Nouvelle campagne visant à mettre fin au problème grandissant de l'abus de médicaments d'ordonnance chez les jeunes

L'organisme sans but lucratif sensibilisera le public aux dangers et aux risques de l'abus de médicaments d'ordonnance

TORONTO, le 26 mai 2011 /CNW/ - La campagne comporte deux volets : sensibiliser les parents au problème grandissant de l'abus de médicaments d'ordonnance chez les jeunes au Canada et souligner les dangers de la drogue au volant. Visant ce double objectif, le Partenariat pour un Canada sans drogue (PCSD) a annoncé aujourd'hui le lancement d'une campagne nationale de sensibilisation à l'usage non médical de médicaments d'ordonnance chez les adolescents.

Selon une étude récente*, 20% des adolescents disent s'être déjà drogués avec des médicaments d'ordonnance et 75% d'entre eux les avaient volés à la maison. Le PCSD souhaite rejoindre les parents afin qu'ils rangent leurs médicaments en lieu sûr et qu'ils abordent le sujet de l'abus de médicaments avec leurs adolescents. La campagne débutera en juin 2011.

« Le problème de consommation de drogue aggrave de nombreux autres problèmes auxquels nous sommes confrontés, a souligné Richard Pound, président du Conseil du PCSD. Le crime, le VIH, les familles brisées, le décrochage scolaire, les accidents de travail et d'autres situations sont amplifiés quand les drogues sont impliquées. Il a aussi été démontré que les jeunes sont plus nombreux à conduire sous l'influence de la drogue que sous l'influence de l'alcool. »

Près de deux fois plus de jeunes admettent avoir pris le volant après avoir consommé de la drogue plutôt que de l'alcool, et 40% d'entre eux disent avoir été passagers d'une voiture conduite par une personne avec facultés affaiblies. Ces statistiques** sont alarmantes pour des raisons évidentes. Aussi, le lancement d'un programme ciblé et complet pour réduire cette tendance est-il non seulement opportun, mais nécessaire. Alors que les campagnes de sensibilisation sur l'alcool au volant ont porté fruit au cours des 20 dernières années, on ne peut en dire autant du problème grandissant de la drogue au volant. Le PCSD souhaite renforcer la conscientisation au sujet de la question et faire de la prévention auprès des parents et des jeunes.

Le PCSD est une initiative du secteur privé regroupant des entreprises œuvrant dans les domaines des médias et de la publicité. Son objectif est de réduire la consommation de drogues illicites par le biais d'une vaste campagne de prévention dont les messages ciblent à la fois les adolescents et leurs parents. Si l'on se fie à une étude selon laquelle les Canadiens consomment plus d'antidouleurs per capita que tout autre pays**, la nécessité d'un tel partenariat est plus criante que jamais. Un organisme de bienfaisance enregistré composé de partenaires bénévoles du secteur privé, le Partenariat vise à sensibiliser les parents aux dangers de la consommation de drogue chez les jeunes et à leur fournir les outils pour engager un dialogue sérieux avec leurs jeunes.

Une étude*** sur ce sujet révèle que les jeunes sont 50% moins susceptibles de consommer quand leurs parents les ont mis en garde contre les dangers de la drogue. Alors que les campagnes de sensibilisation au problème de l'alcool au volant ont obtenu une couverture médiatique impressionnante et l'acceptation par un large public, le problème de la consommation de drogue chez les jeunes demeure largement ignoré. « Il fut un temps où l'alcool au volant était un comportement accepté, mais grâce à des campagnes de sensibilisation ciblées, la perception a changé presque universellement, a ajouté monsieur Pound. Nous espérons que les activités du PCSD connaîtront le même succès et que la consommation de drogue chez nos jeunes s'en trouvera réduite. »

* Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH) - Étude sur la consommation de drogues chez les jeunes en Ontario, 2009.

** Source : Enquête sur les toxicomanies - Consommation d'alcool et de drogues par les jeunes, Santé Canada

*** Globe and Mail

**** Partnership for a Drug-Free America (PDFA), Parents Attitude Tracking Study (PATS), 2008

SOURCE Partenariat pour un Canada sans drogue

Renseignements :

Samantha Kemp-Jackson, APEX Relations Publiques, sjackson@apexpr.com, (416) 924-4442, poste 248

Profil de l'entreprise

Partenariat pour un Canada sans drogue

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.