Nouvelles prévisions de l'ACI sur le marché de la revente

OTTAWA, le 17 sept. 2012 /CNW/ - L'Association canadienne de l'immeuble (ACI) a révisé ses prévisions des ventes résidentielles qui seront réalisées par l'entremise des systèmes MLS® des chambres et associations immobilières canadiennes en 2012 et 2013.

Depuis les dernières prévisions de l'ACI sur le marché de la revente, les règlements hypothécaires ont été resserrés davantage, le marché a perdu de l'effervescence en Ontario et les ventes ont continué à ralentir en Colombie-Britannique. Par conséquent, l'ACI a révisé à la baisse ses prévisions à l'égard des ventes résidentielles au pays pour cette année et l'an prochain. De plus, elle a révisé à la baisse le prix moyen national afin de tenir compte de la baisse des ventes attendue en Ontario et en Colombie-Britannique par rapport à l'activité du marché dans l'ensemble du pays.

La proportion des ventes réalisées en Colombie-Britannique par rapport à l'ensemble du pays a continué à diminuer en dessous de sa moyenne à long terme. En Ontario, même si la part de la province dans les ventes totales canadiennes demeure élevée, l'activité perd de la vitesse et on s'attend que la province revienne progressivement à sa moyenne à long terme.

On prévoit maintenant que les ventes résidentielles à l'échelle nationale atteignent 466 900 logements en 2012, ce qui représente une augmentation de 1,9 p. 100. On prévoit toujours que l'Alberta affiche la hausse la plus importante et qu'elle compense la baisse des ventes prévue en Colombie-Britannique.

En 2013, selon les prévisions de l'ACI, les ventes à l'échelle nationale accuseront un recul de 1,9 p. 100, soit 457 800 logements. Cette baisse plus importante que prévue tient compte des effets cumulatifs de toutes les modifications apportées aux règlements hypothécaires et de l'augmentation anticipée des taux d'intérêt au deuxième semestre de 2013. L'activité devrait ralentir dans toutes les provinces sauf l'Alberta et le Manitoba, tandis que l'Ontario devrait enregistrer la baisse la plus forte.

Bien que les prévisions aient été révisées à la baisse, en 2012 et 2013 les ventes devraient être comparables à la moyenne des ventes réalisées au cours des 10 dernières années; en 2012, les ventes devraient être légèrement au-dessus de cette moyenne et en 2013, elles seraient un peu en dessous de la moyenne.

« Puisque les transactions immobilières s'effectuent à l'échelle locale, les perspectives du marché de l'habitation diffèrent d'une région et d'un quartier à l'autre », fait savoir Wayne Moen, le président de l'ACI. « Voilà pourquoi les acheteurs et propriétaires-vendeurs auraient intérêt à consulter un agent ou courtier immobilier de leur localité afin de mieux comprendre l'évolution du marché où ils résident. »

On prévoit que le prix moyen d'une résidence à l'échelle nationale augmente d'à peine 0,6 p. 100 pour s'établir à 365 000 $ en 2012. Cela témoigne de la vigueur des ventes et du prix moyen au début de l'année en Ontario par rapport au recul des ventes de résidences luxueuses en Colombie-Britannique.

Au pays, le prix moyen devrait baisser d'un dixième de un pour cent à 364 500 $ en 2013; les prix moyens en Ontario et en Colombie-Britannique devraient subir de faibles baisses par rapport aux modestes gains des prix moyens enregistrés dans les autres provinces.

« Il y a lieu de croire que les récentes modifications apportées aux règlements hypothécaires au Canada éloigneront des acheteurs de première maison de certains des marchés les plus coûteux au pays », affirme Gregory Klump, l'économiste en chef de l'ACI. « Il est possible que cela entraîne un ralentissement du marché de la revente et il faudra probablement un peu plus de temps aux acheteurs qui peuvent s'offrir une maison plus luxueuse pour vendre leur maison actuelle. On prévoit généralement que la croissance de l'emploi continue à un rythme modeste et que les taux d'intérêt demeurent inchangés; la perspective économique ne compte donc pas parmi les facteurs qui entraînent normalement des ventes hâtives et une forte fluctuation des prix. »

SOURCE : Association canadienne de l'immeuble

Renseignements :

Pierre Leduc, Relations auprès des médias
L'Association canadienne de l'immeuble
No de tél. : 613-237-7111 ou 613-884-1460
Courriel : pleduc@crea.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.