Nomination des mandataires pour les actions de M. Péladeau - « Un écran de fumée! » - François Bonnardel

QUÉBEC, le 10 sept. 2015 /CNW Telbec/ - Selon le leader parlementaire de la Coalition Avenir Québec et député de Granby, François Bonnardel, l'annonce d'un mandat « sans droit de regard » pour les actions dans Québecor inc. du chef de l'opposition officielle et député de Saint-Jérôme, Pierre Karl Péladeau, n'est rien d'autre qu'un écran de fumée destiné à dissimuler le vrai enjeu, soit la présence d'un actionnaire de contrôle médiatique à l'Assemblée nationale.

« M. Péladeau doit arrêter de jouer sur les mots. Il avait promis une fiducie sans droit de regard pour ses actions, mais nous annonce la nomination de mandataires aux mains liées. Le chef de l'opposition officielle a donné explicitement des ordres à ses administrateurs de ne pas vendre ses actions. Cette annonce n'est rien d'autre qu'un écran de fumée. Nous sommes de retour à la case départ », constate François Bonnardel.

Le député caquiste déplore vivement le manque de transparence du chef du Parti québécois, qui a choisi de se cacher derrière son clavier d'ordinateur pour faire part d'une annonce aussi importante. « M. Péladeau a perdu tout sens moral. Il préfère une fois de plus Facebook aux journalistes. Il était pourtant à l'Assemblée nationale ces derniers jours, il aurait très bien pu se présenter devant les médias pour répondre aux questions », indique M. Bonnardel, en ajoutant que c'est grâce aux journalistes qu'on a appris en milieu de journée que le chef péquiste avait ordonné à ses administrateurs de ne pas vendre ses actifs.

Le leader parlementaire de la Coalition Avenir Québec espère que M. Péladeau réalisera l'ampleur des enjeux qui sont rattachés au fait qu'il demeure l'actionnaire de contrôle de Québecor et qu'il corrigera le tir au plus vite. « J'en appelle une fois pour toutes au jugement de M. Péladeau. Il a encore la possibilité d'agir et de vendre ses actions pour éviter tout conflit d'intérêts », conclut François Bonnardel.

Rappelons qu'en octobre dernier, la Coalition Avenir Québec a déposé une motion, adoptée à la majorité, visant à modifier le Code d'éthique et de déontologie des membres de l'Assemblée nationale pour empêcher un député ou un membre de sa famille immédiate de détenir directement ou indirectement la majorité des actions ou une position de contrôle dans une entreprise médiatique.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.