Nouvelle politique économique du gouvernement québécois - Le syndicat Unifor rappelle l'importance de prioriser l'achat de matériel de fabrication québécoise

MONTRÉAL, le 8 oct. 2013 /CNW Telbec/ - Si le syndicat Unifor applaudit l'initiative du gouvernement Marois qui a présenté sa « Politique économique, Priorité emploi », hier, il s'inquiète aussi de l'absence d'indication claire sur l'importance de favoriser l'achat et la fabrication québécoise. « C'est évident qu'une politique qui met de l'avant la création d'emploi n'est pas pour nous déplaire, mais il faut absolument s'assurer que ce sont les travailleurs et travailleuses québécois qui en verront les retombées », a commenté Michel Ouimet, directeur québécois du syndicat Unifor.

En effet, le syndicat souligne que les politiques nationales en recherche et innovation, industrielle, développement du commerce extérieur et celle de stratégie d'électrification des transports doivent absolument être appuyées par une politique d'achat responsable des gouvernements qui favorise nos industries.

« Au Québec, nous avons une forte industrie de fabrication de véhicules de transport, entre autres, dans la fabrication d'autobus urbains. C'est pourquoi le gouvernement doit non seulement favoriser l'électrification des transports, mais aussi être responsable dans ses achats de matériel de transport. Il faut s'assurer que l'électrification des transports soit une initiative qui profite aux travailleurs et travailleuses québécois », a expliqué Sylvain Martin, directeur adjoint d'Unifor.

Dans ce contexte, le contenu québécois dans les équipements de transport achetés par le gouvernement du Québec et les municipalités doit absolument devenir une condition d'achat. Le syndicat Unifor représente des milliers de membres dans l'industrie manufacturière du transport, dont des centaines, à l'usine Nova Bus.

À propos du projet Unifor
Depuis près de deux ans, le Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier (SCEP) et les Travailleurs canadiens de l'automobile (TCA) ont entrepris le processus de création d'un nouveau syndicat. Ainsi, le 31 août dernier, le syndicat Unifor a été créé lors de son congrès de fondation à Toronto. Il représente plus de 300 000 membres au Canada et compte près de 55 000 membres au Québec. Unifor est aussi affilié à la plus grande centrale syndicale québécoise, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ).

SOURCE : Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements :

Source : Le syndicat Unifor-Québec www.uniforquebec.org

Pour information : Marie-Andrée L'Heureux, responsable des communications, (514) 916-7373

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.