 et n'ont pu être compensés par les ventes pourtant réalisées, tant dans le milieu hospitalier que dans le marché au détail, à la faveur des retombées de nos récentes ententes et commandes. Les ventes d'équipements médicaux ont quant à elles augmenté de 1,1 million $ (24 %), la croissance de 1,2 million $ (38 %) des ventes d'ECM ayant compensé une légère baisse des ventes de Noveko Algérie pendant la période. L'augmentation aurait été supérieure dans le cas d'ECM - soit une augmentation des revenus en euros de 59 % - n'eût été de la dépréciation de l'euro par rapport au dollar canadien, représentant un impact négatif de 0,7 million $ sur nos revenus. Finalement, les revenus de produits de filtration ont enregistré une hausse de 0,1 million $ (12 %).

La marge brute d'exploitation pour le deuxième trimestre 2011 est demeurée relativement stable, s'établissant à 38,7 %, alors qu'elle était de 37,7 % pour le premier trimestre 2010, reflétant le poids de certains frais de services logistiques, principalement l'entreposage, dans un contexte de diminution des ventes dans les secteurs des masques et des désinfectants, ainsi qu'une augmentation de la provision pour désuétude des stocks reliée aux cadres de notre modèle précédent de filtres destinés à l'industrie porcine, de même que des marges bénéficiaires moins élevées dans le marché de la vente au détail de désinfectants. Pour les six premiers mois, pour les mêmes raisons, la marge brute d'exploitation s'est établie à 40,8 % comparativement à 42,5 % pour la période correspondante de l'exercice précédent.

Les frais de vente et d'administration du deuxième trimestre 2011 et des six premiers mois ont diminué respectivement de 0,6 million $ (14 %) et de près de 1 million $ (13 %), pour s'établir à 3,4 millions $ et à 6,5 millions $. Cette diminution reflète en partie les mesures entreprises quant au contrôle des coûts.

Le coût de rémunération à base d'actions du deuxième trimestre 2011 et des six premiers mois, lequel est sans impact sur les liquidités de la Société, a diminué respectivement de 1,1 million $ et de 2,0 million $. Ces diminutions s'expliquent par le nombre inférieur d'options octroyées au cours des derniers trimestres, par la réduction de leur prix d'exercice, ainsi que par l'enregistrement graduel de la charge de rémunération.

Les frais de recherche et de développement du deuxième trimestre 2011 et des six premiers mois ont diminué respectivement de 0,2 million $ et de 0,1 million $ pour s'établir à 0,4 million $ et 0,7 million $, en raison principalement d'un resserrement des coûts de développement associés aux secteurs des masques.

 
Bénéfice (perte) avant amortissements, frais financiers, impôts sur les bénéfices, autres éléments
et activités abandonnées (non vérifié)
 
  Trois mois Six mois
  terminés les 31 décembre   terminés les 31 décembre  
  2010   2009   2010   2009  
                 
Équipements médicaux 520 481 $ 385 511 $ 963 590 $ 502 997 $
Désinfectants (422 613)   (427 640)   (1 204 177)   (685 316)  
Masques (221 202)   (494 813)   (426 774)   (455 399)  
Filtration (644 710)   (534 552)   (1 240 675)   (1 134 906)  
Autres (1 093 435)   (2 674 475)   (2 387 542)   (4 737 330)  
Total (1 861 479) $ (3 745 969) $ (4 295 578) $ (6 509 954) $

Compte tenu principalement des facteurs mentionnés précédemment, la perte avant amortissements, frais financiers, impôts sur les bénéfices, autres éléments et activités abandonnées a été réduite de façon significative.  Elle s'est chiffrée à 1,9 million $ pour le deuxième trimestre 2011, marquant une baisse de 1,9 million $ (50 %) sur celle du trimestre correspondant de l'exercice précédent. Pour les six premiers mois, elle s'est établie à 4,3 millions $, en baisse de 2,2 millions $ (34 %) et cela, malgré une baisse des revenus au cours de cette période. Cette importante amélioration résulte principalement des facteurs suivants:

