Note socio-économique sur les gaz de shale - L'IRIS pollue le débat actuel avec de faux arguments économiques

MONTRÉAL, le 17 févr. /CNW Telbec/ - La Fédération des chambres de commerce du Québec s'inquiète des arguments économiques mal fondés et erronés contenus dans la Note socio-économique sur les gaz de shale, dévoilée ce matin par l'Institut de recherche et d'informations socio-économiques (IRIS). Les auteurs du document tentent de démontrer que la filière des gaz de shale n'est pas un choix économique pour le Québec. «Cette contribution au débat actuel sur les gaz de shale est axée sur une méconnaissance de la mécanique fiscale et comporte des erreurs factuelles qui mettent en doute le sérieux de l'analyse, » soutient Denis Hamel, vice-président aux Affaires publiques.

Un crédit d'impôt n'est pas une dépense!
Selon l'IRIS,  la filière gazière coûterait aux Québécois un milliard de $ sur 20 ans. Cette balance négative est imputable à des crédits d'impôt de l'ordre de trois milliards de $ auxquels les compagnies d'exploration auraient hypothétiquement droit, puisqu'un crédit d'impôt n'est pas une dépense. Il faut plutôt comprendre du cadre financier proposé par l'IRIS que l'industrie des gaz de shale enrichirait le Québec d'environ 2,120 milliards de $ sur 20 ans.

Selon eux, le fait de ne plus importer pour deux milliards de $ de gaz naturel de l'Ouest canadien au profit d'entreprises établies au Québec n'est pas à l'avantage des contribuables. Voilà une vision bien réductrice de la réalité. Les entreprises établies au Québec, même si certaines sont de propriété étrangère, embauchent des travailleurs québécois, consomment des biens et services du Québec et contribuent à l'enrichissement collectif.

Le secteur privé paie le traitement des eaux usées
Toujours selon l'IRIS, le coût du traitement des eaux serait à la charge du secteur public et serait significativement augmenté étant donné les « risques de contamination ». Pourtant au Québec, le traitement des eaux est à la charge de l'entreprise et les municipalités qui ont la capacité de les traiter, peuvent le faire si elles le désirent. De plus, ils estiment que la construction de nouvelles capacités de traitement coûtera 55 millions de $ aux contribuables.

Le gaz naturel sera toujours plus propre que le charbon ou le pétrole
Outre le fait que l'IRIS exagère l'impact des fuites, il demeure qu'en termes absolus, le gaz naturel est un choix plus écologique que le charbon ou le mazout. Plusieurs experts s'entendent sur le fait que passer d'un chauffage au mazout vers un chauffage au gaz naturel réduit de façon substantielle l'émission des GES. Même l'IRIS reconnaît ce fait dans son document. Leur désir de promouvoir les énergies alternatives en remplacement du mazout tient plus d'un choix idéologique que d'une réalité économique puisque le coût de remplacement demeure très élevé.

À propos de la FCCQ
Grâce à son vaste réseau de plus de 150 chambres de commerce, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 40 000 entreprises et 100 000 gens d'affaires exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l'économie et sur l'ensemble du territoire québécois. La FCCQ est l'ardent défenseur des intérêts de ses membres au chapitre des politiques publiques, favorisant ainsi un environnement d'affaires innovant et concurrentiel.

SOURCE FEDERATION DES CHAMBRES DE COMMERCE DU QUEBEC

Renseignements :

Marc Poisson
Fédération des chambres de commerce du Québec
514-844-9571, poste 3242
514-616-7691 (cellulaire)
Marc.poisson@fccq.ca

Profil de l'entreprise

FEDERATION DES CHAMBRES DE COMMERCE DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme

NOUVELLES - ENVIRONNEMENT

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.