Nouvelle recherche de l'Association pulmonaire: le nombre de personnes à risque d'avoir la MPOC dépasse largement les estimés précédents



    Cette maladie respiratoire mortelle demeure sérieusement sous-
    diagnostiquée

    OTTAWA, le 20 nov. /CNW/ - Des résultats de recherche frappants, publiés
aujourd'hui par l'Association pulmonaire, révèlent que jusqu'à trois millions
de Canadiens et Canadiennes pourraient avoir la MPOC (maladie pulmonaire
obstructive chronique) - quatrième principale cause de décès au Canada. Cela
représente près du double des estimations antérieures et inclut au-delà d'un
million et demi (1,6 million) de personnes atteintes de MPOC non
diagnostiquée,(1) et un million et demi (1,5 million) de personnes qui se
déclarent atteintes de cette maladie respiratoire chronique.
    La recherche démontre également que cette maladie est très répandue parmi
les jeunes baby-boomers du Canada : chez les 45 à 49 ans, une personne sur
sept pourrait en être atteinte (soit 375 000 personnes).
    Cette recherche confirme les récentes estimations de la prévalence
mondiale, publiées dans la revue The Lancet à l'effet que "les données portent
à croire que les taux de la maladie (pulmonaire obstructive chronique) sont
généralement sous-estimés" (trad.).(2)
    "Le tabagisme est la principale cause de MPOC et il est stupéfiant que
des millions de Canadien-nes qui ont peut-être la MPOC n'ont pas passé de
test", affirme la Dre Anna Day, directrice du programme sexospécifique sur
l'asthme et la MPOC, au Women's College Hospital de Toronto. "Il est essentiel
que les personnes qui pensent qu'elles ont peut-être la MPOC parlent à leur
médecin de la spirométrie, un test de la respiration qui permet de
diagnostiquer la MPOC."
    La mise à jour des lignes directrices sur la MPOC publiée en septembre
par la Société canadienne de thoracologie (SCT), qui est la section médicale
de l'Association pulmonaire, indique qu'"un diagnostic précoce, doublé
d'interventions fructueuses pour l'abandon du tabagisme, permettra d'obtenir
des bienfaits à long terme pour la santé".
    Un test de respiration tout simple, appelé "spirométrie", sert à
diagnostiquer la MPOC. Si ce test est réalisé aux premiers stades de la
maladie, les interventions pour gérer la MPOC peuvent être plus efficaces. La
spirométrie consiste à souffler dans un tube pour mesurer la quantité d'air
que les poumons peuvent contenir et le débit auquel l'air peut être expiré.

    Novembre est le Mois de la sensibilisation à la MPOC et l'Association
pulmonaire lance aux Canadien-nes deux appels à l'action :
    
    1) si vous croyez avoir un risque d'être atteint de MPOC, parlez à votre
       médecin du test de spirométrie; et
    2) renseignez-vous sur la MPOC : consultez le site http://www.poumon.ca
       ou la ligne d'information "ActionAir" sur la MPOC, au 1-866-717-MPOC
       (6762).
    

    "Les statistiques qui font état d'un grand nombre de jeunes baby-boomers
canadiens atteints de cette maladie mettent en relief la nécessité d'éduquer
les Canadien-nes et de faire valoir les intérêts des patients actuellement
atteints de MPOC", affirme Nora Sobolov, présidente et chef de la direction de
l'Association pulmonaire. "Les fumeurs et ex-fumeurs qui n'ont pas encore
passé le test pour cette maladie doivent agir - les graves répercussions de la
MPOC doivent être prises au sérieux."
    Le tabagisme est le principal facteur responsable de la MPOC.
Cinquante-six p. cent (56 %) des adultes canadiens sont fumeurs ou ex-fumeurs
: près de 5 millions (4,9) sont fumeurs, et neuf millions et demi l'ont déjà
été. Plus d'hommes que de femmes fument (20 % et 17 %, respectivement),(3)
mais ces dernières sont en voie de rattraper les hommes à ce chapitre,(4) ce
qui confirme les projections à l'effet que la MPOC devient rapidement un
sérieux problème parmi les femmes.

    La MPOC

    La MPOC est une maladie respiratoire potentiellement dévastatrice, qui
cause des dommages aux poumons et obstrue les voies respiratoires. On
l'appelle parfois "emphysème" ou "bronchite chronique".
    
    -  Les principaux symptômes chez les personnes atteintes de MPOC sont
       l'essoufflement ("souffle court") et la limitation de l'activité
       physique.
    -  Les symptômes évoluent lentement; il arrive que l'on ne les remarque
       pas ou qu'on les considère simplement comme un signe que l'on n'est
       "pas en forme" ou que l'on vieillit.
    -  Il arrive souvent que les symptômes deviennent graves avant d'être
       reconnus. Il se peut qu'au moment où les symptômes sont reconnus, la
       maladie soit avancée.
    -  La MPOC est causée principalement par le fait de fumer. Un petit
       pourcentage de personnes sont atteintes de MPOC pour d'autres raisons.
    -  Il existe des options de traitement de la MPOC, qui peuvent améliorer
       la qualité de vie.
    