  • une diminution importante de la charge de rémunération à base d'actions de la société-mère Noveko International (dans le secteur autres) et des autres secteurs d'activités, pour les raisons indiquées précédemment;
  • le secteur des équipements médicaux a réalisé un bénéfice avant amortissements, frais financiers et impôts sur les bénéfices de 0,5 million $ au deuxième trimestre 2011, une amélioration de 0,1 million $ relativement au deuxième trimestre 2010. Pour les six premiers mois, ce bénéfice a été de 1,0 million $, en hausse de 0,5 million $. Ces améliorations reflètent principalement l'amélioration de la rentabilité d'ECM et de Noveko Algérie;
  • le secteur des masques a vu sa perte diminuer de 0,3 million $ au deuxième trimestre reflétant, malgré une augmentation des frais fixes, une diminution des frais de développement et de la charge de rémunération à base d'actions. Pour les six premiers mois, la perte du secteur n'a que légèrement diminué;
  • par contre, le secteur de la filtration a augmenté sa perte de 0,1 million $ au deuxième trimestre 2011, ainsi que pour les six premiers mois, en raison d'une augmentation des dépenses de commercialisation et de la provision pour désuétude des stocks reliée aux cadres de notre ancien modèle de filtres pour fermes porcines;
  • alors que la perte du secteur des désinfectants est demeurée relativement stable au deuxième trimestre 2011, elle a augmenté de 0,5 million $ pour les six premiers mois, principalement en raison du poids de certains frais fixes et de faibles marges bénéficiaires dans un contexte de diminution de ventes par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent.

Les frais d'amortissements du deuxième trimestre 2011 et des six premiers mois ont augmenté respectivement de 0,3 million $ et de 0,5 million $. Cette hausse est principalement attribuable à l'amortissement des frais reliés au développement de l'ExagoMC depuis son lancement dans le marché vétérinaire, ainsi qu'à l'augmentation des frais d'amortissement reliés aux actifs incorporels, incluant notre système de gestion intégré, dont l'implantation a été complétée au cours du troisième trimestre de l'exercice 2010.

Les frais financiers, déduction faite des revenus de placement, ont diminué de 0,2 million $ comparativement au deuxième trimestre 2010, pour s'établir à un montant de 0,2 million $ pour le deuxième trimestre 2011, principalement en raison de la diminution de la perte de change. Pour les six premiers mois, les frais ont diminué de 0,9 million $. Cette diminution provient principalement de la comptabilisation d'un gain de change de 0,2 million $, alors qu'une perte de change de 0,7 million $ avait été comptabilisée au cours de la période correspondante de l'exercice précédent, et, dans une moindre mesure, de la réduction de la charge d'intérêt sur les débentures convertibles.

Le lecteur se rappellera que, suite à une évaluation préliminaire, une perte de valeur des écarts d'acquisition de 2,4 millions $ reliée au secteur des désinfectants a été comptabilisée à l'état consolidé des résultats du quatrième trimestre de l'exercice 2010. Cette perte, par ailleurs sans impact sur nos liquidités, reflète les conditions du marché relatives à ce secteur, principalement le ralentissement de la commercialisation des désinfectants suite à la fin rapide de la période pandémique du virus de la grippe A (H1N1) et la résiliation d'une entente de distribution importante. Avec l'aide d'un évaluateur indépendant, nous avons procédé à l'évaluation exhaustive et complété le calcul final de la perte de valeur des écarts d'acquisition au cours du deuxième trimestre 2011. L'ajustement qui en résulte, également sans effet sur la trésorerie, s'est traduit par une augmentation de la perte de valeur des écarts d'acquisition de 24 902 $, comptabilisée à l'état consolidé des résultats pour cette période.

 
Bénéfice net (perte nette) tiré(e) des activités poursuivies (non vérifié)
 
  Trois mois Six mois
  terminés les 31 décembre   terminés les 31 décembre  
  2010   2009   2010   2009  
                 
Équipements médicaux     264 715 $ 267 518 $ 440 554 $ 199 025 $
Désinfectants (597 796)   (636 795)   (1 510 325)   (919 742)  
Masques (260 283)   (571 575)   (424 006)   (580 511)  
Filtration (629 562)   (611 866)   (1 239 405)   (1 348 062)  
Autres (1 605 315)   (3 009 755)   (2 933 364)   (5 416 344)  
Total (2 828 241) $ (4 562 473) $     (5 666 546) $ (8 065 634) $

Considérant principalement les facteurs mentionnés précédemment, la perte nette tirée des activités poursuivies du deuxième trimestre 2011 et des six premiers mois a diminué de façon significative par rapport aux périodes correspondantes de l'exercice précédent, soit respectivement de 1,7 million $ (38 %) et de 2,4 millions $ (30 %), pour s'établir à 2,8 millions $ et à 5,7 millions $.

