Nouvelle mouture du Plan Nord - « La pensée magique libérale à l'œuvre » - André Lamontagne

QUÉBEC, le 8 avril 2015 /CNW Telbec/ - Le porte-parole de la Coalition Avenir Québec en économie, innovation et exportations et député de Johnson, André Lamontagne, constate que la nouvelle mouture du Plan Nord, présentée par Philippe Couillard et une dizaine de ministres ce matin, ne présente que peu de moyens concrets pour réaliser les objectifs de retombées de 22 milliards de dollars en 20 ans.

Le député caquiste souligne que, même si cette nouvelle mouture du Plan Nord prévoit près de deux fois moins d'investissements, d'emplois et de retombées économiques que la version présentée par Jean Charest en 2012, on peut douter de la capacité du gouvernement à respecter ses promesses. « Le gouvernement libéral est actuellement en déficit de crédibilité auprès de la population. Après avoir admis qu'il ne réaliserait pas sa promesse de créer 250 000 emplois en cinq ans, il démontre aujourd'hui qu'il ne sera pas en mesure de réaliser les objectifs compris dans son Plan Nord. Pour le moment, en regardant le cadre financier, rien ne nous permet de croire à des retombées de 22 milliards de dollars en 20 ans. On voit encore une fois la pensée magique libérale à l'œuvre », déclare-t-il.

André Lamontagne s'inquiète grandement pour la relance de l'économie du Québec, car le gouvernement libéral a, jusqu'à ce jour, misé uniquement sur la Stratégie maritime et sur cette nouvelle mouture du Plan Nord pour remettre le Québec sur le cap d'une croissance durable. « À la lecture du dernier budget du gouvernement de Philippe Couillard, on constatait que la Stratégie maritime n'est, jusqu'à présent, qu'une coquille vide sur laquelle on ne peut compter pour relancer l'économie. Maintenant, avec l'annonce de ce matin, on constate la même absence de moyens, mais cette fois-ci pour le Plan Nord. C'est inquiétant! », argue-t-il.

Le député de Johnson déplore également que l'instabilité qui règne dans le secteur minier ne soit toujours pas atténuée par le dépôt du cadre réglementaire de la Loi sur les mines. « Le gouvernement libéral tarde à déposer ce cadre réglementaire, alors que la Loi sur les mines a été adoptée il y a plus d'un an. Les conséquences sont graves, car l'impossibilité pour les industries minières de prévoir les modalités que leur imposera le gouvernement du Québec fait en sorte qu'elles hésiteront grandement avant de se lancer en affaires ici. Les retombées de 20 milliards de dollars sur 20 ans prévues par l'équipe de Philippe Couillard risquent d'être fortement ébranlées par cette incertitude dans le milieu », explique-t-il.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.