"Nouveau Havre de Montréal" : Le nouveau gouvernement du Canada réaménage près de 5 millions de pieds carrés de ses propriétés



    MONTREAL, le 20 avril /CNW Telbec/ - L'honorable Lawrence Cannon,
ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités et ministre
responsable de 16 sociétés d'Etat dont la Société immobilière du Canada (SIC),
et l'honorable Michael M Fortier, ministre des Travaux publics et Services
gouvernementaux, ont annoncé aujourd'hui un important réaménagement de
certaines propriétés de la Couronne dans le secteur du Havre de Montréal. Les
ministres ont également annoncé que la SIC obtient le mandat de réaménagement
à l'intérieur des grands principes de développement énoncés aujourd'hui.
    "Au cours des décennies, le secteur du Havre de Montréal est demeuré en
grande partie un ensemble de propriétés de la Couronne dont le potentiel de
développement n'a jamais été planifié, a déclaré le ministre Cannon.
Aujourd'hui, je suis fier d'annoncer que le nouveau gouvernement du Canada met
fin à des années d'inaction et confie un mandat à la Société immobilière du
Canada pour un réaménagement planifié de ces terres exceptionnelles. Forte
d'une expérience et de succès reconnus partout au pays, la SIC saura
travailler en étroite collaboration avec les différentes agences et autorités,
les groupes communautaires et la Ville de Montréal, en respectant les
compétences de chaque partie. A terme, nous voulons contribuer à créer un
espace urbain exceptionnel où il fait bon vivre. Le "Nouveau Havre de
Montréal" aura pour effet de renforcer la vitalité économique de la métropole
et du Canada."
    "Par cette décision, nous souhaitons contribuer à la création d'un
secteur plus vert, plus propre et plus accueillant pour les résidants et les
touristes qui visitent Montréal. Il est grand temps que le gouvernement
fédéral permette la valorisation de ces terrains exceptionnels, au grand
bénéfice de tous les citoyens du Canada. Nous serons fiers de cet espace
"Nouveau Havre" dans les années à venir", a ajouté le ministre Fortier.
    L'initiative du "Nouveau Havre de Montréal" s'appuie sur quatre objectifs
précis: des villes et des collectivités saines et prospères; l'assainissement
des terres contaminées et le réaménagement urbain durable; le respect des
paliers de gouvernement et des intérêts des tierces parties; et la vitalité
économique. L'action du nouveau gouvernement du Canada est d'abord la
consolidation de terrains fédéraux sous la responsabilité de la SIC pour le
développement résidentiel et commercial.
    Au total, ce sont 4,8 millions de pieds carrés (448,242 mètres carrés) de
terrains fédéraux qui seront réhabilités et développés par la SIC, soit
l'équivalent de trois fois le Palais des congrès de Montréal. Parmi ces
terrains, mentionnons le terrain de Postes Canada (1500, rue Ottawa), deux
terrains de la Société canadienne d'hypothèques et de logement dans la Cité du
Havre, ainsi que divers terrains présentement gérés par l'Administration
portuaire de Montréal, dont le Silo No 5. Les deux ministres ont précisé que
les travaux de réaménagement ne nuiront aucunement aux activités portuaires
actuelles et que les baux existants seront respectés. Le Port de Montréal
demeure d'une importance capitale à l'économie de Montréal et une porte
d'accès maritime de première classe en Amérique du Nord.
    Les deux ministres ont également précisé que la Société du Vieux-Port de
Montréal (SVPM), est une société d'Etat qui a grandement contribué au
développement récréo-touristique du Vieux-Port de Montréal. Les activités de
réaménagement de la SIC viendront appuyer les efforts de la SVPM, ce qui
contribuera à accroître la valeur récréo-touristique et culturelle de ce
célèbre quartier de Montréal.

    Société immobilière du Canada

    La SIC est une société d'Etat fédérale qui optimise la valeur financière
et communautaire tirée de biens excédentaires dont le gouvernement du Canada
n'a plus besoin. Autofinancée, la société met en oeuvre des solutions
immobilières novatrices afin de créer des collectivités solides et
compétitives dans toutes les régions où elle exerce ses activités.
    L'approche de la SIC en matière de réaménagement en est une de
concertation et de consultation avec le milieu. La société d'Etat travaille en
collaboration avec les autorités municipales ainsi que les divers groupes
d'intérêt afin d'établir des consensus quant à la vocation future des terrains
qu'elle réaménage.
    La société a déjà connu de nombreux succès à travers le Canada, incluant
le projet de réaménagement de Benny Farm à Montréal.