Une perte de 0,1 million $ provenant des activités abandonnées (BLI) a été comptabilisée, comparativement à une perte de 0,4 million $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. Rappelons à cet effet que les activités abandonnées comprennent à la fois les comptes de BLI et de Magnum pour le deuxième trimestre 2010, mais uniquement les comptes de BLI pour le deuxième trimestre 2011. De ce fait, la perte nette du trimestre s'est chiffrée à 2,9 millions $, comparativement à 5,0 millions $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent, soit une importante réduction de 2,1 millions $ (42 %). Pour les six premiers mois, une perte de 0,2 million $ provenant des activités abandonnées (BLI) a été comptabilisée, comparativement à une perte de 1,1 million $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. De ce fait, la perte nette des six premiers mois s'est chiffrée à 5,9 millions $, comparativement à 9,1 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent, soit une importante réduction de 3,3 millions $ (36 %).

Considérant une variation nette des pertes non réalisées sur la conversion des états financiers des établissements étrangers autonomes qui s'est chiffrée à 0,2 million $ pour le trimestre, comparativement à une variation nette des pertes non réalisées de 0,4 million $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent, une perte nette de 3,1 millions $ a représenté le résultat étendu du deuxième trimestre 2011, comparativement à une perte nette de 5,4 millions $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. Pour les six premiers mois, une perte nette de 5,8 millions $ a représenté le résultat étendu, considérant une variation nette des gains non réalisés sur la conversion des états financiers des établissements étrangers autonomes de 0,1 million $, comparativement à une perte nette de 9,9 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent, considérant une variation nette des pertes non réalisées sur la conversion des états financiers des établissements étrangers autonomes de 0,7 million $.

La perte tirée des activités poursuivies et la perte nette par action catégorie A (de base et diluée) du deuxième trimestre 2011 se sont toutes deux établies à 0,03 $ sur un nombre moyen pondéré de 84 369 390 actions en circulation, comparativement à une perte tirée des activités poursuivies et une perte nette respectivement de 0,06 $ et de 0,07 $ par action sur un nombre moyen pondéré de 74 911 651 actions pour le deuxième trimestre 2010. Pour les six premiers mois, la perte tirée des activités poursuivies et la perte nette par action catégorie A (de base et diluée) se sont toutes deux établies à 0,07 $ par action sur un nombre moyen pondéré de 80 187 869 actions, comparativement à une perte tirée des activités poursuivies et une perte nette respectivement de 0,11 $ et de 0,13 $ par action sur un nombre moyen pondéré de 71 094 158 actions pour la période correspondante de l'exercice précédent. L'accroissement du nombre moyen pondéré d'actions en circulation provient principalement de l'émission d'actions catégorie A reliée au placement privé 2010.

 
Principales données financières trimestrielles
(en milliers de $, sauf les données par action) (non vérifié)
 
  Premier
trimestre
  Deuxième
trimestre
  Troisième
trimestre
  Quatrième
trimestre
Exercice 2011        
Revenus 2 747 5 026    
Perte tirée des activités poursuivies (2 838) (2 828)    
Résultat étendu (2 654) (3 096)    
Résultat par action catégorie A tiré des activités poursuivies (de base et dilué) (0,04) (0,03)    
Exercice 2010        
Revenus 4 388 4 899 2 928 2 896
Perte tirée des activités poursuivies (3 503) (4 562) (4 560) (7 737)
Résultat étendu (4 417) (5 449) (5 859) (9 612)
Résultat par action catégorie A tiré des activités poursuivies (de base et dilué)    (0,05) (0,06) (0,07) (0,10)
Exercice 2009        
Revenus 2 014 3 687 2 454 3 257
Perte tirée des activités poursuivies (6 057) (6 526) (5 216) (10 003)
Résultat étendu (6 957) (5 506) (7 062) (12 865)
Résultat par action catégorie A tiré des activités poursuivies (de base et dilué) (0,09) (0,10) (0,08) (0,15)
         

Analyse du bilan

Au 31 décembre 2010, l'actif total s'élevait à 43,4 millions $, en hausse de 0,8 million $ sur celui du 30 juin 2010 et le fonds de roulement s'établissait à 12,9 millions $ (coefficient de fonds de roulement de 2,8:1), comparativement à 12,8 millions $ (coefficient de fonds de roulement de 3,1:1) au 30 juin 2010. L'avoir des actionnaires qui totalisait 33,1 millions $ au 31 décembre 2010 est demeuré stable comparativement au 30 juin 2010. La dette totale portant intérêt (emprunts bancaires, tranche à court terme de la dette à long terme et dette à long terme) se chiffrait à 1,3 million $ au 31 décembre 2010, en baisse de 173 447 $ par rapport au 30 juin 2010. 

