Nominations partisanes - Philippe Couillard dégomme des péquistes, mais place des libéraux

QUÉBEC, le 20 août 2015 /CNW Telbec/ - Le député de Deux-Montagnes et porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière de réforme des institutions démocratiques, Benoit Charette, a dénoncé jeudi qu'au moment même où le gouvernement libéral annulait les nominations partisanes péquistes de Nicolas Girard et Sylvain Simard, mercredi, les ministres libéraux procédaient à une série de nominations partisanes pour placer des proches de leur formation politique dans la haute fonction publique québécoise.

« C'est de l'hypocrisie libérale à l'état pur. Le gouvernement remplace des péquistes en même temps qu'il récompense de fidèles libéraux. Où est le changement de culture ? Pour Philippe Couillard, c'est toujours les bonnes vieilles habitudes libérales qui priment. C'est toujours le même refrain avec les deux vieux partis. On joue constamment au jeu de la chaise musicale et ceci vient miner la confiance des citoyens envers la classe politique. Les actions des péquistes et des libéraux sont lourdes de sens. Il faut mettre fin à ce cirque une fois pour toutes », a réclamé Benoit Charette, qui a souligné également que les primes de départ occasionnées par ses nombreux remplacements sont assumées par les contribuables.

À l'issue du conseil des ministres de mercredi, le gouvernement libéral a notamment entériné les nominations de Ginette Bureau, Françoise Gauthier et Pierre Méthot, respectivement à la tête de la Régie des marchés agricoles et alimentaires, à celle de la Commission des libérations conditionnelles et à la Commission de protection du territoire agricole. « Mis à part un manque d'expérience significative pour leurs nouvelles fonctions, le seul dénominateur commun entre ces trois personnes est leur appartenance et leur fidélité envers le Parti libéral du Québec », a ajouté M. Charette.

Le porte-parole caquiste a rappelé qu'il a déposé, en décembre dernier, un projet de loi visant à éliminer les nominations partisanes.  Le projet de loi n°393 vise effectivement à encadrer la nomination de certains titulaires d'emplois supérieurs et à uniformiser certains aspects des nominations des juges et décideurs administratifs, notamment en s'assurant que l'expérience et la compétence des individus priment sur tous les autres critères de sélection dans la nomination de ceux-ci.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Samuel Poulin, Attaché de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418 254-3754, samuel.poulin@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.