Nouvelles nominations à la Table ronde nationale sur l'environnement et l'économie



    OTTAWA, le 12 oct. /CNW Telbec/ - Aujourd'hui, l'honorable John Baird,
ministre de l'Environnement, a annoncé la nomination de Robert A. Dubé, de
Robert Sopuck et de Donald F. Mackinnon à la Table ronde nationale sur
l'environnement et l'économie (TRNEE). Ces nominations entrent en vigueur
immédiatement.
    "Les personnes nommées aujourd'hui veilleront à ce que la Table ronde
nationale continue d'offrir des conseils précieux au gouvernement en matière
d'environnement," a indiqué le ministre Baird. "Les trois personnes nommées
sont très compétentes et leurs conseils seront d'une valeur inestimable à
mesure que nous avancerons et que nous poserons de réels gestes
environnementaux visant à produire des collectivités plus saines, moins
polluées pour tous les Canadiens"

    La TRNEE se donne sans réserve à l'exploration de nouvelles possibilités
en vue d'intégrer la conservation de l'environnement avec le développement
économique afin de soutenir la prospérité du Canada et d'assurer son avenir.
Son mandat fut récemment étendu pour lui permettre de conseiller le nouveau
gouvernement du Canada en ce qui concerne Prendre le virage : un plan d'action
pour réduire les gaz à effet de serre et la pollution atmosphérique.
    La TRNEE a été créée en octobre 1988 par l'ancien premier ministre
Mulroney. Son rôle et son mandat indépendants ont été inscrits dans la Loi sur
la table ronde nationale sur l'environnement et l'économie. Ses membres sont
choisis parmi des chefs de file distingués dans les affaires et les syndicats,
les universités, les organismes environnementaux, les collectivités
autochtones et les municipalités.

    (Also available in English)

    Document connexe
    Notes biographiques ci-jointes


    ROBERT DUBE

    Robert A. Dubé est le président-directeur général (PDG) de la Cité de la
Biotech à Montréal. Il est un gestionnaire chevronné qui a travaillé avec
succès pendant plus de 25 années comme cadre supérieur dans les secteurs
publiques et privés, M. Dubé possède une maîtrise en gestion des affaires.
Après avoir terminé ses études universitaires en biologie et en droit, il a
pratiqué le droit de l'environnement dans un cabinet juridique montréalais
très en vue.
    En 2002, il a fondé le Groupe CREA, une compagnie de gestion
professionnelle dans le domaine des sciences de la vie et des biotechnologies.
De 2003 à 2006, il a également été le dirigeant de VAL-CHUM, une organisation
chargée de la mise en oeuvre d'une structure visant à optimiser l'utilisation
et la commercialisation de la recherche d'environ 200 chercheurs du Centre
hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM). A ce titre, il a supervisé le
lancement de deux compagnies de biotechnologies.
    Depuis septembre 2006, M. Dubé dirige LAVAL TECHNOPOLE, une organisation
chargée de promouvoir la ville de Laval et de développer son économie.
M. Desroches croit que la position de M. Dubé à titre de dirigeant de la Cité
de la Biotech complète parfaitement son rôle à LAVAL TECHNOPOLE, étant donné
la mission de cette dernière organisation à développer l'économie de Laval en
se concentrant sur quatre secteurs d'excellence, notamment le BIOPOLE, le
POLEELECTONIQUE, l'AGROPOLE et le POLE INDUSTRIEL.
    De l'an 2000 à 2002, il a été le PDG de Les Systemes Bioflo Inc., où il a
commercialisé une biotechnologie de traitement des eaux. De 1998 à 1999, il a
été le PDG de Teknor Industrial Computing Inc. De 1997 à 1998, il était le
directeur principal de KPMG Environmental Services à Québec.
    Ses expériences de travail comprennent plusieurs années à travailler à
Environnement Canada, où il a occupé des postes dont celui de directeur
exécutif de la Biosphère de Montréal, de directeur de la Direction générale de
la protection de l'environnement et de conseiller principal au ministre de
l'Environnement.
    De 1990 à 1991, M. Dubé a travaillé comme directeur général de la
Fondation québécoise en environnement, et il est devenu le président-fondateur
du Conseil régional de l'environnement de l'Estrie en 1998. Il a également été
le vice-président du Conseil de l'environnement de la Montérégie en 1995.
    Baccalauréat en biologie de l'Université McGill, 1981. Baccalauréat en
droit de l'Université McGill, 1987. M. Dubé a été appelé au barreau du Québec
en 1989. Maîtrise en gestion des affaires de l'Université McGill, 1994. Cours
de gestion avancé de l'Université McGill, 2007.