Faits saillants du trimestre et développements subséquents
  • Nous poursuivons les mesures afin d'améliorer l'efficacité de nos opérations et d'assurer un meilleur contrôle de nos coûts d'exploitation. Les activités de notre filiale Noveko continuent de faire l'objet d'une attention particulière, entraînant notamment la restructuration de certaines équipes.
  • Financement : Le 29 octobre 2010, nous avons procédé à une deuxième clôture de 900 000 $ dans le cadre du placement annoncé le 23 septembre 2010 (le « placement privé 2010 »). Nous avions procédé, le 30 septembre dernier, à une première clôture de 4 440 000 $. Conséquemment, un total de 8 900 000 actions catégorie A ont été émises en contrepartie d'un montant brut total de 5 340 000 $ dans le cadre du placement privé 2010 qui a pris fin le 10 décembre 2010. Aucune commission n'a été versée à l'égard de ce placement. Nous évaluons présentement, en fonction des conditions du marché, différentes possibilités pour compléter notre financement.
  • En décembre 2010, les activités du siège social et de Noveko ont été regroupées sous un même toit et les équipes ont emménagé dans de nouveaux bureaux situés au centre-ville de Montréal. Une offre pour la vente de l'immeuble de Terrebonne a été récemment acceptée. La clôture de la transaction, laquelle est assujettie à certaines conditions usuelles, est prévue le ou vers le 15 avril 2011.
  • Les activités de filtration d'Épurair déménageront graduellement de son usine de McMasterville, Québec, vers de plus grands locaux situés à Boucherville, Québec. L'immeuble de McMasterville a été vendu pour une somme de 650 000 $.

Produits de filtration de l'air
Filtres à air pour l'industrie du transport - Nous sommes en période d'essais d'adaptabilité sur plusieurs systèmes, incluant des métros, des trains, des tunnels et des stations de métro dans différentes grandes villes d'Amérique du Nord. Nous travaillons également avec les équipes de Bombardier Transport afin que l'entente qui nous lie se concrétise progressivement. Nous ne prévoyons pas que cette entente génèrera des revenus significatifs au cours de l'exercice 2011, mais nous croyons que les différents essais actuellement en cours se concrétiseront progressivement en ententes et en revenus, lesquels s'avéreront plus importants à moyen terme. Les essais en environnement réel se déroulent bien, mais impliquent plusieurs équipes chez les utilisateurs sollicités, de même que chez notre partenaire, Bombardier Transport. L'objectif de ce partenariat est de faire en sorte que nos solutions de filtration deviennent éventuellement la norme pour tous les clients de Bombardier Transport, c'est-à-dire tant ceux pour lesquels elle fabrique des véhicules sur rail que ceux pour lesquels elle assure la maintenance, ce dernier volet couvrant les véhicules sur rail qu'elle fabrique de même que ceux fabriqués par d'autres manufacturiers. Bombardier Transport a commencé à inclure nos solutions de filtration dans des soumissions pour la construction de nouveaux véhicules sur rail. Il pourrait s'écouler plusieurs mois avant de connaître les résultats de tels processus d'appel d'offres. Par ailleurs, nous poursuivons des discussions avec différents organismes de transport intéressés par nos technologies.

Filtres à air pour les bâtiments, marchés institutionnel et commercial - L'entente conclue en décembre 2010 avec Groupe Distinction inc., par l'entremise de sa filiale Montcalm Services Techniques (ci-après collectivement désignées « GDI »), servira de levier à l'accélération de la commercialisation de nos solutions de filtration dans le secteur immobilier. GDI, chef de file canadien dans le secteur des services aux immeubles avec un portefeuille de plus de 2 000 clients, a en effet opté pour nos solutions de filtration à valeur ajoutée, les reconnaissant comme étant à la fois efficaces, économiques et écologiques, et donc idéales pour tout bâtiment dans le cadre d'une stratégie de développement durable. Pour une période minimale de trois ans, GDI achètera ou louera, selon le cas, nos solutions de filtration pour équiper graduellement les immeubles dont elle assure les services reliés à la ventilation. Nos équipes de filtration travaillent de concert avec celles de GDI et plusieurs nouvelles soumissions ont été présentées auprès d'importants propriétaires immobiliers de la région métropolitaine de Montréal. Nous prévoyons qu'elles se concrétiseront en ententes au cours du troisième trimestre 2011.

