Nos adolescents courent de grands risques: le Canada échoue pour une troisième année



    Le Bulletin canadien de l'activité physique chez les jeunes de Jeunes en
    forme Canada constate peu d'améliorations et une aggravation de certains
    problèmes

    TORONTO, le 27 juin /CNW/ - Jeunes en forme Canada a dévoilé aujourd'hui
son Bulletin canadien de l'activité physique chez les jeunes 2007, véritable
cri d'alarme sur la situation des jeunes. Le Bulletin annuel qui, pour la
troisième année consécutive, n'accorde qu'un D au Canada, révèle que le niveau
d'activité physique des adolescents canadiens n'a jamais été aussi faible, une
baisse qui se fait également sentir dans l'ensemble des jeunes. Le Bulletin
souligne l'urgence de donner aux jeunes les moyens d'être plus actifs.
    Le Bulletin analyse les possibilités qu'ont les jeunes de faire de
l'activité physique dans leur milieu de vie, d'étude et de loisirs. En plus de
souligner la réduction du niveau d'activité physique et la hausse du temps
passé devant l'écran, le Bulletin 2007 constate un lien inquiétant entre les
comportements sédentaires et la hausse de l'anxiété, de la dépression et de la
faible estime de soi rapportée par les adolescents.
    "Trois années de piètres résultats devraient sonner l'alarme au sein de
l'ensemble de la population canadienne, surtout si l'on considère que les
jeunes deviennent de moins en moins actifs en vieillissant, de soutenir le
Dr Mark Tremblay, président de Jeunes en forme Canada. La bonne nouvelle,
c'est que nous savons où agir immédiatement pour améliorer les choses. Nous
savons que la majorité des jeunes sont sédentaires après l'école : c'est là
une occasion exceptionnelle de les inciter à bouger."
    Malgré une sensibilisation grandissante à l'égard de la gravité et des
conséquences de l'inactivité infantile, le niveau d'activité physique a obtenu
cette année la note la plus faible du Bulletin : soit un F, une baisse par
rapport au D de l'an dernier. Cette chute démontre l'urgence de soutenir sans
relâche les possibilités d'activité physique au sein de nos sociétés.
    "La réduction de l'activité physique chez les jeunes, en particulier chez
les adolescents, aura des conséquences sur la santé à long terme de notre
population, affirme Stephen Samis, directeur des politiques de santé à la
Fondation des maladies du coeur du Canada. Avec une troisième note D, il est
crucial que les familles, les localités, les écoles et les gouvernements
agissent pour renverser cette tendance et faire en sorte que cette génération
ne soit pas la première à vivre moins longtemps que celle de ses parents."
    Les progrès enregistrés suite aux recommandations du Bulletin 2006 sont
encourageants, bien que modestes. Le gouvernement fédéral a contribué à
sensibiliser les parents notamment en relançant le programme PartipACTION et
en ajoutant l'activité physique dans les recommandations du nouveau Guide
alimentaire canadien. L'Alberta et l'Ontario ont donné suite à la
recommandation d'augmenter l'activité physique à l'école en adoptant une
politique d'activité physique quotidienne, tandis que le Manitoba a rendu
obligatoires les cours d'éducation physique en 11e et 12e année.
Malheureusement, la recommandation visant la réduction du temps passé devant
l'écran n'a pas eu d'effet, les jeunes y consacrant encore jusqu'à six heures
par jour.
    "Nous sommes heureux de constater que les différents gouvernements
portent à cet enjeu une attention accrue, mais cela ne suffit pas, ajoute le
Dr Tremblay. Les nouvelles données dont nous disposons dressent un portrait
plus sombre que nous ne le croyions. Ce n'est pas simplement la santé physique
de nos jeunes qui est en péril, mais également leur santé psychologique."

    Plan d'action 2007
    ------------------
    Le Bulletin 2007 comporte trois recommandations qui s'inscrivent dans la
continuité de 2006.

    
    1.  Motiver nos jeunes et leur donner les moyens de bouger. Le niveau
        d'activité n'ayant jamais atteint un niveau aussi bas chez les
        adolescents, nous devons collaborer avec eux afin de trouver des
        activités physiques qui les incitent à bouger.
    2.  Cibler la période après l'école. Les études confirment que les six
        heures qui suivent l'école sont les plus critiques. Parents, écoles
        et localités doivent offrir aux jeunes la possibilité de pratiquer
        des activités physique qui les intéressent durant ces heures.
    3.  Continuer à raffiner les études et modes d'évaluation. Plus notre
        évaluation du niveau d'activité physique sera précise, plus nous
        serons en mesure de cerner la situation et les priorités.
    

    Le Bulletin
    -----------
    Jeunes en forme Canada a entrepris l'élaboration d'un Bulletin annuel
pour fournir une analyse détaillée de la façon dont nous assumons,
collectivement, nos responsabilités à l'égard de l'activité physique chez les
jeunes. Les trois éditions du Bulletin ont accordé au Canada la note D et
incité les leaders des secteurs privé et public à soutenir les familles dans
leurs efforts pour rendre leurs enfants plus actifs.

    Jeunes en forme Canada
    ----------------------
    Jeunes en forme Canada est un organisme caritatif créé en 1994 dans le
but de promouvoir l'importance pour les jeunes de faire de l'activité physique
dans leur milieu de vie, d'étude et de loisirs. A titre de leader national
dans ce domaine, Jeunes en forme Canada fournit conseils et expertise à tous
ceux qui sont appelés à prendre des décisions, des politiciens aux parents,
afin que l'enjeu de l'activité physique pour tous les jeunes bénéficie de
l'attention, des ressources et des mesures nécessaires.

    Pour obtenir la version électronique du Bulletin 2007, consultez le
www.activehealthykids.ca.





Renseignements :

Renseignements: Will Lamont, Stephanie Hurley, Trillium Corporate
Communications Inc., (416) 322-3030, poste 241, 231, will@trilliumpr.com,
stephanie@trilliumpr.com; Shannon Boyd, Jeunes en forme Canada, B: (416)
426-7297, C: (416) 528-5494, shannon@activehealthykids.ca

Profil de l'entreprise

Jeunes en forme Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.