Nourrir un enfant: Pour parer aux conséquences de la pauvreté infantile au Québec!



    MONTREAL, le 20 août /CNW Telbec/ - Du 23 août au 7 septembre prochain,
se tiendra la 9e édition de la campagne Nourrir un enfant, sous la présidence
de Mme Diane De Courcy, présidente de la Commission scolaire de Montréal.
Objectif : 300 000 $, pour satisfaire des demandes provenant de toutes les
régions du Québec. Mme Isabelle Hudon, la présidente et chef de la direction
de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, et Mme Pénélope McQuade,
la populaire animatrice, se font les ambassadrices de la campagne 2008.
    Un enfant sur six a faim au Québec. Un enfant sur six (un sur trois, à
Montréal) souffre des conséquences de la pauvreté, car la pauvreté affecte le
présent de l'enfant qui en est victime et son avenir. Parce qu'il est mal
alimenté en quantité et en qualité son énergie est diminuée, sa constitution
est plus fragile, sa santé est précaire. Il a de la difficulté à comprendre et
à étudier. A cause de la malnutrition et du manque d'argent à la maison, son
apparence est différente : ses vêtements, ses articles scolaires, ses
activités. Il n'a pas ou peu de vie en société, pas de rêves, pas d'avenir.
    Nourrir un enfant produit des résultats! Nourrir un enfant appuie des
organismes communautaires qui orientent leur action vers le développement
physique, affectif et social des enfants de familles pauvres. Les Fourchettes
de l'espoir, à Montréal, La maison Le Tremplin de Longueuil, Soutien aux
familles réfugiées et immigrantes de l'Estrie, à Sherbrooke, sont quelques-uns
de ces organismes.
    Ateliers de devoirs et de leçons, école culinaire du samedi, activités
récréatives favorisant la socialisation, soutien psychologique aux victimes de
négligence parentale figurent sur la liste des activités et services offerts
aux enfants. Les parents, de leur côté, peuvent bénéficier des cuisines
collectives et des jardins communautaires, en plus d'une gamme de services
favorisant le développement des habiletés parentales. De concert avec les
parents, organismes communautaires, CLSC, écoles et institutions en santé
unissent leurs efforts afin que les enfants démunis puissent manger sainement,
s'épanouir pleinement et être en mesure de croire comme tous les autres
enfants à leurs chances d'avenir.
    Diane De Courcy témoigne : "Je vois la pauvreté en face, tous les jours.
Je vois aussi les bienfaits que Nourrir un enfant procure aux enfants démunis:
la joie, l'estime de soi, la confiance en demain."
    "A Montréal, plus d'un enfant sur trois âgé de 5 ans et moins fait partie
d'une famille vivant sous le seuil de faible revenu. Dans ce contexte, aider
un enfant à avoir une alimentation adéquate, ce n'est pas seulement une façon
de contribuer à son développement, c'est également un des premiers moyens pour
l'aider à sortir du cercle de la pauvreté et lui donner un peu plus de pouvoir
sur sa propre vie, un peu de fierté... car même les très jeunes enfants
peuvent développer un sentiment de fierté, et c'est un des plus beaux cadeaux
qu'on puisse leur offrir", commente Isabelle Hudon.
    Soulignons que RBC renouvelle son engagement dans la campagne Nourrir un
enfant, de même que le magazine Web PetitMonde.com et tous les Metro et les
Super C du Québec qui accepteront les dons à la caisse, tout au long de la
campagne.
    On peut aussi faire un don par la poste (chèque à l'ordre de Nourrir un
enfant) au 130, avenue de l'Epée, Montréal (Québec) H2V 3T2; par téléphone au
1 87 PAUVRETE (1 877 288-7383) et sur le site Web sécurisé www.leger.org . Et
100 % des dons reçus sont distribués aux organismes, puisque Nourrir un enfant
est une initiative de L'OEUVRE LEGER, qui en assume tous les coûts.
    "J'unis ma voix à celles de Diane De Courcy et d'Isabelle Hudon pour que
la population soit encore une fois généreuse, parce que les services dispensés
aux enfants dans le besoin ne doivent jamais cesser", déclare Pénélope
McQuade.
    En 2007, Nourrir un enfant a distribué 273 000 $ à des organismes
communautaires qui ont pu améliorer les conditions de vie de 25 000 enfants du
Québec.




Renseignements :

Renseignements: Relations avec les médias: Alain Labonté,
communications, (514) 523-9922; Source: Eve-Line Pipon, L'OEUVRE LEGER, (514)
495-2409, poste 145

Profil de l'entreprise

L'OEUVRE LÉGER

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.