    Pour de plus amples informations sur les terrains touchés par cette
initiative, veuillez consulter les fiches d'information ci-jointes.

    
                          NOUVEAU HAVRE DE MONTREAL

    La Cité du Havre

    La Cité du Havre, à Montréal, est constituée d'une presqu'île située en
face du Vieux Montréal, dont elle est séparée par le bassin et les quais du
Vieux Port. Elle constitue une fenêtre exceptionnelle sur le fleuve
Saint- Laurent et est reliée à l'île Sainte-Hélène par le Pont de la Concorde.
Son territoire a été mis en valeur à l'occasion de l'exposition universelle de
1967.
    Le site offre un immense potentiel de réaménagement afin de créer un
voisinage comprenant une grande variété de formes d'habitation et
d'infrastructures récréatives, et fera partie intégrante des quartiers
avoisinants actuels.
    Deux terrains de la Société canadienne d'hypothèques et de logement situés
dans la Cité du Havre seront vendus à la Société immobilière du Canada, soit :


    1. La parcelle A, un espace non bâti de quelque 90 000 m2 (968 700 pi2)
       appartenant à la SCHL (Société canadienne d'hypothèque et de logement)
       et zonée résidentielle et commerciale.


    2. La parcelle B, qui est un espace non bâti de 15 800 m2 (170 000 pi2)
       appartenant à la SCHL à l'entrée du pont de la Concorde et qui est
       actuellement zonée espace vert.

    

    Propriétés dans la zone du port de Montréal

    En vertu de la stratégie, certaines propriétés appartenant à Transports
Canada et gérées par l'Administration portuaire de Montréal seront vendues à
la Société immobilière du Canada (SIC). Ces propriétés sont situées dans les
secteurs suivants : Pointe-du-Moulin, rue des Irlandais et le canal de
Lachine.
    Ces trois propriétés situées dans la zone du port de Montréal revêtent
une importance historique pour la ville, représentant trois périodes
importantes de développement : la construction du pont Victoria, l'essor de la
ville comme pouvoir commercial moderne et Expo 67.
    Le gouvernement du Canada s'est engagé à respecter tous les droits
contractuels des locataires actuels à ces emplacements jusqu'à l'expiration
des accords respectifs. La SIC tiendra compte des questions archéologiques et
patrimoniales touchant ces propriétés dans les plans d'aménagement futurs.

    Secteur Pointe-du-Moulin / Silo no 5

    Le silo no 5 est reconnu pour sa valeur historique et archéologique et
montre l'importance de l'exportation de blé pour l'économie canadienne; une
industrie qui a commencé dans les années 1880. Pendant plusieurs décennies, le
blé a constitué le plus important produit exporté du port de Montréal.
    Le coffrage d'acier carré de la partie la plus ancienne du silo no 5 a
été construit entre 1903 et 1906 pour la Grand Trunk Railway Company et était
considéré comme une merveille d'ingénierie. Il a été conçu par la John S.
Metcalf Company de Chicago. M. Metcalf est né à Sherbrooke (Québec). Des
éléments et des rallonges ont été ajoutés en 1913-1914, 1922-1923 et
1958-1959. Le silo a cessé de fonctionner en 1995, mais tous ses éléments
internes et externes essentiels sont toujours en place aujourd'hui. La SIC
tiendra compte des questions archéologiques et patrimoniales touchant ces
propriétés dans les plans d'aménagement futurs.

    L'emplacement mesure environ 86 000 m2 (925 700 pi2).

    Secteur de la rue des Irlandais / pierre irlandaise et de l'Autostade

    Ce secteur est nommé ainsi pour souligner l'arrivée en grand nombre à
Montréal au cours des années 1840 d'immigrants irlandais, engagés comme
manoeuvres pour construire le pont Victoria. Ces travailleurs vivaient dans un
village de tentes au pied du pont et ont contribué à la construction de ce qui
était appelé à l'époque le pont le plus long du monde. A cet endroit, les
travailleurs ont découvert une fosse commune contenant 6 000 immigrants
irlandais, morts d'une épidémie de typhus. La pierre irlandaise en forme de
grosse pomme de terre, placée à l'entrée du pont, souligne cette tragédie.
    L'Autostade a été construit en 1966 comme site d'Expo 67. On s'en
souvient le mieux en raison de sa forme bizarre, qui permettait de le démonter
et de le remonter à un nouvel endroit au besoin. Le stade a été financé par
des dons provenant des cinq grands constructeurs d'automobiles au Canada à
l'époque : American Motors, Chrysler, Ford, General Motors et Volvo. Les
Alouettes de Montréal y ont élu résidence de 1968 à 1976. Le stade a été
démoli à la fin des années 1970.
    La superficie du terrain est d'environ 78 000 m2 (839 500 pi2).