    La sensibilisation à la MPOC est encore très faible

    La recherche a permis de constater par ailleurs que la sensibilisation
des Canadien-nes au sujet de la MPOC demeure faible. Seulement cinquante-neuf
pour cent (59 %) des gens ont déjà entendu parler de la maladie pulmonaire
obstructive chronique et seulement trente-trois pour cent (33 %) ont déjà
entendu l'acronyme MPOC - sa désignation la plus courante. En comparaison avec
d'autres causes majeures de décès au Canada, comme le cancer, la crise
cardiaque ou l'accident vasculaire cérébral, la sensibilisation à la MPOC
demeure beaucoup trop faible.

    Le nouveau rapport

    Novembre est le Mois de la sensibilisation à la MPOC. Pour la troisième
année consécutive, l'Association pulmonaire, en collaboration avec la SCT et
les Professionnels canadiens en santé respiratoire, bénéficiant d'un appui
financier discrétionnaire pour l'éducation venant de Boehringer Ingelheim
Canada Ltd. et de Pfizer Canada Inc., publie de nouveaux résultats de la
recherche sur la MPOC.
    Léger Marketing a réalisé l'enquête au moyen de 1 500 questionnaires
remplis via Internet et de 500 entrevues téléphoniques. La marge d'erreur pour
un bassin de participants de cette taille est de +/- 2,1 %, 19 fois sur 20.

    L'Association pulmonaire

    Depuis plus d'un siècle, l'Association pulmonaire est le porte-parole et
la principale ressource en matière de santé pulmonaire, au Canada. Elle a été
fondée à l'origine pour voir au contrôle de la propagation de la tuberculose
et pour fournir de meilleurs services aux personnes atteintes. De nos jours,
elle dirige des initiatives nationales et internationales qui contribuent à
améliorer la santé respiratoire, grâce à la recherche, à la prévention et à
l'éducation.

    La Société canadienne de thoracologie

    La SCT est la section médicale de l'Association pulmonaire. Elle
conseille cette dernière au sujet d'affaires scientifiques ainsi que de
programmes, y compris les politiques de soutien à la recherche et à
l'éducation. La SCT offre un forum qui permet aux médecins et chercheurs
d'unir leurs efforts dans l'étude de maladies pulmonaires, le développement de
lignes directrices pour la pratique clinique fondées sur les meilleures
connaissances scientifiques, et l'éducation continue des professionnels de la
médecine et des soins de santé. Elle travaille à faire en sorte que les normes
professionnelles et scientifiques les plus élevées soient appliquées dans tous
les aspects de la réponse aux maladies respiratoires, grâce au leadership, à
l'éducation, à la recherche et à la communication.

    Les Professionnels canadiens en santé respiratoire

    Ce regroupement multidisciplinaire de professionnels de la santé comprend
des infirmières et infirmiers, des physiothérapeutes, des thérapeutes
respiratoires, des pharmaciens et d'autres professionnels qui se dévouent à
promouvoir une grande qualité de soins, par l'avancement de l'éducation, de la
pratique et de la recherche en santé respiratoire. Les PCSR conseillent
l'Association pulmonaire en ce qui touche les programmes scientifiques, la
recherche et l'éducation du public.

    Le rapport complet est accessible via http://www.poumon.ca.

    Pour se renseigner sur la MPOC, les gens sont invités à appeler la ligne
téléphonique d'information sur la MPOC de l'Association pulmonaire, au
1-866-717-MPOC (6762).

    Un rouleau B sera diffusé à 13 h 00 mardi le 20 novembre, 2007, aux
coordonnées indiquées ci-dessous :

    
    DATE DE TRANSMISSION:      Mardi le 20 novembre, 2007

    HEURE DE TRANSMISSION:     13 h 00 - 13 h 30 HE

    COORDONNEES:               Anik F2 C

                               Transpondeur 7B

                               Sous-porteuse audio 6.2 et 6.8

                               Fréquence verticale descendante 3980

    TOC                        CFA TX 1


    ------------------------------
    (1) Les cas de MPOC non diagnostiqués ont été identifiés au moyen des
        prédicteurs normalisés de la maladie, reconnus par les médecins
        canadiens et l'Association pulmonaire; ce Test canadien de santé
        pulmonaire est accessible via www.poumon.ca.

    (2) SA Buist, M McBurnie, W Vollmer et coll., "International variation in
        the prevalence of COPD (The BOLD Study): a population-based
        prevalence study", The Lancet (septembre 2007), vol. 307.

    (3) Enquête de surveillance de l'usage de tabac au Canada,
        http://www.hc-sc.gc.ca/hl-vs/tobac-tabac/research-
        recherche/stat/ctums-esutc/2006/index_f.html.
        Consultée le 22 octobre 2007.

    (4) Enquête de surveillance de l'usage de tabac au Canada,
        http://www.hc-sc.gc.ca/hl-vs/tobac-tabac/research-
        recherche/stat/ctums-esutc/2006/index_f.html.
        Consultée le 22 octobre 2007.
    




Renseignements :

Renseignements: Kate Morrison, Fleishman-Hillard Canada, (416) 645-8201,
kate.morrison@fleishman.ca; Nicholas Schulz, Fleishman-Hillard Canada, (416)
598-5799, nicholas.schulz@fleishman.ca

Profil de l'entreprise

THE CANADIAN LUNG ASSOCIATION

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.