Filtres à air pour les bâtiments agricoles - Bien que la santé économique de l'industrie porcine demeure précaire, nous connaissons une certaine reprise de nos activités dans ce secteur. Nous avons récemment obtenu de nouveaux contrats, incluant, en décembre 2010, un contrat d'une valeur de plus de 200 000 $ avec les fermes Villa Vista pour lequel les livraisons et installations sont principalement prévues au cours du troisième trimestre de l'exercice en cours. Nous poursuivons des activités de démarchage ciblées, particulièrement en Amérique du Nord, et sommes actuellement en discussions avec plusieurs producteurs porcins.

Marchés des masques et respirateurs antimicrobiens
Nous poursuivons les pourparlers avec un certain nombre d'intervenants, autant des producteurs de membranes, des assembleurs de masques, que des distributeurs, et espérons pouvoir ainsi stimuler davantage le développement de marchés et la commercialisation de nos technologies dans ce secteur. Malgré les délais rencontrés dans la mise en œuvre de notre plan d'affaires à ce titre, l'intérêt manifesté par plusieurs intervenants nous confirme les gains en notoriété réalisés par nos produits depuis plus d'un an, lesquels découlent principalement de la différenciation associée à nos technologies antimicrobiennes. Il est toutefois difficile de prévoir le délai avant que ne se concrétisent de nouvelles ententes de commercialisation et une reprise de nos ventes dans ce secteur. Cette reprise pourrait également être fonction de l'importance des stocks accumulés à l'échelle de l'industrie. Conséquemment, nous ne prévoyons pas de revenus significatifs à ce titre pour l'exercice 2011. Nous avons récemment soumis, auprès du National Institute for Occupational Safety and Health américain (« NIOSH »), une nouvelle demande de certification pour un modèle de respirateurs NovekoMC ne comportant aucun agent antimicrobien. Par cette démarche, nous souhaitons démontrer aux acheteurs recherchant la reconnaissance NIOSH dans leur décision d'achat que nos respirateurs - avec ou sans agents antimicrobiens - répondent aux critères de NIOSH quant à la filtration, bien que leur commercialisation aux États-Unis soit encore sujette à l'obtention de la certification FDA. Nous continuons également les tests et l'obtention des données requises à l'élaboration d'un dossier pour appuyer une future demande 510(k) auprès de la FDA. Nous avons comme objectif le dépôt d'une telle demande d'ici la fin de l'exercice 2011.

Produits désinfectants
Bien que nous assistions à une certaine reprise de nos activités de commercialisation dans ce secteur - tel qu'en témoigne les récentes ententes et commandes, incluant une commande de plus de 640 000$ au cours du deuxième trimestre 2011 destinée aux magasins d'alimentation IGA - la période hivernale contribuant à stimuler la demande pour nos produits, cette reprise pourrait toutefois être plus longue que prévu à se concrétiser, entre autres, vu l'importance des stocks accumulés à tous les échelons de l'industrie.

Équipements médicaux
ECM poursuit sa percée du marché équin, un nouveau marché pour cette filiale, avec son échographe ExagoMC. L'ExagoMC, initialement destiné au marché équin, et, dans une moindre mesure, au marché des animaux de compagnie, s'adresse maintenant également à la médecine humaine, spécialement pour les besoins des urgences, des anesthésies et de l'armée. En effet, au cours du deuxième trimestre 2011, ECM a obtenu l'autorisation d'apposer le marquage CE sur l'ExagoMC et débuté ses premières livraisons destinées à la médecine humaine. ECM prévoit bientôt mettre en marché l'ExagyneMC, en quelque sorte la version portable de l'ImagyneMC. Elle offrira alors une gamme complète d'échographes répondant aux diverses applications cliniques, stimulant davantage sa pénétration de la médecine humaine. À cet effet, son réseau de distributeurs exclusifs pour la médecine humaine s'étend maintenant à plus d'une trentaine de pays.

