Nigeria - Le cinéaste et journaliste américain Andrew Berends libéré après dix jours d'interrogatoire



    MONTREAL, le 10 sept. /CNW Telbec/ - Reporters sans frontières a appris
avec soulagement la libération définitive, le 9 septembre 2008, du cinéaste et
journaliste indépendant américain Andrew Berends, après dix jours
d'interrogatoire par les forces de sécurité nigérianes. Son interprète, Samuel
George, et l'homme d'affaires nigérian en compagnie duquel il avait été arrêté
à Port-Harcourt (Sud), le 31 août, devraient être relachés sous peu.
    "Nous partageons cette excellente nouvelle avec les amis et la famille
d'Andrew Berends, qui se sont mobilisés de façon exemplaire pour obtenir ce
résultat. Leur effort collectif a permis l'implication directe et déterminante
de la diplomatie américaine. Puisque le sort de Andrew Berends est scellé,
nous attendons désormais la libération définitive de son traducteur Samuel
George et de l'homme d'affaire arrêté en compagnie du reporter. Nous espérons
que les autorités nigérianes ont compris, à travers cet épisode, ce qu'il y a
d'absurde à arrêter les journalistes dans la région du delta du Niger et à les
accuser d'espionnage", a déclaré l'organisation.
    Après une dernière journée au siège du State Security Service (SSS,
renseignements intérieurs) à Abuja (Centre), Andrew Berends a été remis au
personnel de l'ambassade américaine dans la capitale le 9 septembre. La
veille, Samuel George et l'homme d'affaires nigérian arrêté en même temps que
le journaliste avaient été relâchés du quartier général du SSS à
Port-Harcourt, mais avaient reçu l'ordre de s'y représenter le 10 septembre.
Il leur avait été fait comprendre que leur dossier ne serait pas clos tant que
le cas d'Andrew Berends ne serait pas réglé.
    Andrew Berends a emprunté un vol à destination de l'Allemagne dans la
soirée du 9 septembre après avoir reçu un ordre d'expulsion du territoire.
    Plusieurs sénateurs américains, dont Charles Schumer et Hillary Clinton,
avaient adresse dans la journée une lettre au président nigérian, Umaru Musa
Yar'Adua, demandant la libération immediate du journaliste.




Renseignements :

Renseignements: Katherine Borlongan, Directrice générale, Reporters sans
frontières Canada, (514) 521-4111, rsfcanada@rsf.org

Profil de l'entreprise

Actualités - Médias

Renseignements sur cet organisme

REPORTERS SANS FRONTIERES

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.