    ROBERT SOPUCK

    Robert Sopuck est né et a grandi à Winnipeg, Manitoba. Il a obtenu son
baccalauréat de l'Université du Manitoba en 1973 et sa maîtrise de la Cornell
University (1975) à Ithaca, New York. Le sujet de sa thèse traitait de la
dynamique des populations de truites arc-en-ciel dans la région des Finger
Lakes dans le nord-ouest de l'Etat de New York. Sa première carrière était la
gestion des pêches à l'échelle fédérale et provinciale, ainsi que dans le
secteur privé. De 1979 à 1988, il a habité sur sa ferme au sud du parc
national du Mont-Riding et a cultivé des céréales et des graines oléagineuses,
exploité une petite entreprise de pourvoirie, et effectué du travail de
conseiller dans les domaines de la gestion de l'environnement et des
ressources. De 1988 à 1996, il a coordonné l'initiative de développement
durable pour la province du Manitoba. A cette époque, il était également
membre de la délégation canadienne au Sommet de la Terre à Rio de Janeiro et
l'observateur du Manitoba sur le Conseil de l'Institut international du
développement durable. En 1993 et 1994, il a réalisé un projet important pour
la Table ronde nationale sur l'environnement et l'économie du Canada qui
traitait de politiques agricoles et commerciales, qui est devenu un chapitre
du livre Conservation of Great Plains Ecosystems: Current Science, Future
Options (1995). Il a cessé de travailler pour le gouvernement en 1996 et il a
accepté un poste dans la Pine Falls Paper Company à titre de directeur des
programmes environnementaux. Il siégeait aussi sur le Conseil de la Société
protectrice du patrimoine écologique du Manitoba.
    En 1998, il est retourné à sa ferme où il habite actuellement. Il était
un professeur auxiliaire dans le département du développement rural de
l'Université de Brandon et est maintenant un conseiller dans le domaine des
politiques sur les ressources environnementales et naturelles avec un
important parti pris pour les questions rurales. Il est actuellement le
vice-président des politiques (ouest canadien) pour la Delta Waterfowl
Foundation. Il est également le directeur du Rural Renaissance Project (projet
de renaissance rural) du Frontier Centre for Public Policy. Il écrit des
articles sur les affaires rurales dans le Brandon Sun et est le chroniqueur de
la chasse et de la faune du Winnipeg Free Press. Il est membre des
Chroniqueurs de la vie au grand air du Canada.
    Il est aussi le président du groupe de développement de la pêche à la
truite du Manitoba, connu sous le nom de Fish and Lake Improvement Program for
the Parkland Region.
    Lui et sa femme habite sur leur terrain de 480 acres, dont une partie a
été reconnue officiellement comme une zone importante du point de vue
écologique par le Manitoba et Conservation de la nature Canada à l'aide d'un
accord en matière de conservation.

    Donald F. MacKinnon

    Donald MacKinnon est le président du Syndicat des Travailleurs et
Travailleuses du Secteur Energétique depuis 2000, un poste qu'il a obtenu
après avoir été vice-président de la transmission, distribution et sécurité
hydroélectrique et électrique du syndicat pendant 11 années.
    La carrière de M. MacKinnon dans le secteur de l'électricité de l'Ontario
s'étend sur trente années et comprend presque tous les aspects du secteur, des
gens de métiers au directeur d'entreprise.
    Dans le cadre de ses 29 années comme activiste syndical, M. MacKinnon a
renforcé sa réputation à titre de négociateur chevronné et innovateur qui
maîtrise les approches de négociation sur les intérêts qui ont entrainées des
ententes durables qui établissent un équilibre entre les besoins commerciaux
et les droits et les valeurs des employés. Parmi les nombreux contrats qu'il a
négociés, il y a le jalon majeur qu'il a atteint quant à l'amélioration de la
sécurité au travail lorsqu'il a dirigé avec succès le mouvement du Syndicat
des Travailleurs et Travailleuses du Secteur Energétique visant à établir le
droit unilatéral d'arrêter le travail non sécuritaire dans tous les milieux de
travail de Ontario Hydro, à titre de méthode acceptée de façon substantive et
conjointe pour réduire les accidents et les blessures au travail.
    M. MacKinnon est actuellement membre du conseil d'administration de
Hydro One, où il siège aussi sur le Comité de santé et de sécurité de ce
conseil. Il siège également sur le conseil d'administration de l'Association
nucléaire canadienne, et copréside les comités consultatifs de santé et de
sécurité de la Ontario Power Generation et de Bruce Power. D'autres activités
passées comprennent des nominations au (Comité de transition dans le secteur
de l'électricité) et au Groupe d'étude sur l'approvisionnement et la
conservation en matière d'électricité du gouvernement de l'Ontario.




Renseignements :

Renseignements: Eric Richer, Attaché de presse, Cabinet du ministre de
l'Environnement, (819) 997-1441; Relations avec les médias, Environnement
Canada, (819) 934-8008, 1-888-908-8008


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.