Profil

Noveko International inc. est une société qui offre, à l'échelle mondiale, des solutions novatrices dans les domaines environnemental et médical. La Société, par l'intermédiaire de ses filiales, se spécialise dans les secteurs d'activités suivants : le développement, la fabrication et la commercialisation de produits dérivés de ses technologies brevetées de filtration antimicrobienne, principalement des filtres à air, masques chirurgicaux et respirateurs, ainsi que d'autres produits aux propriétés antibactériennes tels que des désinfectants pour les mains - et le développement, la fabrication et la commercialisation d'équipements médicaux, principalement des échographes portatifs en temps réel pour la médecine humaine et animale.

Certains énoncés formulés dans le présent communiqué de presse sont des énoncés prospectifs. Dans certains cas, ces énoncés sont identifiés par l'utilisation de mots comme « peut », « fera », « ferait », « a l'intention », « compte », « devrait », « s'attend », « prévoit », « croit », « estime » ou autres variantes comparables. Ces énoncés sont fondés sur l'information disponible au moment où ils sont formulés, sur des hypothèses établies par la direction et sur les attentes de la direction, agissant de bonne foi, à l'égard d'événements futurs, y compris en ce qui a trait à la conjoncture économique, l'évolution des taux de change et des frais d'exploitation, et l'absence d'événement extraordinaire exigeant des dépenses supplémentaires.  Bien que la direction considère ces hypothèses et attentes comme raisonnables en fonction de l'information dont elle dispose au moment de les formuler, elles pourraient s'avérer inexactes.  Les énoncés prospectifs sont aussi sujets, de par leur nature, à des risques connus et inconnus et à des incertitudes tels que ceux reliés à l'industrie, aux acquisitions, aux relations de travail, au crédit, aux dirigeants clés, à l'approvisionnement et à la responsabilité du fait du produit. Les résultats réels de Noveko International inc. pourraient différer de façon importante de ceux qu'indiquent ou laissent entrevoir ces énoncés prospectifs. Par conséquent, il est recommandé aux lecteurs de ne pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs. Ces énoncés ne reflètent pas l'incidence potentielle d'éléments spéciaux ou encore d'un regroupement d'entreprises ou d'une autre opération qui pourraient être annoncés ou avoir lieu après la date des présentes. Sauf dans la mesure requise par les lois sur les valeurs mobilières, la Société n'a pas l'intention et n'a aucune obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs pour refléter de nouvelles informations, de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances.

Le rapport de gestion, les états financiers consolidés et les notes afférentes du trimestre terminé le 31 décembre 2010 seront déposés sur SEDAR (www.sedar.com) et disponibles sur le site de la Société (www.noveko.com).

 
Noveko International inc.

Bilans consolidés

Au 31 décembre 2010 et au 30 juin 2010

 
  31 décembre
2010
(non vérifié)
  30 juin
2010
(vérifié)
 
 
ACTIF        
 
Actif à court terme :        
  Espèces et quasi-espèces 1 197 609 $ 639 543 $
  Encaisse en fidéicommis 45 000   87 787  
  Placements temporaires 1 145 754   2 145 631  
  Débiteurs 4 896 434   3 026 436  
  Stocks 11 439 950   11 259 316  
  Frais payés d'avance 412 473   627 644  
  Actifs à court terme disponibles à la vente            1 018 405   1 231 858  
  20 155 625   19 018 215  
         
Immobilisations corporelles 1 852 885   1 592 999  
Actifs incorporels 7 193 191   7 782 150  
Autres éléments d'actif 849 046   945 653  
Impôts futurs 19 424   19 424  
Écarts d'acquisition 7 477 172   7 420 012  
Actifs à long terme disponibles à la vente 5 899 858   5 896 657  
  43 447 201 $ 42 675 110 $
 
Passif et avoir des actionnaires        
 
Passif à court terme :        
  Emprunts bancaires 173 147 $ 167 011 $
  Comptes fournisseurs et charges à payer 4 818 112   3 801 984  
  Tranche à court terme de la dette à long terme    457 063   475 432  
  Passifs à court terme disponibles à la vente 1 809 716   1 780 589  
  7 258 038   6 225 016  
         
Dette à long terme 642 433   803 647  
Impôts futurs 828 643   830 291  
Passifs à long terme disponibles à la vente 1 644 321   1 753 146  
         
Avoir des actionnaires :        
  Capital-actions 100 960 532   95 620 532  
  Bons de souscription 3 348 000   3 348 000  
  Surplus d'apport 23 312 423   22 874 810  
  Cumul de l'autre élément du résultat étendu (1 181 218)   (1 285 522)  
  Déficit (93 365 971)     (87 494 810)  
  33 073 766   33 063 010  
  43 447 201 $ 42 675 110 $

Noveko International inc.

