Nouvelle convention collective chez Urgences-santé - Le processus de revalorisation du travail des paramédics est enclenché



    MONTREAL, le 7 mars /CNW Telbec/ - Ce mercredi, les représentants du
Syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval (FSSS-CSN) et ceux
d'Urgences-santé ont apposé leur signature au bas d'un nouveau contrat de
travail qui consacre une amélioration substantielle des conditions de travail
dans ce secteur.
    Le nouveau contrat, en vigueur jusqu'au 31 mars 2010, prévoit notamment
un nouveau rangement salarial pour les ambulanciers paramédicaux.
Concrètement, le salaire horaire au haut de l'échelle passera à 30,40 $, le
1er juillet 2009. Avant la signature de cette entente, le salaire maximum d'un
ambulancier paramédical d'Urgences-santé était de 22,44 $ l'heure. Il s'agit
d'une grande victoire pour ces travailleuses et ces travailleurs membres de la
CSN, obtenue à l'issue d'une lutte qu'ils mènent depuis plusieurs années. Les
travaux se poursuivront au cours des prochains mois afin de déterminer comment
les salarié-es seront intégrés dans le nouveau rangement salarial.
    Notons également que des travaux se tiendront pour évaluer un nouveau
titre d'emploi pour les paramédics en soins avancés. Ceux-ci bénéficieront
immédiatement d'un supplément salarial de 5 %. Avant cette entente, ils
recevaient le même salaire que leurs confrères affectés aux soins primaires.

    Le syndicat restera vigilant

    Tous les problèmes ne sont pas réglés chez Urgences-santé, loin s'en
faut. Par exemple, au niveau de la pénurie de main-d'oeuvre et de la surcharge
de travail, les récents gains aideront certainement à revaloriser la
profession, mais beaucoup de travail reste à faire pour s'attaquer aux
problèmes de rétention du personnel. A cet effet, des mesures incitatives
devront être mises en avant. Il faudra également s'attaquer à la détresse
psychologique, aux maladies et aux accidents de travail. Le syndicat souhaite
poursuivre ce travail de concert avec Urgences-santé et le ministère, au sein
d'un comité paritaire des relations de travail, une autre innovation de cette
convention collective.
    "Je pense que personne n'ignore les difficultés inhérentes à notre
travail. Notre employeur sait très bien quel type de pression nous subissons
au quotidien. Pour sa part, le ministère de la Santé et des Services sociaux
sait à quel point notre rôle est névralgique dans le système. Quant à nous,
les paramédics, nous savons que lorsque nous nous engageons pour une cause
juste, nous atteignons nos objectifs. Tous les ingrédients sont là pour que la
recette fonctionne. Si tous les intervenants sont de bonne foi, on va être en
mesure de résoudre les problèmes de relations de travail chez Urgences-santé,
estime, confiant, le président du syndicat Réjean Leclerc. Cela dit, soyons
clair : le Syndicat du préhospitalier ne lésinera sur aucun moyen pour obtenir
des progrès à l'intérieur de ce comité si ses travaux venaient à s'enliser",
ajoute-t-il.

    Autres gains

    Les ambulanciers paramédicaux auront dorénavant droit à des primes de
soir (4 %) et de nuit (11 %). Celles-ci sont rétroactives au 1er septembre
2006. De plus, à compter du 30 mars 2010, ils toucheront une prime de 4 % pour
le travail effectué durant la fin de semaine.
    Les parties ont convenu de tout mettre en oeuvre pour limiter le recours
aux heures supplémentaires. De plus, tout travail effectué en sus d'une
période normale de travail sera dorénavant rémunéré à 150 % du taux horaire
régulier.
    L'entente prévoit la mise sur pied d'un programme de retraite
progressive, ce qui permettra aux ambulanciers paramédicaux d'y avoir accès
plus facilement, tout en leur permettant d'améliorer leurs revenus une fois
retraités.
    Les 824 membres du Syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval
(FSSS-CSN) assurent les services préhospitalier du Grand Montréal. Le Syndicat
fait partie de la Fédération de la santé et des services sociaux-CSN qui
représente quelque 3000 ambulanciers paramédicaux partout au Québec.




Renseignements :

Renseignements: Jean-Pierre Larche, Service des communications de la
CSN, (514) 598-2264


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.