Nouvelles fausses ou trompeuses : le CRTC doit maintenir l'interdiction

MONTRÉAL, le 13 févr. /CNW Telbec/ - Dans un mémoire, le Conseil provincial du secteur des communications (CPSC-SCFP) demande au CRTC de ne pas affaiblir son règlement interdisant « de diffuser toute nouvelle fausse ou trompeuse ». À l'heure de la concentration de la presse et de la contagion des méthodes de Fox News, le CPSC, qui représente plus de 7000 syndiqués du secteur des communications, affirme « qu'une telle modification discréditerait notre système d'information et irait à l'encontre des valeurs canadiennes de respect des autres et de recherche de la vérité dans l'information ».

Le CPSC abonde donc dans le sens de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec, du Nouveau Parti démocratique et du professeur Marc-François Bernier, qui viennent aussi de recommander le maintien du règlement.

Le mémoire ajoute que la modification envisagée irait « à l'encontre du code de déontologie de la Fédération internationale des journalistes, qui stipule dans sa Charte : 'Article 1 : respecter la vérité et le droit que le public a de la connaître constitue le devoir primordial du journaliste.' Nous sommes aussi préoccupés par la notion de permettre de diffuser une information erronée en autant qu'elle ne constitue pas un danger pour la vie, la santé ou la sécurité du public. »

Le texte complet se trouve à l'adresse :

http://www.scfp.qc.ca/librairies/sfv/telecharger.php?fichier=18235

« À travers les bouleversements de leur environnement, les médias d'information doivent demeurer des phares de qualité et d'intégrité. Un affaiblissement de la réglementation risquerait d'épaissir le brouillard de la propagande et du n'importe-quoi. Le règlement actuel aide à ce que les citoyens soient bien informés, de manière à faire des choix de société éclairés », selon Jean Chabot, président du CPSC.

Le CPSC représente plus de 7000 travailleurs et travailleuses dans tous les secteurs du domaine des communications au Québec. Les emplois occupés par ses membres sont très diversifiés : technique, journalisme, réalisation, caméra, animation, service à la clientèle, etc.

En plus des communications, le SCFP est présent dans plusieurs autres secteurs, notamment la santé et les services sociaux, l'éducation, les transports urbain et aérien, les sociétés d'État et organismes publics québécois, l'énergie et les municipalités. Avec près de 110 000 membres au Québec, le SCFP est le plus important affilié de la FTQ.

 


SOURCE SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE (FTQ)

Renseignements :

SOURCE : SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE (FTQ)

Renseignements :   Jean Chabot, président, CPSC, cell. 514 726-8538
  Sébastien Goulet, Information SCFP, cell. 438 882-3756

Profil de l'entreprise

SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE (FTQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.