États consolidés des résultats

Périodes de trois et six mois terminées les 31 décembre 2010 et 2009
(non vérifié)

 
  Trois mois Six mois
  2010   2009   2010   2009  
Revenus 5 025 551 $ 4 899 094 $ 7 772 479 $ 9 287 403 $
Coûts des produits vendus 3 080 037   3 051 981   4 604 155   5 345 191  
  1 945 514   1 847 113   3 168 324      3 942 212  
Frais d'exploitation :
  Frais de vente et d'administration 3 390 202   3 959 299   6 547 472   7 504 366  
  Rémunération à base d'actions 196 061   1 271 264   437 751   2 450 788  
  Recherche et développement 365 116   552 355   701 058   795 425  
  Crédit d'impôt à la recherche et au développement (144 386)   (189 836)   (222 379)   (298 413)  
  3 806 993   5 593 082   7 463 902   10 452 166  
Perte avant amortissement, frais financiers, impôts sur les
bénéfices, autre élément et activités abandonnées
(1 861 479)   (3 745 969)   (4 295 578)   (6 509 954)  
Amortissements 689 722   425 692   1 393 968   846 384  
Frais financiers, déduction faite des revenus de placements 248 366   484 900   (98 490)   825 418  
Ajustement de la perte de valeur des écarts d'acquisition 24 902   (69 700)   24 902   (69 700)  
  962 990   840 892   1 320 380   1 602 102  
Perte avant impôts sur les bénéfices (2 824 469)   (4 586 861)   (5 615 958)   (8 112 056)  
Impôts sur les bénéfices :
  Exigibles (recouvrés) 28 188   47 031   71 218   99 961  
  Futurs (24 416)   (71 419)   (20 630)   (146 383)  
  3 772   (24 388)   50 588   (46 422)  
Perte tirée des activités poursuivies (2 828 241)   (4 562 473)   (5 666 546)   (8 065 634)  
Perte tirée des activités abandonnées      (100 773)       (446 194)       (188 357)   (1 082 365)  
Perte nette (2 929 014) $   (5 008 667) $   (5 854 903) $   (9 147 999) $
Résultat de base et dilué par action :  
  Tiré des activités poursuivies (0,03) $ (0,06) $ (0,07) $ (0,11) $
  Tiré des activités abandonnées (0,00) $ (0,01) $ (0,00) $ (0,02) $
  Perte nette (0,03) $ (0,07) $ (0,07) $ (0,13) $
Nombre moyen pondéré d'actions en circulation, de base et    
dilué
84 369 390   74 911 651   80 187 869   71 094 158  

 
Noveko International inc.

États consolidés du résultat étendu

Périodes de trois et six mois terminées les 31 décembre 2010 et 2009
(non vérifié)

 
  Trois mois Six mois
  2010   2009   2010   2009  
Perte nette (2 929 014) $ (5 008 667) $ (5 854 903) $ (9 147 999) $
Autres éléments du résultat étendu, déduction faite des impôts :                
Variation nette des gains (pertes) non réalisés sur la conversion
des états financiers desétablissements étrangers autonomes
(167 282)   (440 065)   104 304   (717 306)  
Résultat étendu (3 096 296) $   (5 448 732) $   (5 750 599) $   (9 865 305) $

 
Noveko International inc.

États consolidés du déficit et surplus d'apport

Périodes de six mois terminées les 31 décembre 2010 et 2009
(non vérifié)

 
  31 décembre
2010
  31 décembre
2009
 
DÉFICIT
Déficit au début de la période (87 494 810) $ (61 205 942) $
Perte nette (5 854 903)   (9 147 999)  
Frais d'émission d'actions (16 258)   (2 232 725)  
Déficit à la fin de la période (93 365 971) $ (72 586 666) $
SURPLUS D'APPORT        
Surplus d'apport au début de la période 22 874 810 $ 18 718 376 $
Juste valeur des options d'achat d'actions octroyées 437 613   2 566 362  
Juste valeur des options d'achat d'unités octroyées aux placeurs pour compte    -   891 737  
Juste valeur des options d'achat d'actions exercées -   (83 332)  
Surplus d'apport à la fin de la période 23 312 423 $ 22 093 143 $

 
Noveko International inc.