    Secteur du canal de Lachine

    Le secteur est limité par le bassin de Peel au nord, la rue Mill à l'est,
la rue Bridge au sud et par le chemin de fer et la rue Wellington à l'ouest.
    Inauguré en 1825, le canal de Lachine a été construit afin de contourner
les rapides qui entravaient la navigation sur le Saint-Laurent et, par
conséquent, le commerce. Le canal a permis l'expansion de la navigation sur le
Saint-Laurent et le développement urbain et industriel de Montréal, servant de
principal centre industriel du Canada pendant de nombreuses années.
    A son apogée, la zone environnante était le lieu de résidence de
fabriques, d'ateliers d'usinage de métal, de brasseries, d'imprimeries,
d'entreprises de transport, entre autres industries, ainsi que celui de
milliers de travailleurs immigrants, surtout irlandais. Le déclin industriel
de la zone a commencé au cours de la première moitié du 20e siècle. Avec
l'ouverture de la Voie maritime du Saint-Laurent en 1959, le trafic a baissé
de façon importante. Le canal a été fermé officiellement en 1970. En 1978,
Parcs Canada a désigné le canal de Lachine comme lieu historique national et a
entrepris de créer un parc linéaire le long de ses berges.
    Après la fermeture du canal en 1970, le gouvernement fédéral a contribué
de façon importante à son amélioration et à celle des propriétés adjacentes.
Entre 1997 et 2002, le gouvernement fédéral et la Ville de Montréal ont
investi plus de 100 millions de dollars dans la restauration des écluses du
canal, la reconstruction du bassin de Peel et l'ajout de ponts, de sentiers et
d'espaces verts. En 2002, le canal de Lachine a rouvert pour la navigation de
plaisance.

    Le secteur du canal de Lachine mesure environ 83 000 m2 (893 400 pi2).

    Emplacement de Postes Canada

    L'emplacement de Postes Canada, situé au 1500, rue Ottawa, sur la rive
nord du canal de Lachine, mesure environ 23,5 acres (9,5 hectares). Il
comprend un grand immeuble industriel et à bureaux de 96 599 m2 (1 039
781 pi2), présentement inoccupé, construit à la fin des années 1970, ainsi
qu'un parc de stationnement. Il s'étend sur près de 40 % de l'emplacement
actuellement zoné pour usage industriel et commercial. En 2003, la Société
canadienne des postes a fermé son centre de traitement du courrier après sa
décision de mener ces activités dans d'autres installations réparties dans la
ville. L'immeuble est demeuré inoccupé en grande partie depuis.
    L'emplacement de Postes Canada constitue un obstacle à l'accès public au
canal, et sépare le district en deux. Il limite non seulement les possibilités
récréatives et touristiques de la voie d'eau, mais aussi la construction de
nouvelles résidences et l'activité économique dans le district.

    Points à considérer pour le projet

    L'emplacement présente d'immenses possibilités de réaménagement qui
permettent de créer un quartier comprenant diverses formes d'habitation ainsi
que des magasins et des immeubles commerciaux. Après avoir été réaménagés, les
terrains feront partie du quartier et offriront un plus grand accès au canal
de Lachine.
    Le réaménagement de ces terrains aidera peut-être à y promouvoir
davantage le tourisme récréatif, à y mettre en évidence leur patrimoine
industriel et à créer des espaces publics pour la collectivité du Sud-Ouest.
    A l'heure actuelle, l'emplacement ne reflète pas son importance
historique en tant que berceau de l'industrialisation canadienne.
L'emplacement de Postes Canada, qui occupe presque 500 mètres de la façade du
canal, repose sur quatre bassins, remplis dans les années 1960 et
antérieurement utilisés comme quais de chargement.




Renseignements :

Renseignements: Natalie Sarafian, Cabinet du ministre Cannon, (613)
991-0700; Frédéric Baril, Cabinet du ministre Fortier, (819) 943-4593; Gordon
McIvor, Vice-président, Acquisitions stratégiques, Affaires publiques et
gouvernementales, Société immobilière du Canada, (416) 952-6111,
gmcivor@clc.ca; Infrastructure Canada, Communications et Promotion, (613)
948-1148


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.