États consolidés des flux de trésorerie

Périodes de trois et six mois terminées les 31 décembre 2010 et 2009
(non vérifié)

 
  Trois mois   Six mois  
  2010   2009     2010   2009  
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation :  
  Perte nette (2 929 014) $ (5 008 667) $   (5 854 903) $ (9 147 999) $
  Ajustements pour :
    Perte des activités abandonnées 100 773   446 194   188 357   1 082 365  
    Impôts futurs (24 416)   (71 419)   (20 630)   (146 383)  
    Intérêts théoriques sur débentures convertibles garanties -   9 279   -   64 700  
    Rémunération à base d'actions 196 061   1 271 264   437 751   2 450 788  
    Perte (gain) sur disposition d'immobilisations corporelles 90 552   (1 346)   91 275   5 937  
    Amortissements 689 722   425 692   1 393 968   846 384  
    Ajustement de la perte de valeur des écarts d'acquisition 24 902   (69 700)   24 902   (69 700)  
    Moins-value sur placements temporaires -   -   -   11 676  
    Perte (gain) de change (300)   17 983   (635)   17 129  
    Ajustements des activités abandonnées 192 506   224 412   145 443   474 771  
  (1 659 214)   (2 756 308)   (3 594 472)   (4 410 332)  
  Variation des soldes hors caisse liés à l'exploitation (2 080 599)   (2 119 539)   (948 845)   (2 521 866)  
  (3 739 813)   (4 875 847)   (4 543 317)   (6 932 198)  
Flux de trésorerie liés aux activités de financement :
  Variation nette des emprunts bancaires (129)   144 802   2 497   144 802  
  Remboursement de capital sur la dette à long terme (93 584)   (180 509)   (191 179)   (359 155)  
  Intérêts versés sur débentures convertibles garanties -   (7 763)   -   (40 886)  
  Émissions d'actions catégorie A et de bons de souscription 900 000   15 792 868   5 340 000   15 865 366  
  Frais d'émission d'actions catégorie A (11 008)   (1 340 988)   (16 258)   (1 340 988)  
  Flux de trésorerie des activités abandonnées (177 878)   (116 172)   (110 418)   (199 274)  
    617 401   14 292 238   5 024 642   14 069 865  
Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement :
  Acquisition de placements temporaires -   (12 000 000)   (1 590 000)   (12 000 000)  
  Encaissement de placements temporaires 1 500 000   4 001 836   2 590 000   6 636 261  
  Acquisition d'immobilisations corporelles (464 060)   (83 183)   (599 930)   (133 424)  
  Produits de disposition d'immobilisations corporelles 22 642   16 020   22 642   28 186  
  Acquisition d'actifs incorporels (16 798)   (165 992)   (158 557)   (203 770)  
  Acquisition d'autres éléments d'actifs -   (49 015)   -   (44 400)  
  Encaisse en fidéicommis (287)   1 480   -   5 460  
  Frais de développement reportés, déduction faite des
crédits d'impôt à la recherche et au développement encaissés  
(84 219)   (95 263)   (171 384)   (179 129)  
  Flux de trésorerie des activités abandonnées -   (11 773)   (3 200)   (101 773)  
  957 278   (8 385 890)   89 571   (5 992 589)  
Perte de change sur encaisse libellée en monnaie étrangère (19 350)   (71 629)   (12 830)   (122 024)  
Augmentation (diminution) des espèces et quasi-espèces (2 184 484)   958 872   558 066   1 023 054  
Espèces et quasi-espèces au début de la période 3 382 093   1 001 501   639 543   937 319  
Espèces et quasi-espèces à la fin de la période 1 197 609 $ 1 960 373 $ 1 197 609 $ 1 960 373 $
                 
Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation comprennent des intérêts versés pour un montant de 82 148 $ (60 086 $
en 2009) et des impôts sur les bénéfices versés de 15 103 $ (260 230 $ reçus en 2009).


SOURCE NOVEKO INTERNATIONAL INC.

Renseignements :

Chantal Vennat, directrice, relations
avec les investisseurs et communications d'entreprise
Noveko International inc. 
Tél. : (514) 875-0606 
http://www.noveko.com

Profil de l'entreprise

NOVEKO INTERNATIONAL INC.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.